L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Evenement – Cascadevents, le reportage !

Cascadevents, vous connaissez ? non ? et bien c’est une erreur, vous devriez… surtout si vous êtes passionnés par les voitures de sport mais que votre budget ne vous permet pas de rouler avec à titre personnel. Quoi de mieux que de profiter quelques instants du plaisir que ces incroyables voitures peuvent vous procurer ? Alors pour vous aider dans votre démarche, Sport-cars.fr s’est mis pendant une journée complète dans la peau d’un stagiaire Cascadevents. En route…

Le rendez-vous.

Une fois notre précieux sésame délivré sur le site www.cascadevents.fr, nous voici accueillis par le responsable de la piste d’essai de Michelin à Fontange, Thierry VEYRIE. Tout de suite, avec un ton humoristique, il nous indique que nous sommes dans un endroit privé, un peu secret… Les règles de sécurité sont importantes et tout le monde les écoute avec attention.

La piste de Fontange se situe à 30mn d’Aix en Provence et de Marseille . C’est un centre d’essais qui  comporte 8 pistes très variées qui s’étendent sur 56 hectares avec des zones de tests d’adhérence, de bruit, de confort et de freinage. Mais aujourd’hui, ce qui va nous intéresser le plus, c’est la piste de vitesse longue 3485 m, large de 7 à 11 m. Votre voiture personnelle est garée (en toute sécurité) à l’extérieur de l’enceinte, et c’est à pied que nous nous rendons sur la zone où tout va se passer et où nous attendent 5 Ferrari F430, une scuderia, trois Gallardo (deux LP 560 et une superleggera), une Audi R8, une Aston Martin V8 Vantage, trois Porsche (un Cayman S, une 997 Carrera S  et une 977 GT3 RS) et deux Hummers H2 (Vous verrez plus loin à quoi ils servent). Nous sommes alors dirigés par les (très) agréables hôtesses vers la salle de briefing.

cascadevents sport cars 16

Briefing des pilotes

Sandrine MANIABLE commence le briefing par des informations générales sur le déroulement des stages et des possibilités qui s’offrent à vous. Elle rassure tout le monde vous informe que vous avez gagné le titre de pilote… Mais attention, on ne devient pas pilote par une simple inscription et le maître de stage qui intervient alors vous le rappelle, en reprenant les fondamentaux qui vous permettront de profiter au maximum de l’instant magique où le V8, le V10 ou encore le Flat 6 sonneront la charge : position du siège et des mains sur le volant, freinage, dosage de l’accélération. Il vous dira aussi que le ton qui sera employé par le moniteur assis à votre droite peut vous paraître sec, mais à 200 km/h, quand il faut attaquer le freinage, on n’emploie pas de formule de politesse car le temps de finir la phrase, on arrive au panneau « trop tard »… C’est aussi l’occasion de prendre un peu plus conscience de l’importance du moment et la pression monte un peu, ce qui est normal. Les notions de sous-virage, de sur-virage, d’appel / contre appel, de drift sont laissées de coté ! On va tenter d’aller vite et proprement, en toute sécurité pour tout le monde.

cascadevents sport cars 47

Gentleman, start your engine…

A la suite du briefing, tout est organisé pour que vous attendiez le moins possible. Vous êtes emmenés dans un des Hummer pour découvrir la piste grâce à un tour de reconnaissance. Des chicanes ont été installées dans les deux lignes droites et des cônes matérialisant les zones de freinage sont là pour vous aider.

Ensuite, c’est le début de votre stage. Nous avons testé la LP560 et la Scuderia. Le moniteur vous installe, règle les harnais (dans la Scuderia), vous explique le maniement de la boite et la procédure de départ. Le cœur bat un plus vite et c’est l’aboiement du V8 ou du v10 qui vous fait dire : j’y suis. Première, engagement sur la piste en prenant soin de vérifier si une autre voiture arrive… Chouette, une F430 passe devant la LP 560-4 ! On va la suivre (et la doubler, c’est autorisé !). Le moniteur vous indique ce qu’il faut faire, et dans la ligne droite, vous demande d’accélérer à fond ! L’instant est magique. 3 tours plus tard, on s’arrête, on gare la voiture. Le cœur palpite et les yeux brillent…

cascadevents sport cars 23

C’est le moment d’échanger un peu avec le moniteur. La philosophie et le comportement des deux voitures n’ont rien à voir. La première (la Lamborghini), avec ses quatre routes motrices, canalise tout excès de fougue, sa boite e-gear est rapide mais pas brutale. La seconde (la scuderia), c’est une voiture de course avec une plaque d’immatriculation : freinage instable, son incroyable, boite violente. Elle se mérite là où la Lamborghini vous chouchoute (tout est relatif bien sûr.)

cascadevents sport cars 37

On repart ?

Si vous avez pris l’option, vous pourrez finir en beauté avec un baptême en Porsche GT3 RS, au coté de Romain THIEVIN. Vous le connaissez sans doute si vous suivez l’émission Fast club sur W9. Ne faites surtout pas ll’erreur de commencer par ce tour de manège et ensuite de piloter vous-même, sinon votre ego va en prendre un coup… Le contact est chaleureux, le pilote connaît sa monture et les sensations sont au rendez-vous ! Pourquoi utiliser la GT3 pour les baptêmes ? Tout simplement parce que les départs sont de vraies et franches accélérations et que l’embrayage de la Porsche les encaisse sans broncher. (Non, nous n’avons pas dit que les autres voitures ne sont pas capables de faire cela… hum…)

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=sQbtNBnTw4A[/youtube]

Tout a une fin.

C’est le moment de récupérer les vidéos embarquées (en option) et de vérifier que les photos faites par la personne qui vous accompagne sont bien dans la carte mémoire. Le retour ? je l’ai fait à moto, en K1200R. Le plus dur ? Rester concentré sur la route et attendre d’être rentré à la maison pour faire redéfiler cette journée, DVD à l’appui. Allez-y, vous ne serez pas déçu.

Interview d’un participant :

Sport-cars : « Pourquoi êtes-vous ici ? »

« Je viens de Thonon Les Bains, en Haute Savoie, et suis passionné de voitures et de moto (j’ai une Ducati…) et mon rêve est d’avoir une Ferrari. Peut-être pourrai-je m’en offrir une dans quelques années. Mais aujourd’hui, je profite du  cadeau de mes 40 ans, ma famille et mes copains se sont cotisés pour m’offrir le stage »

Sport-cars : « quelle voiture avez-vous testé ? »

« La F430 scuderia, mais la Lamborghini, c’est encore autre chose… car plus stable, plus facile. Mais le bruit de la scuderia est fantastique. « 

Sport-cars : « vous reviendrez ? »

« Quand vous voulez !! (sourire) »

Retrouvez les 180 photos du reportage ici.

Sélection de photos (Faites par Paul. Visitez son blog : www.nightangel.fr)

[flickr_set id= »72157621089550084″ thumbnail= »square » overlay= »true » size= »original »]

Propos recueillis par P. Hortail le 21 juin 2009