L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Lyon : 41e Salon International Epoqu’Auto à Eurexpo

  • Type d'événement : Exposition/Salon
  • Pays : France
  • Numéro de téléphone : 04 72 19 69 36
  • Organisateur : Club des 3A
  • Lien : https://epoquauto.com/
  • Date de début : 08/11/2019
  • Date de fin : 10/11/2019

Programmée du 8 au 10 novembre 2019, la 41e édition du salon Epoqu’Auto sera la plus grande jamais organisée. Plus de 66 000 m² de surface d’exposition seront en effet mobilisés cette année, pour une édition placée entre tradition populaire et modernité sportive. Tradition populaire, avec le centenaire de Citroën, qui s’achèvera en apothéose dans les halls d’Eurexpo, mais aussi avec les plateaux consacrés aux luxueuses Delage et aux motos Gnome et Rhône. Ces véritables monuments de l’ histoire automobile hexagonale voisineront avec Maserati, emblématique constructeur transalpin, qui présentera un plateau de voitures musclées, symboles de modernité dès leurs premiers tours de roues en 1914.

Cette année, les visiteurs découvriront ce programme en avant-première dès leur entrée sous le dôme d’Eurexpo. Les organisateurs ont en effet décidé d’investir ses 3 500 m² pour annoncer les 3 plateaux majeurs du salon, en exposant d’emblée deux Delage, deux Maserati et quelques Citroën emblématiques. Aux côtés de ces véhicules, le Club des 3A proposera également une exposition de « sorties de grange », avec la présentation de pièces rares. Cette grande première traduit, une fois de plus, la volonté des organisateurs d’enrichir régulièrement la programmation d’Epoqu’Auto. Une ambition qui se matérialisera également par la présentation, là encore pour la première fois, d’un plateau dédié aux véhicules utilitaires.

Un salon PLUS SPACIEUX, pour un plus grand confort de visite

Au-delà de la qualité une nouvelle fois exceptionnelle des plateaux qu’ils ont réuni, les organisateurs du salon ont souhaité donner une dimension supplémentaire à cette 41e édition en augmentant très fortement la surface d’exposition.

Elle progressera en effet de 30%, pour totaliser 66 000 m², soit
12 000 m² supplémentaires par rapport à l’année dernière. Désireux de placer Epoqu’Auto sous le signe de la croissance et du confort de visite, les organisateurs ont souhaité donner plus
de place aux exposants, mais aussi aux visiteurs, afin que les déplacements dans les halls soient plus fluides et donc plus agréables. Cette décision, qui participe à la montée en gamme
du salon, a été rendue possible par le retour d’Epoqu’Auto dans les halls qu’il occupe traditionnellement. « Nous retrouvons les halls 4, 5 et 6  et nous pourrons, pour la première fois, utiliser les quelque 10 000 m2 du hall 7, confirme Claude Passot.

A NOTER
« Par ailleurs , nous avons également souhaité améliorer les
conditions d’accueil et d’exercice des journalistes qui nous sont
fidèles depuis de nombreuses années. Nous avons donc décidé
d’ouvrir une salle de presse qui leur sera entièrement réservée, » ajoute Claude Passot.

CITROËN, 100 ans de voitures de légende

De la mythique Type A, commercialisée de 1919 à 1921, à l’emblématique 2 CV, qui fait désormais figure de monument
indissociable du patrimoine automobile national, en passant par la DS ou la CX, qui ont véhiculé plusieurs générations de présidents de la République française, Citroën a créé un lien presque charnel avec la France.

Célébré depuis le début de l’année, le centenaire de la création de la marque aux chevrons ne pouvait pas s’achever sans passer par Eurexpo. Il prendra donc des airs d’apothéose, en s’installant
trois jours durant dans les halls du parc des expositions de Chassieu. Une ultime rétrospective, que les visiteurs pourront découvrir, non seulement sur le plateau de 750 m² qui lui sera réservé au coeur du salon, mais aussi dans la galerie d’accès au Hall 6 et sous le dôme, à l’entrée du salon. Trois espaces dédiés pour autant de thématiques, afin de retracer le plus exhaustivement
possible l’histoire de la marque.

