L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Essai Clio Trophy : celle qu’on attendait.

Intro

essai-clio-trophy-9Lors d’un ancien comparatif, nous avions préféré l’ancienne version de la Clio RS à la Mégane et à la Twingo RS pour rouler au circuit du Luc. Puis on a eu l’occasion de tester la Clio RS actuelle lors de sa sortie et nous étions un peu resté sur notre faim. Mais ça, c’était avant de tester la Clio R.S. 220 EDC Trophy.

Mieux partout

Essai Renault clio rs trophy 9C’est au salon de Genève que nous avons découvert l’évolution Trophy de la Clio RS. Pour justifier son patronyme, elle bénéficie, des évolutions techniques suivantes :

-un moteur plus performant (220 chevaux au régime maxi de 6 050 tr/min, soit 20 de plus),
– jusqu’à 40 Nm en plus grâce à une nouvelle cartographie moteur,
– un turbo de taille supérieure,
– un circuit d’admission réduisant les pertes de charge et une descente d’échappement remodelée pour accueillir le catalyseur Euro6.
– un châssis abaissé et raffermi : -20 mm à l’avant, -10mm à l’arrière.
– une boîte EDC retravaillée pour obtenir des passages de rapport jusqu’à 30% plus rapides.

Discrète. Trop ?

Quand on voit Clio RS Trophy, on n’a pas sous les yeux l’impression d’avoir une versionEssai Renault clio rs trophy 27 ultime de la Clio. Pourtant, quand on s’attarde à la détailler, on découvre de nouvelles jantes de 18 pouces, des sièges sport inédits (en cuir, chauffants, avec appuie-têtes intégrés), des décorations intérieures façon carbone et un marquage Trophy sur la lame F1 avant, sur le jonc décoratif de portière et sur le seuil de porte numéroté. C’est une bonne chose, mais on n’en attendait pas moins…

La série limitée Clio R.S. 220 EDC Trophy propose en option le système de télémétrie embarqué R.S. Monitor qui s’enrichit d’une fonction d’ajustement de la progressivité de la pédale d’accélérateur selon 5 modes. C’est amusant pour connaître ses performances et les « G » encaissés.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire