L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Essai Kia Niro : Le premier crossover hybride !

Le constructeur coréen lance son premier crossover compact hybride dans le cadre du déploiement de sa gamme Eco-Tech. Son originalité et ses qualités intrinsèques  font de lui un sérieux concurrent au coeur d’un segment où la demande n’a jamais été aussi forte.

Essai-Kia-Niro-10

Chez Kia, on s’active. Il est temps de gagner des parts de marché. Pour y parvenir, la filiale française active son réseau et profite de l’introduction de sa nouvelle gamme Eco-Tech pour gagner en notoriété. Pour ce faire, Kia a un plan très clair : doter ses concessionnaires de bornes de recharge rapide pour les voitures électriques et lancer des nouveaux modèles « verts ». 11 d’ici 2020 selon la direction coréenne. Le Kia Niro, uniquement disponible avec une motorisation hybride, est donc la première pierre de cet édifice, qui verra arriver la grande Optima hybride plug-in en septembre et une version hybride rechargeable du Niro l’année prochaine. La liste est non exhaustive.

Long de 4,36 m, soit près de 13 cm de moins que son grand frère, le Sportage,  le Kia Niro affiche une largeur de 1,81 m et une hauteur de 1,54 m. Il se classe dans la catégorie des crossovers ou encore SUV compacts, mais ne propose pas de transmission à quatre roues motrices, comme l’immense majorité des concurrents de cette catégorie. Moins démonstratif que les autres modèles de la marque en termes de design, il affiche une élégance classique qui plaira sans doute à certains, moins à d’autres. Kia souhaite en vendre 2 000 exemplaires d’ici la fin de l’année et bien plus en année pleine, le pari n’est pas fou. Mais pour cela, la marque va devoir communiquer pour faire connaître ce nouveau produit.

[nextpage title= »A bord »]

Bienvenue à bord

Essai-Kia-Niro-13Il convient d’admettre que ce nouveau Kia Niro constitue une bonne surprise à plusieurs égards. Les nouvelles technologies et l’emploi de métaux à ultra haute résistance réduisent le poids des véhicules tout en améliorant leur rigidité. Cet amoindrissement de certaines pièces maitresses permet par ailleurs de gagner de la place aussi bien dans les soubassements que dans l’habitacle.

C’est le cas du Niro, qui offre un rapport entre encombrement et habitabilité tout à fait favorable, et qui revendique même d’être le meilleur de sa catégorie, notamment en termes de garde au toit. A l’avant, on se sent également à l’aise au niveau de la largeur aux coudes, et à l’arrière la place pour les jambes est digne d’un véhicule de gabarit supérieur.

Egalement doté d’un bon niveau de finition,  le Niro confirme les bonnes dispositions de la nouvelle génération de Kia. A ce titre, il utilise des matériaux de facture correcte, plutôt bien assemblés. CôtéEssai-Kia-Niro-15 équipement, ce nouveau crossover met le cap sur la connectivité et la sécurité, avec des dispositifs modernes (freinage autonome d’urgence avec détection des piétons, détection de la présence de véhicule lors d’une marche arrière, régulateur de vitesse adaptatif avec limiteur, aide au maintient dans la voie) livrés de série ou vendus en option selon les niveaux de finition. C

ôté confort, le Niro propose également des équipements haut de gamme comme les sièges électriques chauffants et ventilés,  le chargeur de smartphone par induction (et donc sans fil) ou les phares bi-xénon. La connectivité se matérialise par un écran tactile de 7 ou 8 pouces selon les versions, qui pilote un GPS Europe (7 ans de mises à jour compris), un système Bluetooth et l’interface Apple Car Play, qui comprend tous l’univers Tom-Tom Live (météo, trafic, travaux, radars…) mais aussi des applications pour trouver des stations-services, téléphoner en toute sécurité, ou écouter de la musique en streaming. En série sur la version haut de gamme ou en option, un dispositif hi-fi JBL de 8 haut-parleurs pour 320 W, peut transformer l’habitacle en salle de concert.

[nextpage title= »Boite double embrayage »]

Double embrayage et six rapports

Essai-Kia-Niro-17Sous le capot, le moteur 4-cylindres de 1,6 litre développe 105 ch. Il est épaulé par un bloc électrique de 43 ch, ce qui correspond à une puissance cumulée de 141 ch, pour un couple de 265 Nm. Sur la route, cela donne des accélérations et des reprises dans la moyenne (11,5 s pour passer de 0 à 100 km/h). Construit sur la base d’une nouvelle plateforme, le Niro utilise une batterie lithium-polymère d’une capacité de 1,56 kWh pour un poids de 33 kg.

Le système, relativement compact, est dissimulé sous la banquette, et n’empiète pas sur l’habitacle ou le coffre. La boîte de vitesses constitue quant à elle une première dans l’univers du véhicule hybride. Généralement accouplées à une transmission à variateur, réputées pour leur caractère sonore dans les phases d’accélération, aucune motorisation thermique-électrique n’avait jamais reçu de boîte de vitesses automatique (robotisée) à double embrayage.

C’est désormais chose faite avec le nouveau Niro, qui offre alors un bon agrément de conduite. Les vitesses passent rapidement et sans à-coups, et le système choisi le meilleur rapport en fonction du moment. Réglé en mode dynamique, son châssis et ses suspensions confèrent à la voiture des réactions assez vives en virage, et contiennent bien la prise de roulis, d’autant que son centre de gravité est assez bas. Deux tailles de jantes sont proposées, et il conviendra d’essayer les deux avant d’acheter, les 16 pouces offrant un niveau de confort supérieur mais un effet esthétique moins fort que les 18 pouces, vendues en option avec certaines versions. Son caractère SUV permet d’offrir une conduite en hauteur, mais pas de aventurer en tout-terrain. Le Kia Niro, affiche une garde au sol 16 cm, ce qui le cantonne à une utilisation tout-chemin.

Conclusion

Garanti sept ans ou 150 000 km, le Kia Niro fera sans aucun doute une arrivée remarquée dans son segment, car il constitue une proposition originale dans un monde automobile où le diesel est de moins en moins apprécié. Bien placé en tarif –premier prix à 26 990 €- il n’a en outre pas de véritable concurrent. Il est par ailleurs important de noter que son niveau d’équipement et sa technologie font de lui un véhicule moderne, qui n’a rien à envier à des modèles de catégorie supérieure.

Didier LAURENT

Photos presse.

On a aimé

-Efficience mécanique

-Boîte de vitesses agréable

-Rapport prix-équipement

On a moins aimé

-Style plus sage que les autres Kia

-Une seule motorisation

-Jantes de 18 pouces plus raides en confort

[nextpage title= »Fiche technique et gamme »]

Fiche technique KIA NIRO

Longueur : 4,36 m

Largeur : 1,81 m

Hauteur : 1,54 m

Empattement : 2,70 m

Garde au sol : 16 cm

Volume du coffre : de 427 à 1 425 l

Capacité du réservoir : 45 l

Pneumatiques : 205/60 R16 ou 225/45 R18

Roue de secours : non, kit de réparation

Poids à vide : 1 500 kg

Moteur

4 cylindres essence + moteur électrique synchrone

Cylindrée : 1 580 cm3

Puissance (ch à tr/min) : 141 à 5 700

Couple (Nm à tr/min) : 265 à 1 000

Transmission : aux roues avant

Boîte de vitesses : automatique à double embrayage, 6 rapports

Performances

0 à 100 km/h (s) : 11,5

Vitesse maxi (km/h) : 162

Consommation

Ville (l/100 km) : 3,8 (4,4 en 18 pouces)

Route (l/100 km) : 3,9 (4,5 en 18 pouces)

Mixte (l/100 km) : 3,8 (4,4 en 18 pouces)

Rejets de CO2 (g/km) : 88 (101 en 18 pouces)

Bonus-malus écologique : neutre

Exonéré de Taxe sur les véhicules de société pendant 2 ans

Entretien/Garantie

Puissance fiscale : 5 CV

Entretien : 15 000 km ou 1 an

Garantie : 7 ans ou 150 000 km

Gamme KIA NIRO

Kia Niro Motion (26 990 €)

Sept airbags, aide au démarrage en côte, ESP, allumage automatique des feux, avertisseur de franchissement de ligne, assistance au maintien dans la voie, autoradio MP3 à écran 5 pouces et 6HP, prises auxiliaire et USB, contrôle de pression des pneus, climatisation automatique bi-zone, ordinateur de bord, Bluetooth, régulateur-limiteur de vitesse, feux à LED, phares antibrouillard à LED, banquette rabattable 60/40, prises Isofix à l’arrière, jantes en alliage de 16 pouces, rétroviseurs électriques chauffants, sièges conducteur et passager réglables en hauteur, volant et levier de vitesses en cuir, vitres électriques AV/AR.

Active (28 990 €)

En plus. Capteur de pluie, rails de toit, répétiteurs de clignotants, vitres arrière surteintées, instrumentation à écran LCD de 4,2 pouces, sellerie tissu/cuir, buses de ventilation à l’arrière, rétroviseur intérieur électrochrome, rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement, radar de parking avec caméra de recul, GPS couleur à écran tactile de 7 pouces avec Tom Tom Live,

Premium (32 990 €)

En plus. Accès et démarrage mains libres, capteurs d’angle mort, freinage automatique d’urgence, alerte de collision arrière, projecteurs bi-xénon, jantes de 18 pouces, pédalier en aluminium, sellerie cuir chauffante à réglages électriques, volant chauffant, chargeur de smartphone par induction, régulateur de vitesse adaptatif, radar de parking AV, vitre électrique passager AV séquentielle, autoradio JBL à 8 HP, GPS à écran tactile de 8 pouces.

Options

Motion. Peinture métallisée : 610 €. Pack Sécurité Avancée (freinage d’urgence, régulateur actif, écran de 4,2 pouces) : 500 €.

Active. Peinture Blanc Nacré : 710 €. Toit ouvrant électrique : 500 €. Pack Confort (accès mains libres, siège conducteur à  réglages électriques, recharge par induction, prise 220V à l’arrière, vitre électrique passager avant séquentielle) : 500 €. Pack Design (jantes de 18 pouces, pédalier en aluminium, seuils de portes Niro) : 500 €.

Premium. Pack Cool (toit ouvrant électrique et sièges avant ventilés) : 800 €.

Inscrivez-vous à la newsletter