L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Jeux vidéo – Test de Need For Speed : The Run

Le Père Noël étant l’homme du moment, vous avez peut être besoin d’une dernière idée cadeau. Pour un proche amateur de jeux vidéo ou pour vous-même, le dernier opus de la saga Need For Speed pourrait peut être faire l’affaire. Nous l’avons testé sur PlayStation 3. Notre manette en vibre encore…

De San Francisco à New York

Mêlant jeu d’action et jeu de course, Need For Speed : The Run vous propose d’incarner Jack Rourke. Ce « gentil garçon » a d’énormes ennuis avec la mafia et celle-ci compte bien le réduire en bouillie. Pour sauver sa peau, il accepte de participer à une grande course sauvage à travers les Etats-Unis. Partant en 200e position, Jack doit absolument gagner pour que ses problèmes d’argent ne soient plus qu’un vieux souvenir. Voilà pour le point de départ du scénario. Un scénario prétexte aux courses les plus folles de San Francisco à New York en passant par les parcs nationaux, Las Vegas, Death Valley, Chicago, les Rocheuses etc… Les lieux sont extrêmement variés, bien réalisés et on en prend plein mirettes au fur et à mesure qu’on franchit la dizaine d’étapes proposée. Peut être que les charmantes demoiselles qui participent à la course y sont aussi pour quelque chose…

Malheureusement (ou heureusement…), NFS The Run reste un jeu de course typé arcade et l’aventure est donc hyper linéaire. Quelques scènes emmènent notre personnage en dehors de l’habitacle d’une voiture mais, vous n’avez qu’à appuyer sur la touche qu’on vous indique pour sauter par dessus un mur ou repousser un chien qui vous agresse… Enfin, oublions ces moments qui n’apportent pas grand chose en matière de gameplay pour nous concentrer sur ce qui nous intéresse : la course pied au plancher !

Une sensation de vitesse bien grisante

Très intense, on se prend vite au jeu et on n’a qu’une envie, avancer encore et encore pour découvrir les nouvelles étapes qui nous attendent. La jouabilité a beau être typiquement arcade, on s’éclate à foncer à travers la circulation dense d’une autoroute ou à repousser les assauts de la maréchaussée… La sensation de vitesse est d’ailleurs assez grisante quand vous filez à plus de 300 km/h sur une autoroute au milieu des camions, des breaks et des picks-up typiquement américains. Et, à partir de Las Vegas dirons-nous, il devient plutôt difficile de réussir une épreuve du premier coup car la moindre erreur est souvent fatale pour atteindre le but donné. Dans ce cas, soit vous recommencez, soit un « flash-back » vous permet de reprendre la course quelques dizaines de mètres avant votre crash. Il y a un petit côté Burnout à ce jeu et ce n’est pas pour nous déplaire.

Maintenant, parlons un peu des bolides qui nous attendent dans NFS The Run. Logiquement, plus on avance dans le jeu, et plus on a accès à des voitures de plus en plus puissantes. Quoique, débuter avec une M3 GTS n’est déjà pas si mal… D’autant plus qu’il est possible de personnaliser chaque voiture grâce à différents packs esthétiques. Comme les modèles proposés sont vraiment nombreux, la durée de vie d’un jeu comme celui-là peut vraiment passer du simple au double si l’on souhaite s’amuser au moins une fois avec chacun de ces bolides qui vont de la VW Scirocco R à la Pagani Huayra en passant par une multitude de Lamborghini, Aston Martin, BMW, Porsche, Audi ou encore les plus belles muscle cars américaines. Ford Mustang en tête.

La durée de vie est d’ailleurs boostée par les 54 défis qui viennent se rajouter au Run, soit l’histoire principale qui se joue en solo. Malheureusement, ce n’est pas forcément suffisant et le mode en ligne ne rajoute pas grand chose. Selon nous, NFS The Run a une durée de vie de maximum 10 heures de jeu effectif. Enfin, au rayon des gros défauts, notons que les temps de chargement sont excessivement longs. Et bizarrement, il manque aussi une vue intérieure Dommage…

Note finale : 14/20

  • Les + :
  • – Grosse intensité ! On a du mal à lâcher la manette et c’est toujours bon signe.
  • – Graphismes au point avec une grande variété de décors et des voitures joliment modélisées
  • – Beaucoup de fun à conduire tous ces bolides pied au plancher
  • Les – :
  • – La linéarité du scénario et le manque de liberté
  • – Les temps de chargement beaucoup trop long
  • – Durée de vie très moyenne

Need For Speed : The Run
Editeur : Electronic Arts
Disponible sur PlayStation 3, Xbox 360, PC, Wii et Nintendo 3DS