L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Daydream, le restomod d’une Porsche 911 type 964

Tedson Motors a présenté la Daydream au Salon Top Marques Monaco 2022, un restomod d’une Porsche 911 type 964.

Daydream, le restomod d’une Porsche 964

En hommage à des décennies de l’icone qu’est la Porsche 911 type 964, Tedson Motors en propose une interprétation moderne et inédite. C’est la dernière sportive de Stuttgart refroidie par air, celle qui compte beaucoup pour les Porschistes.

Plutôt que de puiser dans le passé de la 911, le projet Daydream s’inspire de la philosophie Porsche actuelle. Associée à l’idéologie originale de Tedson, aux tendances actuelles des voitures de sport et aux dernières technologies de pointe. Tedson Motors a mis à jour la 964 en ce qui concerne le design, la technologie et les performances. Les résultats sont fascinants !

Si l’on considère l’histoire de la 911, depuis 1964, lorsque la première 911 est sortie de l’usine Porsche, jusqu’en 1989 et même 1994, la voiture présentait la même carrosserie « originale ». Si les pare-chocs ont changé, la carrosserie est restée la même pendant 30 ans. Néanmoins, cette ligne de carrosserie originale de la 911 est considérée comme la forme ultime des voitures de sport.

Contrairement à certains restomods qui font référence à la toute première 911, Tedson Motors a pris pour base cette 964. La sportivité de cette 911 type 964 est évidente avec ses voies élargies et offre une ligne intemporelle. Et à ce sujet, les lignes ont été soigneusement redessinées pour incorporer les nouveaux éléments. Cela concerne les prises d’air pour soigner l’aérodynamisme ou l’intégration des nouveaux phares.

Toutes les voitures sont entièrement restaurées et assemblées à la main. En effet, elles sont livrées dans un état neuf, et elles peuvent être entretenues dans les centres Porsche.

Sous le capot…

Trois modes de propulsion sont possibles : moteur thermique, moteur thermique + hybride, électrique. Le moteur 3.6l d’origine est entièrement reconstruit à la main et se décline en 3.8l et 4.0l. Les puissances sont respectivement de 330 ch / 360 ch et 390 ch avec un couple maximum de 427 Nm.

La voiture peut aussi recevoir la technologie hybride via le KERS. Cela permet d’avoir un moteur électrique qui remplace le volant d’origine et qui est monté entre le moteur et la boîte de vitesses. Ce qui permet d’obtenir 540 ch au total.

Le système comprend une batterie située à l’avant, dotée d’une capacité de charge et décharge rapides, utilisant la décélération et le freinage régénératif pour stocker l’énergie. Le mode standard offre déjà des performances exceptionnelles, atteignant 100 km/h en 3,5 secondes avec ses 390 Ch.

Les deux autres modes sont des modes pour des performances extrêmes. Le Sport Mode pousse la puissance à 465 Ch avec une hybridation à 50% et 3″1 pour atteindre les 100 km/h. Le mode Sport Plus permettant d’atteindre 0-100 km/h en moins de 3 secondes avec 540 ch et 100% de la capacité du moteur électrique.

La version 100% électrique permet d’avoir deux capacités, 54 kWh ou 65 kWh (250 ou 350 ch). En plus de ses performances extrêmes, la voiture est très facile à conduire. Pour encore plus de facilité de prise en main, un mode de transmission intégrale est disponible.

Une conception pour le sport

Les panneaux de carrosserie extérieurs de la Daydream sont en fibre de carbone, sauf le toit et les portes. La voiture a une excellente répartition du poids et un centre de gravité plus bas que la voiture originale. Elle est également 150 kg plus légère que la 964 Carrera 4 d’origine. Son poids total est légèrement inférieur à 1.300 kg.

L’intérieur de la voiture est fabriqué à partir du meilleur cuir italien. Il y a aussi des inserts en fibre de carbone ou en aluminium, selon le pack choisi.

Aussi la Daydream est proposé en deux variantes de packs de design différents : Super Sport et Sport Classic. La première présente un style moderne avec des éléments en fibre de carbone exposés. Elle offre des jantes contemporaines et un intérieur moderne en cuir avec des éléments en fibre de carbone.

La seconde présente des éléments de design rétro classiques avec une carrosserie entièrement peinte (pas de carbone exposé). Des bandes, des inscriptions latérales, des jantes design Fuchs et un intérieur « héritage » avec des inserts en cuir et du pied-de-poule.