L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Essai nouvelle Fiat 500X 2019 : de nouvelles motorisations et un léger restylage

La Fiat 500X, lancée en 2014, devait faire une mise à jour pour rester attractive sur le marché très concurrentiel des petits Crossovers. C’est chose faite cette année grâce à un léger restylage destiné à affirmer son look, et à deux nouvelles motorisations Turbo : le dénommé Firefly turbo 1.0 de 120 chevaux et le 1.3 DCT de 150 Chevaux.

La Fiat 500X dans la continuité avec une évolution du look

Soyons clairs, au vu du succès de la 500X, il ne fallait pas s’attendre à ce que Fiat chamboule tout coté design. Cependant la marque italienne se devait d’apporter une mise à jour de son petit modèle de Crossover pour rester attractive face à la concurrence.

Ainsi, le restylage extérieur reste subtil mais intéressant : les optiques avant et arrière se voient dotées d’une nouvelle signature Led et les boucliers arrières ont aussi été légèrement redessinés.

Système multimédia amélioré : connectivité Android Auto et Apple Carplay

A l’intérieur nous ne sommes pas dépaysés par le changement, malgré quelques évolutions au niveau du tableau de bord et du volant. La principale amélioration notable est le système multimédia embarqué.
Une nouvelle interface multimédia Uconnect HD Live, avec un affichage 7 pouces, prend place à bord en série.
Il s’agit là d’une réelle avancée, avec une connectivité complète des systèmes Android Auto et Apple Carplay.
L’interface est claire et ergonomique, de plus l’écran est réactif pour un résultat globalement très convaincant.
L’assistance à la conduite n’est pas en reste : régulateur de vitesse intelligent, alerte de changement de file, freinage automatique d’urgence et lecture des panneaux.
En revanche… la qualité perçue est un peu mitigée en raison d’un choix de plastique une peu décevant.

Deux nouvelles motorisations Turbo : 1.0 120 chevaux et 1.3 DCT 140 chevaux

La nouvelle Fiat 500X, se voit donc pourvue en cette année 2019 de deux nouveaux blocs 3 cylindres développés sur la base du dénommé «Firefly». Nous avons essayé le turbo 1.0 litres 120 chevaux essence accouplé à une boîte manuelle à 6 rapports et le moteur turbo 1.3 150 chevaux diesel à boîte automatique. Des moteurs au sujet desquels Fiat annonce une diminution de la consommation de 20% par rapport aux blocs de la précédente génération.

Le nouveau moteur 1.0 120 chevaux essence à boîte manuelle est assez convainquant et relativement homogène à l’usage, nous l’avons essayé en ville et jusque sur une petite route sinueuse.
Pour un 3 cylindres, le bruit est assez discret, mais il manque tout de même de reprise à bas régime.

En revanche le 1.30 150 chevaux diesel à boîte automatique est largement plus dynamique. Cela se ressent dès les premiers kilomètres, et à l’usage cela s’est confirmé sur toute la distance de notre parcours.

Nous dirons donc que le moteur essence est plus destiné à un usage urbain, tandis que le deuxième pourra plus aisément sortir des villes.

Conclusion

Cette nouvelle Fiat 500X 2019 est plutôt dans la continuité et son restylage est léger, mais il faut comprendre Fiat car son petit Crossover s’est avéré un modèle à succès grâce à son look qui a beaucoup plus d’entrée de jeu.
En revanche, un effort a été fait coté multimédia embarqué pour rester dans l’air du temps.
Et du coté motorisations l’on trouve une réelle avancée avec le nouveau bloc Firefly, bien que le 1.0 120 chevaux soit un peu en retrait. Mais le 1.3 de 150 chevaux associé à une boîte automatique est vraiment très dynamique.

On aime

– La boite de vitesses automatique réactive et très agréable.
– La nouvelle motorisation 150 chevaux diesel en boîte auto.
– La compatibilité Android Auto et Apple Carplay.

On aime moins

– La nouvelle motorisation 120 chevaux essence en boîte manuelle.
– Une qualité perçue à bord assez mitigée.

Texte et photos : Eric DI MEO

Lire aussi : 25.000 visiteurs à la 11e Sunday Ride Classic moto du Circuit Paul Ricard

La galerie photos Agenda-Automobile.com de la nouvelle Fiat 500x 2019

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire