L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Essai BMW 220i Gran Tourer : 7 à la maison

Rien n’arrête BMW en ce moment, qui, entre les restyling, les renouvellements et les nouveaux modèles, occupe le devant de la scène. Cette fois, nous avons pu tester le Gran Tourer, monospace qui se singularise par la capacité à faire voyager 7 personnes contre 5 pour l’Active Tourer.

essai-bmw-220i-gran-tourer-30

21 centimètres

Avec une longueur totale de 4 556 millimètres, le Gran Tourer dépasse son petit frère de 21 centimètres. Cet accroissement profite à l’empattement (+ 11 centimètres) et au porte-à-faux arrière (+10 centimètres). Le pavillon est plus haut de 5 centimètres. D’autres dimensions ont évolué, comme la hauteur d’assise de la seconde rangée (+30 millimètres), la largeur aux coudes arrières (+21 millimètres) et celle aux épaules (+ 30 millimètres).

2 places

essai-bmw-220i-gran-tourer-26Grâce à ces augmentations de dimensions, la BMW Série 2 Gran Tourer reçoit, de série en France, une troisième rangée de sièges. En option gratuite, vous pouvez demander sa suppression et ainsi récupérer l’espace de rangement qui l’accueille. En position « pliés », les deux sièges, indépendants l’un de l’autre, offrent un plancher de coffre plat et un volume de chargement qui varie de 560 à 720 litres en fonction de la position de la banquette centrale, coulissante sur 13 centimètres. Il peut atteindre 1820 litres une fois tous les sièges rabattus (en trois parties, 40/20/40). BMW annonce qu’il est possible d’y positionner 3 sièges enfants.

Une fois les 6e et 7e places mises en place, (manoeuvre manuelle et très simple) le coffre ne propose plus que 145 litres… soit moins qu’une Fiat 500. Il sera dur de partir en vacances ainsi sans avoir recours à un coffre de toit (jusqu’à 460 litres dans le catalogue des accessoires BMW).

Enfin, il faudra réserver les deux places à des enfants/adolescents pour de longs trajets. L’accès est aisé grâce aux sièges qui se rabattent suffisamment. Contrairement à ce que l’on peut rencontrer parfois, le bruit n’est pas amplifié et le confort des sièges est bon malgré la finesse de leur assise et de leur dossier.

[nextpage title= »Sur la route »]

Sur la route

essai-bmw-220i-gran-tourer-19Nous avons eu l’occasion de tester l’Active Tourer et avons pu apprécier son châssis à la fois dynamique et confortable. On pouvait craindre une perte d’agilité avec le Gran Tourer en raison de l’accroissement de l’empattement. Sur les petites routes que nous avons empruntées, on constate une très légère régression avec cette version traction. Mais il n’y a pas d’inquiétude à avoir et l’ensemble reste toujours agréable. En contre-partie, dans les courbes de voies rapides, le dernier né de chez BMW se montre plus stable.

Le moteur essence de notre monture délivre la coquette puissance de 192 chevaux à 5 000 tr/mn et un couple, disponible dès 1 250 tr/mn, de 280 Nm. Du coup, on ne s’ennuie pas au volant avec un 0 à 100 km/h expédié en 7,8 secondes et une vitesse de essai-bmw-220i-gran-tourer-31pointe de 222 km/h… comme avec un Nissan Juke Nismo (voir essai ici). Le train avant digère correctement la puissance sur sol sec. Bien entendu, on aurait préféré avec une propulsion, mais BMW a choisi de rentrer dans le rang…

D’autres motorisations sont disponibles sur le Gran Tourer : 216i (102 ch), 218i (136 ch), 214d (95 ch) 216d (116 ch) 218d (150 ch) et 220d (190 ch).

La boite automatique 8 rapports donne entièrement satisfaction, ne générant aucun à-coups et se permettant, en prime, d’offrir de (très) légèrement meilleures performances et consommations.

[nextpage title= »Equipements »]

Equipements

essai-bmw-220i-gran-tourer-16BMW dote le Gran Tourer des équipements de sécurité de dernière génération : appel d’urgence intelligent (de série), avertisseur de risque de collision avec fonction freinage (de série), attention assist (de série), régulateur de vitesse actif avec fonction Stop&go (option), avertisseur de franchissement le ligne (option). L’affichage tête haute en couleur est disponible.

Du côté des accessoires, BMW cherche à vous simplifier la vie avec, par exemple, un porte-vélos particulièrement solide qui peut accueillir quatre vélo voire des vélos électriques. Il existe aussi le essai-bmw-220i-gran-tourer-24système Voyage & Confort pour les passagers arrière :  un support de base se fixe sur les tiges des appuie-tête des sièges avant permet d’installer des tablettes tactiles, telles que l’Apple iPad ou la Samsung Galaxy Tab. Le support est pivotant et réglable en inclinaison selon plusieurs niveaux. De plus, l’ordinateur tablette peut être tourné de 360 degrés dans son support. Enfin, grâce au point d’accès BMW Car Hotspot LTE, les passagers de la BMW Série 2 Gran Tourer peuvent se connecter à Internet même pendant le voyage. Un maximum de huit smartphones ou autres tablettes tactiles peuvent être couplés, ce qui permet aux passagers de surfer en même temps en profitant du haut débit proposé par la LTE.

[nextpage title= »L’Avis de Sport-Cars »]

Notre Avis

Disponible à partir de 26 490 euros en 216i et en finition première, le Gran Tourer est, à équipements identiques, plus cher de 1 500 euros en moyenne que l’Active Tourer. Cet écart peut peser au moment du choix surtout si vous n’avez pas un besoin impératif de 7 places. Pour le reste, confort, finition et prestation sont à l’image de la marque et vous donneront entièrement satisfaction.

essai-bmw-220i-gran-tourer-23

On a aimé

La manipulation et l’accès aux deux places supplémentaires

La motorisation performante

Le châssis

La boite auto à 8 rapports

On a moins aimé

Le coffre en position 7 places.

La solidité des tablettes de sièges

La traction.

[nextpage title= »Galerie Photos »]

Galerie Photos

 

 

 

Inscrivez-vous à la newsletter