L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Formula-E : c’est parti !

Nicolas Prost, Bruno Senna, Nelson Piquet Junior, mais aussi Jarno. Trulli, Sébastien Buemi, Nick Heidfeld ou Franck Montagny, tous avaient à cœur de participer au premier championnat FIA électrique de l’histoire du sport automobile.

Pekin

La Formula-E est un championnat qui revient aux origines du sport automobile, car les courses se déroulent en centre-ville, et les équipes engagées, qui viennent bien entendu pour faire la course, sont aussi là pour tester de nouvelles technologies, dans le but de les développer et de les adapter plus tard aux voitures de grande série.

FE 9Et si la première année, tout le monde aura la même voiture (châssis Dallara, moteur électrique Mac Laren, batteries Williams, électronique Renault, pneus Michelin), à partir de la seconde saison le règlement technique sera ouvert, ce qui veut dire que chacun pourra intégrer son moteur électrique, son électronique ou ses batteries, des éléments clés dans la course à la technologie actuelle, où tous les constructeurs veulent développer des modèles électriques ou hybrides rechargeables.

C’est pour cette raison que de grandes entreprises automobiles se sont engagées comme partenaires fondateurs de ce championnat, et que plusieurs constructeurs comme Audi, Renault, BMW ou Venturi ont manifesté leur intérêt en montant une équipe de course ou en signant un partenariat d’image.

 Made in France…ou presque

Beaucoup des éléments qui composent les monoplaces sont fabriqués en Europe, mais la voiture est assemblée en France, chez SparkTechnology (à Villeneuve la Guyard, dans l’Yonne), qui fabrique par ailleurs des GP2 et autres monoplaces.

Autre spécificité française, les pneumatiques : des Michelin Pilot Sport EV, spécialement développés pour ce championnat, et qui équipent l’ensemble des écuries. Là aussi, les attentes de transfert de technologie sont grandes, notamment en matière d’efficacité énergétique, autrement dit en résistance à l’avancement, non seulement pour les pneus qui équiperont les futures voitures électriques, mais aussi toutes les catégories de véhicules, 25 à 30 % de la consommation d’un véhicule étant liée à la résistance à l’avancement du pneumatique (lire «Michelin en exclusivité sur les Formula-e »).

[nextpage title= »Asie, Amérique et Europe »]

Asie, Amérique et Europe

Le championnat va s’étende de septembre àCircuit de Pekin juin, autour de 10 épreuves.

La première aura lieu le 13 septembre à Pékin, puis les concurrents feront escale en Asie (Putrajaya, à 20 km de Kuala-Lumpur), avant de mettre le cap sur l’Amérique du Sud (Punta del Este, le Saint-Tropez de l’Uruguay), mais aussi Miami, Long Beach et Buenos Aires, avant de revenir en Europe via Monaco, Berlin et Londres, Paris s’étant une fois de plus montré trop timide pour accepter le challenge.

Michelin en exclusivité sur les Formula-e

FE 10Lorsque la FIA a lancé l’appel à candidature, en mars 2013, Bibendum a été le premier à rendre sa copie.

Il faut dire que Michelin a, depuis 1992 et la commercialisation du MXT, fait de l’abaissement de la résistance au roulement sa priorité.

Puis, avec le lancement, en 2008, de l’Energy Saver, un pneu à très basse résistance au roulement qui a permis à de nombreux constructeurs d’abaisser la consommation de carburant de leurs différents modèles (capital au moment de l’instauration des tranches de bonus-malus, 3 ou 4 grammes de rejet de CO2 en moins pouvant se trouver dans la technologie du pneu), le manufacturier a renforcé sa présence en équipement d’origine avec ce type de pneumatique.

Ayant aujourd’hui l’obligation de développer des équipements spécifiques pour chaque nouvelle technologie (hybride, hybride rechargeable essence ou diesel, tout électrique ou hydrogène), Michelin a besoin de recueillir le plus rapidement possible un maximum d’enseignements technologiques afin de pouvoir les intégrer aux pneus de grande série. C’est pour cette raison que le manufacturier auvergnat ira porter la bonne parole écologique autour du monde, mais aussi pour deux autres, communes aux autres partenaires de la Formula E :

-aller à la rencontre de nouveaux clients au travers du e-village où la marque pourra vanter les mérites de ses produits.

