L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Genève: L’Opel Astra OPC vraiment « Extrême »?

Si peu de supercars étaient au rendez-vous du Salon de Genève hormis la Koenigsegg One, les modèles de série surboostés ne manquaient pas. On découvrait ainsi chez Seat la Leon Cupra ou chez Honda la Civic Type R. Du côté des Allemands, alors que Volkswagen propose la Golf R, Opel a dévoilé lors du salon sa dernière supersport, l’Astra OPC Extrême.

Opel Astra OPC Extreme 28

Pourquoi « Extrême »?

Opel Astra OPC Extreme 25La dénomination OPC chez Opel est normalement une version nettement plus sportive que le modèle de série alors pourquoi ajouter à cela le mot « extrême »? Tout simplement parce que ce prototype se radicalise et vient piocher de nombreux éléments à l’Astra OPC Cup, une voiture dédiée à la course. On gagne ainsi un arceau cage, deux baquets Recaro, des harnais 6 points Schroth, un châssis réglable et une motorisation plus nerveuse avec un 4 cylindres 2.0 turbo tout en aluminium qui développe une puissance de plus de 300 ch. Il est associé à une boîte mécanique à six vitesses transmettant la puissance via un différentiel à glissement limité.  L’ensemble de la structure se déleste d’une centaine de kilos afin d’optimiser les performances, mais cela reste imposant avec un poids sur la balance de 1 450 kg environ. Afin d’être à la hauteur des prétentions qu’exige l’univers des supersports, l’Astra OPC Extrême a été mise au point sur l’un des circuits les plus exigeants, le Nürburgring. Opel ambitionne en cas de retour positif du public de réaliser une production en petite série de cette nouveauté homologuée pour la route.

Opel Astra OPC Extreme 21De l’extérieur, on constate l’effort réalisé par Opel pour intégrer un maximum de carbone et rendre sa voiture plus légère. Ainsi on note la présence de ce matériau sur le capot, les jantes en carbone, l’aileron arrière assez imposant, le diffuseur, le spoiler avant, les tirants de suspensions, la ventilation des passages de roue arrière et le pavillon. Ce dernier en fibre de carbone est fabriqué en interne et ne pèse que 2,6 kg. Même le volant se retrouve renforcé en fibre de carbone. L’Astra OPC Extrême est chaussée de pneus hautes performances spécifiques 19 pouces 245/35 qui offrent pratiquement le même grip que ceux de course. Opel a choisi pour ce modèle un système de freinage Brembo avec des disques de compétition de 370 mm à l’avant.

Opel Astra OPC Extreme 31A l’intérieur on remarque que la banquette arrière a disparu toujours dans le but d’alléger l’ensemble. La marque veut donner une ambiance de la compétition au sein de son habitacle, ainsi on note la présence de la couleur jaune du team Opel Motorsport comme sur le volant ou le logo. A l’extérieur on la retrouve sur le bas de caisse et la lèvre du spoiler avant.

Si cette version présentée à Genève n’est encore qu’à l’état de concept, la version finale devrait grandement s’en approcher et nous devrions la découvrir lors du prochain Mondial de Paris.