Le plateau principal sera consacré aux grandes étapes de la production, de 1919 jusqu’aux années 2000, et réunira toutes ses voitures emblématiques. « Pour chacune d’entre elles, nous
présenterons un modèle exceptionnel encore gardé secret », précise Jean-Paul Bessy, nouveau Président du club organisateur d’Epoqu’Auto, les 3A. La galerie d’accès au Hall 6 accueillera
quant à elle une sélection des Citroën de compétition qui ont marqué l’histoire du rallye. Enfin, sous le dôme, la Place des Lumières abritera quelques modèles inclassables, comme le TUB,
ou encore ses 2CV camionnettes qui ont équipé des générations d’artisans.

Extrait du plateau :
Kégresse, le Scarabée des sables qui a réussi la première traversée du Sahara en 1922 ; Type A Torpédo 4 places de 1919 ; Traction 11 A Limousine de 1936 ; 2CV de 1950 ; DS de 1956 ; CX Prestige ; Xantia Activa V6 de 1998…

DELAGE, le luxe automobile à la française

Pendant près d’un demi-siècle, de 1905 à 1953, les modèles fabriqués par Delage ont symbolisé le prestige. Et bien qu’elles aient brillé sur le terrain de la compétition automobile dans les années 20, c’est avant tout sur celui du luxe et de l’élégance que les voitures
du constructeur français ont bâti leur réputation.

Emblématique d’une certaine idée de l’automobile, les Delage se sont parées des plus belles carrosseries. Étranglée par les répliques successives de la crise économique de 1929, la marque est pourtant liquidée une première fois en 1935. Relancée quelques mois plus
tard avec le concours de Delahaye, la production est finalement arrêtée définitivement en 1953. Pour raconter cette histoire, Epoqu’Auto réunira des voitures issues de collections privées,
dont certaines qui ne sortent que très exceptionnellement pour des concours d’élégance au niveau mondial.

Extrait du plateau :
Berlinette de type Figoni D6 70 de 1938 ; coach profilé D8-120 de 1938 carrosserie Pourtout…

MASERATI, du circuit à la route

Depuis quelques années , les organisateurs d’Epoqu’Auto ont décidé de proposer systématiquement un plateau prestige aux côtés d’un
plateau de voitures populaires et d’un plateau plus historique.

« Nous voulons ainsi répondre aux goûts de tous les publics et de tous les passionnés d’automobile qui viennent à Eurexpo »,
explique Claude Passot. Cette année, c’est encore une fois un constructeur italien qui sera à l’honneur, avec Maserati. Née en 1914 à Bologne, la marque au célèbre trident, incarne la passion des transalpins pour la compétition automobile. Jusqu’en 1957, Maserati ne produira en effet que des voitures de course, avant de
s’aventurer enfin en dehors des circuits. Un an plus tard le groupe cesse toutes ses activités sportives et se concentre sur la production de modèles musclés destinés à la route. Un parcours que les organisateurs d’Epoqu’Auto entendent raconter au travers d’un
plateau exceptionnel, qui mobilisera une vingtaine de voitures de prestige.

Extrait du plateau :
4CLT de 1937, 3500 GTI de 1962, Quattroporte 1 de 1967, Mistral de 1968, Kyalami de 1975, 4200 Spider de 2001…
MASERATI étant également un constructeur de motos, quelques deux roues de la marque seront exposés sur le pôle « Motos ».

GNOME ET RHÔNE, 40 ans de moto française

Au Lyonnais New Map, célébré l’année dernière, succède cette année un autre acteur historique de la moto française, puisque Gnome et Rhône a produit ses premières machines au lendemain
de la première guerre mondiale. A l’origine spécialisée dans la fabrication de moteurs d’avions, l’entreprise a basculé dans l’univers des deux roues en achetant la licence des moteurs anglais ABC en 1919. Une aventure qui va perdurer pendant 40 ans et au
cours de laquelle la marque produira notamment des motos réputées pour leur fiabilité, battant de nombreux records d’endurance. Point d’orgue de cette saga, Gnome et Rhône livre en
1942 une moto d’escorte présidentielle baptisée X40, dont 50 exemplaires seront affectés à la garde personnelle du chef de l’État. Ces machines de 750 cm3 escorteront successivement Philippe Pétain, le général de Gaulle et Vincent Auriol.

Extrait du plateau :
Pour rappeler cette aventure hors norme, Epoqu’Auto présentera des modèles Gnome et Rhône autour d’un avion Blériot 11. Ces véhicules seront dévoilés ultérieurement.