-profiter de la forte exposition médiatique du championnat, alors que les spectateurs de ce nouveau genre de spectacles ne seront pas forcément des passionnés de sport automobile.

[nextpage title= »Les équipes et leurs pilotes- AMLIN – AGURI,  ANDRETTI,  AUDI SPORT ABT « ]

Les équipes et leurs pilotes

C’est assurément l’un des points forts du championnat. Des grands noms du sport automobile ont tenu à être associés à ce championnat innovant, et de nombreux pilotes de renommée mondiale seront sur la ligne de départ.

AMLIN – AGURI

Basée à Londres, l’équipe Amlin-Aguri est composée d’un assureur anglais (Amlin), déjà sponsor dans l’univers du rugby, associé à Aguri Suzuki, figure du sport automobile international de la Formule 1 (équipe Super Aguri Formula 1 Team, de 2006 à 2008). Leur but ? Aider au développement de nouvelles technologies, plus propres et plus sûres.

Les pilotes 

Katherine Legge - Amlin AguriKatherine Legge – Née le 12 juillet 1980 à Guildford (GB) – Vit à Indianapolis (USA)

Katherine Legge a été la première femme pilote à être officialisée dans le championnat. Elle commence sa carrière en Formule Ford, en 2000, puis elle se met rapidement à la monoplace : British Formula Renault, puis le Toyota Atlantic Championship (USA) où elle remporte plusieurs victoires et monte souvent sur le podium. En 2012, elle court en DTM avec Abt, puis en IndyCar avec Dragon Racing. En 2013, elle finit 7ème en American Le Mans Series avec Dragon Racing.

Antonio Felix Da Costa – Né le 31 août 1991 à Lisbonne (Portugal) –Antonio Felix Da Costa - Amlin Aguri Vit à Cascais (Portugal)

Antonio Felix Da Costa a débuté sa carrière de pilote à neuf ans, en karting, et remporte le championnat portugais à 14 ans (10 victoires en 10 courses). Après être passé par la Formule 3, il passe en GP3 et remporte le Grand Prix de Macau en 2012. 3ème des World Séries by Renault en 2013, il est aussi pilote de réserve du team Red Bull Racing F1.

 ANDRETTI

Il s’agit d’une équipe américaine basée à Indianapolis, dont le président, Michael Andretti, est une légende du sport automobile aux Etats-Unis. Andretti est engagé dans différentes formules spectaculaires outre-Atlantique.

Les pilotes

Franck Montagny - AndrettiFranck Montagny – Né le 5 janvier 1978 à Feurs (France) – Franck Montagny commence le karting à 10 ans. Champion de France à 14 ans. En 1994, il termine troisième du championnat de Formule Renault. Après un grave accident il revient en Formule 3 en 1997, puis en Formule 3000 avec l’écurie Dams. Après une première expérience en F1 (pilote d’essai Renault), il pars aux Etats-Unis avant de revenir comme troisième pilote chez Super Aguri F1…Il sera ensuite titulaire chez Toyota. Franck a également une grande expérience des 24 H du Mans et de l’endurance en général (Oak Racing).

Second pilote – à confirmer

 AUDI SPORT ABT

Basée à Allgäu, en Allemagne, le team Audi est dirigé par Hans-Jürgen Abt, par ailleurs préparateur de renom. L’équipe ABT Sportsline a de son côté remporté cinq fois le championnat DTM et de nombreuses courses d’endurance avant de se lancer dans l’aventure Formula-e avec Audi.

Les pilotes

Lucas di Grassi – Né le 11 août 1984 à Sao Paulo (Brésil) – Vit à Monaco

Lucas Di Grassi - Audi Sport ABTLucas Di Grassi a commencé sa carrière en karting, avant de passer en Formule 3, en 2003.

En 2006, il débarque en GP2, puis en F1 en 2008 comme troisième pilote Renault. Il arrive en Formule 1 (Virgin Team) en 2009, où il battra son coéquipier dès la première course. En 2012, il devient pilote en championnat du monde d’endurance avec Audi, et finira troisième des 24 H du Mans en 2013.

 

Daniel Abt - Audi Sport ABTDaniel Abt – Né le 13 décembre 1992 à Kempten (Allemagne) – Vit en Allemagne

Daniel est le fils du propriétaire de l’écurie Audi Sport Abt. Son père et son oncle ont couru en DTM, et Daniel, qui a commencé par le karting, est vite passé à la Formule 3 Euro Series où, en 2011, il était le plus jeune sur la grille de départ. En GP3, avec Lotus GP, il obtient deux victoires et sept podiums dans la saison 2012. Il courait l’an dernier en GP2 pour l’écurie Art.

 [nextpage title= »Les équipes et leurs pilotes- CHINA RACING, DRAGON RACING, e-DAMS – RENAULT « ]

CHINA RACING

L’écurie chinoise existe depuis 2004 et a couru dans différentes formules telles que l’A1GP, la Superleague Formula ou le FIA GT1. Elle a donc une bonne expérience de la course automobile. China Racing projette de devenir le propre constructeur de sa voiture de course électrique, dès que le règlement le permettra.

Les pilotes

Nelson Piquet Jr - China RacingNelson Piquet Jr – Né le 25 juillet 1985 à Heidelberg (Allemagne) – Vit à Mooresville (Caroline du nord, USA)

Il est le fils du triple champion du monde de Formule 1 Nelson Piquet, et possède une solide expérience dans différentes catégories de sport automobile. Karting, Formule 3, GP2 et même Formule 1 (où il obtiendra un podium en 2008), il est aussi engagé en Nascar et en RallyCross, où il obtient de bons résultats.

Ho Pin Tung - China RacingHo-PinTung  Né le 1er avril 1982 à Velp (Pays-Bas)

D’origine chinoise, Ho-Pin Tung a commencé le karting en 1997 et remportera le championnat hollandais dès1999.

Il a fait un test en Formule 1 avec Williams, mais il a surtout couru dans différentes formules (Ford, BMW Asian le Mans Series), mais aussi en A1 Grand Prix avec le team China. Il a également participé aux 24 H du Mans en 2013 (12ème place avec Oak Racing).

DRAGON RACING

Il s’agit d’une équipe américaine basée à Los Angeles, dont le président, Jay Penske, est l’un des plus important distributeurs automobiles des Etats-Unis (il est celui qui avait commercialisé Smart outre-Atlantique). Le team a été fondé en 2006, où il a engagé plusieurs voitures en IndyCar, mais a aussi remporté quatre titres en Champ Car, notamment avec le français Sébastien Bourdais.

Les pilotes

Oriol Servia – Né le 13 juillet 1974 à Pals (Espagne) – Vit à Los Angeles

Oriol Servia est le fils d’un champion de rallye espagnol. Expatrié aux Etats-Unis, il court en Champ Car à partir de 2002, avant de se diriger vers l’IndyCar en 2008. Il figurait toujours parmi les meilleurs pilotes de la formule lors de la saison 2013. Sa présence en Formula-e vient seulement d’être confirmée.

 

Je¦üro¦éme d'Ambrosio - Dragon RacingJérôme d’Ambrosio – Né le 27 août 1985 à Etterbeek (Belgique) – Vit en Belgique

Après une première expérience en karting, il intègre l’équipe de l’ancien pilote de Formule 1 Thierry Boutsen et passe à la monoplace dès 2003. Après la Formule Renault, il arrive en GP2 avec l’écurie DAMS dès 2008. En 2010, toujours en GP2, il gagne à Monaco, et devient pilote de réserve chez Renault. Il fut ensuite pilote de réserve pour l’écurie Lotus F1.

e-DAMS – RENAULT

Une écurie 100 % française, qui est propriété du quadruple champion du monde de Formule 1, Alain Prost, et de Jean-Paul Driot, par ailleurs fondateur de l’écurie Dams (Formule 3000, GP2 et Formule Renault 3.5, entre autres). Le siège social de l’écurie est situé au Mans (72).

Les pilotes

Nicolas Prost - e-Dams RenaultNicolas Prost – Né le 18 août 1981 à Saint-Chamond (France) – Vit à Fechy (Suisse)

Il n’est pas seulement le fils d’Alain. Nicolas Prost est également un pilote expérimenté, même s’il se destinait au départ davantage au golf. Après avoir attiré l’attention des observateurs en Formule Campus, il rejoint la Formule 3 du championnat espagnol en 2006.

Après une saison en Formule 3000 avec Bull Racing, Nicolas s’engage en championnat du monde d’endurance où il finira troisième de la catégorie LMP1 en 2011, et quatrième en 2012. Il a également été pilote d’essai pour Lotus F1 en 2013.

Se¦übastien Buemi - e-Dams RenaultSébastien Buemi –  Né le 31 octobre 1988 à Aigle (Suisse) – Vit à Monaco

Il a testé une Formule 1 alors qu’il n’avait que 15 ans. Il est aujourd’hui toujours pilot de réserve Red Bull. Sébastien Buemi a couru dans différentes formules avant d’entrer en Formule 1 en 2009.

Après trois saisons avec Toro Rosso, il devient en 2012 pilote de réserve. Il est également, depuis 2013, pilote Toyota en championnat du monde d’Endurance.

 [nextpage title= »Les équipes et leurs pilotes- MAHINDRA RACING, TRULLI, VENTURI, VIRGIN RACING »]

MAHINDRA RACING

Ecurie indienne basée à Bombay, Mahindra est avant tout un grand constructeur de voitures et de camions qui emploie 180 000 personnes dans 100 pays à travers le monde. C’est Anand Mahindra lui-même qui a fondé le team. Mahindra, qui est en train de développer des véhicules électriques, compte sur le championnat du monde de Formula-e pour tirer des enseignements technologiques. Le Team Mahindra a déjà été engagé en compétition, dans le championnat du monde MotoGP.

Les pilotes

 Karun Chandhok – Né le 19 janvier 1984 à Chennai (Inde) – Vit à Brackley (GB)

Karun Chandhok - Mahindra RacingIl est l’un des deux seuls indiens à avoir piloté une Formule 1. Sa carrière est couronnée de succès depuis le début des années 2000, en Asian Formula, en British Formula 3 ou en Renault World Series.

Il ne sera jamais champion mais termine toujours bien placé dans ces formules au niveau relevé, et remporte le premier championnat Asian Formula Renault V6 en 2006. Il devient alors pilote d’essai pour Red Bull Racing en Formule 1, et obtient par ailleurs de bons résultats en GP2. Il a terminé 6ème (catégorie LMP2) aux 24 H du Mans 2013.

Bruno Senna - Mahindra RacingBruno Senna –  Né le 15 octobre 1983 à Sao Paulo (Brésil) –  Vit à Monaco

Il s’agit du neveu du regretté Ayrton Senna, mort il y a tout juste 20 ans. Bruno a commencé le sport automobile en 2004 en Angleterre, en Formule BMW. F3 en 2005, GP 2 en 2007, puis premier test en Formule 1 en 2008 avec Honda.

Pilote de réserve de Lotus Renault en 2011, il remplacera Nick Heidfeld pour une course (où il finir 18eme), puis s’engagera en championnat du monde d’endurance avec Aston Martin à partir de 2013.

TRULLI

L’équipe basée en Suisse reprend le nom de son pilote phare, Jarno Trulli, qui est par ailleurs actionnaire du team. Trulli a des projets de développements de nouvelles technologies, notamment dans le domaine de la recharge sans fil. L’équipe se dit par ailleurs fière de pouvoir concourir avec un tel niveau de performance à bord de voitures propres.

Les pilotes

Jarno Trulli - Trulli RacingJarno Trulli – Né le 13 juillet 1974 à Pescara (Italie) – Vit à Saint-Moritz (Suisse)

Le plaisir du pilotage est encore là ! Jarno Trulli est un épicurien. Il fait du vin, possède une société immobilière, et bien qu’il ait déjà pris le départ d’un Grand Prix de Formule 1 à 256 reprises, il sera encore présent pour le championnat du monde de Formula-e.

Michelin Cerruti - Trulli Racing Michela Cerruti – Née le 18 février 1987 à Rome  C’est la seconde femme pilote de la Formula-e. Elle débute véritablement sa carrière de pilote en 2008 au volant d’une Alfa Romeo, dans le cadre du championnat italien d’endurance, puis elle court en Superstars Series avec Mercedes et l’Italian GT Championship avec Ferrari dès 2010. Pilote touche-à-tout, elle était inscrite en 2013 en championnat italien de Grand Tourisme, en Blancpain Endurance Series et en Formule 3.

VENTURI

Il s’agit d’une équipe monégasque dont les deux actionnaires principaux sont Gildo Pallanca Pastor, propriétaire de la marque de voitures Venturi, et de l’acteur Leonardo di Caprio. Depuis le rachat de la marque, en 2000, Venturi développe uniquement des véhicules et des chaînes de traction électriques. La marque détient également le record du monde de vitesse à bord d’un véhicule électrique.

Les pilotes

Nick Heidfeld - VenturiNick Heidfeld – Né le 10 mai 1977 à Mönchengladbach (Allemagne) – Vit en Allemagne

Comme beaucoup de pilotes, Nick Heidfeld commence sa carrière en karting, avant de dominer le championnat allemand de Formule Ford, puis de passer en Formule 3 et F 3000. Il fera ensuite ses débuts en Formule 1 chez Prost Grand Prix aux côtés de Jean Alesi. Après avoir obtenu de bons résultats dans plusieurs écuries, Nick Heidfeld s’est engagé en 2012 dans le championnat du monde d’endurance.

Stéphane Sarrazin – Né le 2 novembre 1975 à Barjac (France) – Vit à Barjac

Stéphane est l’un des pilotes français le plus complet. Après le karting, comme Ste¦üphane Sarrazin - Venturitout le monde, et un titre de champion de France de F3 et de Formule Renault en 1994, il débarque en F3000 en 1998, puis en Formule 1 en 1999, dans l’équipe Minardi.

Pilote Toyota F1 en 2002, il passe ensuite au championnat du monde rallyes avec Subaru, puis en endurance avec Aston Martin, avant de faire cinq fois les 24 H du Mans avec Peugeot, et de rejoindre le team Toyota en LMP1.

VIRGIN RACING

C’est une écurie anglaise, basée à Londres. Richard Branson est bien le créateur de la marque, qui se veut avant-gardiste d’un point de vue technologique, mais ce n’est pas lui qui sera aux manettes mais plutôt Alex Tai, autre homme fort de Virgin. Comme pour beaucoup d’autres équipes, Virgin espère tester et développer des nouvelles technologies grâce à la Formula-e.

Les pilotes

Jaime Alguersuari - Virgin RacingJaime Alguersuari – Né le 23 février 1990 à Barcelone (Espagne) – Vit à Barcelone

Jaime Alguersuari commence le karting à l’âge de huit ans, puis enchaîne différentes formules de monoplace (F3 junior, les Winter Series de Renault qu’il gagnera, tout comme la formule Renault 2.0 italienne) puis arrivera en Formule 1 comme pilote d’essai Red Bull en 2008. La même année, il gagne le championnat britanique de F3. De 2009 à 2011, il est pilote Torro Rosso en Formule 1, puis devient pilote d’essai pour Pirelli à compter de 2012.

 Sam Bird – Né le 9 janvier 1987 à Roehampton (GB) – Sam Bird - Virgin RacingVit en Angleterre

Plus de dix ans d’expérience de course automobile pour ce pilote qui a couru des disciplines aussi diverses que les Formules BMW, Renault, ou encore la F3 britannique. Il sera d’ailleurs le meilleur « rookie » lors de la saison 2007. Pilote de réserve pour Mercedes en F1 en 2013, il gagne par ailleurs cinq courses en GP2 la même saison.

 [nextpage title= »Gallerie photos »]

Inscrivez-vous à la newsletter