L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

La Formule Audi Palmer atteint la mi-saison

Source : V. Beltoise

Alors que le championnat prioritaire de Vincent BELTOISE est en Angleterre avec la formule Audi Palmer. Le week end du 9-11 Juillet, l’Alésien eut l’opportunité de participer a une course de F3 sur le circuit de Magny–cours dans la European Cup. Engagé dans le team Top F3, nouveau dans la catégorie, Vincent y a découvert une voiture très pointu au niveau de l’aérodynamisme. Le plateau comportant 18 voitures, 9 dans une configuration open, et 9 en Cup.

Dès le Samedi, Vincent se qualifié 3ème de sa catégorie. En terminant 5ème dans la première course et s’imposant dans la seconde, il créait la surprise pour sa première participation dans la catégorie, espérons que cela lui ouvre d’autre portes.

Retournons en Angleterre. Le week end du 22 et 23 Juillet dernier, les concurrents de la Formule Audi Palmer disputaient les 8ème et 9ème rounds du championnat, qui en comporte 20.

Sur le piégeur mais néanmoins excitant circuit d’Oulton Park, le Français Vincent BELTOISE a décroché son premier podium « officiel » (ndlr. Brands Hatch), lors d’un week end express étalé sur Vendredi et Samedi.

Alors que le plateau de la formule Audi Palmer était réduit à 16 pilotes, Vincent découvrait le circuit d’Oulton Park et se classait 9ème lors des deux séances libre, respectivement à 1’’5 et 1’’00 de la pole effectué par l’Anglais Nigel Moore.

Pour la séance qualificative, et les deux courses de Samedi, l’objectif était avant tout de réduire cet écart.

Tout de suite dans le rythme avec ses pneus neuf en qualif, Vincent flirtait avec la première ligne jusqu’à la mi-séance. Mais rentré au stand trop tôt, il ne réalisa que le 5ème temps de la séance à 4/10ème de la pole.

Très incisif dans les premiers tours, le pilote du Pole Mécanique d’Ales s’emparait de la troisième place derrière Nigel Moore et Maxime Jousse, l’autre Français. Malgré quelques frictions avec l’espagnol Ramon Piniero, la tête de la course restait dans l’état et Vincent BELTOISE montait sur son premier podium.

Quelques heures plus tard, la pluie fit son apparition pour le second et dernier départ du week end.

Le Français ratait son envol et été relégué au 10ème rang, pris dans le peloton, la tête de la course s’échappait rapidement. A la mi-course Vincent pointait au 5ème rang, et la piste commençait à sécher. Malheureusement, plus cette dernière séchait, plus Vincent voyait Melroy Heemskerk, 3ème au championnat, revenir dans ses rétroviseurs. Et après une grosse bagarre dans le dernier tour, Vincent perdit sa 5ème au bénéfice du Hollandais, pour terminer 6ème.

Le bilan du weekend est très positif comme nous l’explique Vincent : «Le circuit d’Oulton Park m’a donné beaucoup de sensations, et j’ai gagné en expérience, surtout avec ces conditions changeantes. De plus j’ai encore marqué de précieux points pour le Championnat, je suis désormais 6ème du provisoire. »

Alors que la première place du championnat est toujours envisageable, Vincent vise désormais le podium final.

Le lundi suivant, Vincent a commencé un stage de 5 semaines en Angleterre chez Caterham UK, dans le cadre du cursus d’ingénieur dispensé par l’INSA de Lyon. Caterham oblige: Vincent va disputer le weekend prochain, une course de Caterham, sur le circuit Hollandais de Zandvoort. Circuit qu’il va découvrir, mais à bord d’une R300 superlight, identique à celle avec laquelle il s’est imposé en France sur les circuits de Ledenon, Magny-cours, et Pau Arnos.

Prochain rendez-vous : Rockingham le 28 aout prochain