NOUVEAU : Un PLATEAU VÉHICULES UTILITAIRES pour accompagner la Fondation Berliet

Partenaire historique d’Epoqu’auto, la Fondation Berliet présente depuis des années la formidable technicité et l’incroyable inventivité des véhicules industriels. Des modèles qui sillonnent depuis très longtemps les routes de l’Hexagone et du monde entier, à l’image de ceux présentés sur le plateau « Voyages et Aventures » proposé en 2017. Cette année, la Fondation Berliet a décidé de plancher sur la thématique Construction et Services ; elle proposera donc un plateau où seront installés des engins de chantiers ou encore des véhicules de service dédiés à l’entretien urbain… Une plongée étonnante dans un univers de la construction automobile bien souvent passé sous silence.
Mais la grande originalité de cette édition 2019 d’Epoqu’Auto réside dans la constitution, pour la première fois, d’un plateau consacré aux véhicules utilitaires. Il s’installera sur environ 1 000 m², à proximité immédiate du plateau de la Fondation Berliet. Pour monter ce plateau, les organisateurs ont bénéficié du soutien des clubs dédiés à ce type de véhicules et fédérés au sein de l’association PTRA « Le Patrimoine du Transport Routier Ancien. » Pour cette grande première, les visiteurs pourront découvrir un grand nombre de modèles : des cars, des camions, un ou deux tracteurs…
Avec ce plateau, les organisateurs du salon enrichissent encore l’offre d’Epoqu’Auto, qui s’impose un peu plus chaque année comme le salon référence de tout le patrimoine roulant historique.

Autodiva, Youngtimers, vente aux enchères… des rendez-vous devenus INCONTOURNABLES

Au fil des éditions, les rendez-vous récurrents proposés par les partenaires d’Epoqu’Auto sont devenus des références incontournables pour les passionnés d’automobile. Il en va ainsi de l’espace Autodiva, qui sera dédié cette année à la marque de voitures de course irlandaise Crosslé, mais aussi du plateau Youngtimers, qui présentera une rétrospective consacrée aux coupés 4 places, ou encore des clubs réunis sous les bannières Peugeot, Citroën, Renault…
Enfin, comme tous les ans, Jean-Pierre Osenat, commissaire-priseur, proposera une vente aux enchères exceptionnelle le dimanche 10 novembre à partir de 14h00. Ce temps fort du salon bénéficiera largement de la volonté des organisateurs d’améliorer sans cesse la qualité et le confort de visite des passionnés. Les spectateurs présents dans le hall 6 pour la vente aux enchères auront en effet accès à une tribune totalisant 950 places assises.*

Dates : 8, 9 et 10 nov. 2019
Lieu : Eurexpo (Lyon – Chassieu)
Horaires
Vendredi 8 novembre 2019
9h00 / 21h00
Samedi 9 novembre 2019
9h00 / 19h00
Dimanche 10 novembre 2019
9h00 /18h00
Pratique
Garderie pour les enfants de
4 à 12 ans
Samedi 9 nov. à partir de 14h
Dimanche 10 nov. à partir de 10h

À ne pas manquer
Vente aux enchères dimanche
10 novembre à partir de 14h dans le Hall 6

Tarifs
Adultes : 15 € (13 € places achetées sur internet avant le 8 novembre)
Groupes (+ de 15 personnes) : 11 €
(pas d’achat possible sur internet)
Enfants de – de 12 ans : gratuit
Parking 9 € et gratuit pour les véhicules de collection (de plus de 30 ans)

Quelques chiffres
66 000 m² de surface d’exposition
70 000 visiteurs attendus
Plus de 700 exposants

Site internet
www.epoquauto.com

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Youtube
Instagram : salon_epoquauto

Organisateur
Club des Amateurs d’Automobiles Anciennes
9 rue Vauban 69006 Lyon

Nouveau Président : Jean-Paul Bessy
Contact : Claude Passot, Commissaire Général du salon
Site internet : www.les3a.com

Service PRESSE
Agence EMC – 31 grande rue de Vaise – 69009 Lyon – Tél. 04 72 19 69 36

Christelle Cimetière : ccimetiere@agence-emc.com // Julie Barlot : presse@agence-emc.com

Photographies disponibles sur : http://download.agence-emc.com/EPOQUAUTO2019.zip

Cet événement vous intéresse ? Partagez-le !