L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

International GT Open / les photos…

Comme les Blancpain Endurance Series il y a trois semaines, l’International GT Open faisait étape ce week-end pour la première fois au circuit Paul Ricard lors de la cinquième manche d’une saison 2012 à suspense. Soleil, passion et compétition étaient au rendez-vous de ce nouveau succès pour le Circuit Paul Ricard.

La météo caractéristique du Sud de la France n’a pas fait défaut en ce 3ème week-end de juillet : les spectateurs locaux et vacanciers se sont précipités au son des cigales sur le plateau du Castellet dès le samedi sous un soleil de plomb et avec un léger Mistral. Au total plus de 10 000 personnes ont assisté pendant 2 jours au spectacle assuré sur la piste par 3 types de voitures de courses (GT, monoplaces et Protos) pour le bonheur des passionnés.

Les deux courses de la 5ème manche de l’International GT Open étaient le point d’orgue de ce week-end avec 23 GT en piste. Alors que l’on attendait plutôt Porsche ou Ferrari samedi dans la première course du week-end, la victoire est revenue à l’Aston Martin Vantage de Villois Racing, pilotée par Matteo Malucelli et Alvaro Barba. Mais l’appel de la décision de la direction de course de déclasser l’écurie italienne pour non-respect des règles du parc fermé a laissé le classement en suspens jusqu’au prochain jugement de la FFSA.

Au terme des 50 minutes de la course 2, Ferrari et Porsche ont remis les pendules à l’heure : la Ferrari 458 Italia n°2 de la Scuderia Villorba l’a emporté avec trois secondes d’avance sur la Porsche 911 GT3 de Manthey Racing, devant le duo Bruni/ Leo sur la Ferrari F458 Italia n°4 d’AF Corse. Mais à l’issue de la course les vainqueurs ont été pénalisés de 30 secondes suite à un incident avec la Corvette n°17. L’équipe italienne ayant fait appel, le classement est en attente de la décision de la Fédération.

En plus de l’International GT Open, deux plateaux de monoplaces ont animé la piste varoise : la FIA Formula 2 et l’European F3 Open où des jeunes pilotes se sont révélés. Les Prototypes Radical et les superbes Maserati du Maserati Trofeo MC World Series ont assuré des courses spectaculaires et passionnantes. A noter qu’à l’issue de la dernière course des Maserati, le pilote Ange Barde a perdu sa 2e place pour non-respect d’une pénalité infligée en course.

Photos : Eric Damagnez

Texte : Service Presse Paul Ricard.