L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Citroën C-Elysée WTCC: deux Alsaciens la testent sur le circuit Paul Ricard

Après avoir annoncé la présence en 2014 de Sébastien Loeb sur le championnat du monde des voiture de tourisme (WTCC) à bord de la C-Elysée, Citroën a tenu à travers une vidéo à réunir deux pilotes de renom tout deux Alsaciens.

Citroen C Elysee Sébastien Loeb WTCC 1

Sébastien Loeb a neuf titres en poche de champion du monde de rallyes. A 40 ans, il a choisi un nouveau défi, le championnat du monde des voitures de tourisme. Il quitte la route pour trouver l’asphalte des circuits. Fidèle à la marque française qui lui a permis de faire une telle carrière, l’Alsacien conduira la Citroën C-Elysée, après avoir connu la Xsara, C4 et DS3.

 C’est le « tout premier véhicule conçu selon la nouvelle réglementation de la Fédération internationale de l’automobile (FIA) », souligne Citroën Racing dans un communiqué. «  C’est une berline du segment C qui s’adresse en priorité aux marchés internationaux à forte croissance tels que l’Amérique latine, le bassin méditerranéen, la Chine ou la Russie« . Plébiscitée par les clients, la Citroën C-Elysée dépasse déjà de plus 30% son objectif de ventes initial, avec près de 30 000 commandes enregistrées. Ce choix illustre très concrètement notre volonté d’utiliser la compétition comme soutien actif à notre développement commercial« , souligne Frédéric Banzet, le directeur général de Citroën.

Sous le capot, la Citroën C-Elysée de Sébastien Loeb est motorisée par le même bloc 1,6l turbo à injection directe que la DS3 WRC. La puissance a été boostée et atteint désormais les 380 ch. La transmission s’effectue sur les seules roues avant via une boîte de vitesses séquentielle à six rapports.

En attendant sa première apparition publique au Salon de Francfort (12-22 septembre), Citroën a voulu marquer le coup en réalisant une petite vidéo réunissant Sébastien Loeb et Yvan Muller. Les deux pilotes alsaciens se retrouvent sur le circuit Paul Ricard afin d’essayer la Citroën C-Elysée. Le clin d’oeil est sympa surtout que Muller et Loeb se retrouveront certainement sur les circuits la saison prochaine. En effet, Yvan Muller, connu en France notamment pour avoir remporté 10 éditions du Trophée Andros, est devenu ces dernières années une référence sur le championnat WTCC.  Il détient trois titres de champion du monde à bord d’une Seat (2008) et d’une Chevrolet (2010, 2011). Les deux Français risquent donc d’être une belle attraction sur cette compétition en 2014…

[youtube]http://youtu.be/Eh9WwtbGN5g[/youtube]