L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Louis Iglesias bat Paul Alberto, Hugo Nee et Téo Blas, pour devenir pilote officiel MEKC EK2 Junior 2022

L’ultime opération de détection de talents du 1er Monaco E-Kart Championship a couronné le varois Louis Iglesias, 13 ans, dans la catégorie EK2 Junior, déjà paré de lauriers nationaux et mondiaux, et digne héritier d’une famille au sein de laquelle trois générations vivent au rythme du karting. Le Brignolais s’est finalement imposé en présence de 35 pilotes sur la piste Kart Indoor Monaco dès le samedi, puis sur le circuit Karting Vallée de l’Arc à Trets le dimanche où s’affrontaient les 12 finalistes. Iglesias s’y est d’abord débarrassé de Paul Alberto, son frère d’armes et complice chez Kart In Pro Compétition depuis six ans, avant de venir à bout de ses deux derniers adversaires. Deux concurrents inattendus, rapides et réguliers, le normand de Blainville-sur-Mer Hugo Nee et le mosellan de Thionville Téo Blas. Il décrochait ainsi le chèque de 50.000€ qui lui permettra de disputer l’intégralité de la saison MEKC 2022.

Malgré des conditions météo parfois sibériennes, pour les Seniors, les équipes Blue Shock Race 100% Electric Power d’Artis Daugins et Monaco E-Kart Championship de Clivio Piccione ont mené à bien les trois week-ends des Volants MEKC 2022. Elles entourent ici Hugo Nee, Louis Iglesias et Téo Blas, le trio de choc des journées de détection EK2 Junior.

Le carcassonnais Mateo Rivals (EK3 Mini) et le clusien Andy Ratel (EK1 Senior) déjà promus pilotes officiel MEKC 2022, le 3e et dernier volant était destiné aux Juniors EK2 âgés de 11 à 14 ans afin de boucler la boucle des 147.000€ de dotations offertes par l’équipe de Clivio Piccione, inventeur, promoteur et organisateur du premier championnat de kart électrique à participation internationale. Au final, le varois Louis Iglesias, 13 ans, sortait victorieux et décrochait le titre de pilote officiel MEKC Junior devant le normand Hugo Nee et le mosellan Téo Blas, ainsi que le chèque de 50.000€ qui allait avec. Lequel permettra au brignolais de participer aux 6 journées d’essais officiels d’avant saison, et aux 12 courses du premier championnat de kart 100% électrique programmées d’août à décembre 2022.

Angelina Proenca lauréate au Luc en hommage à Nico

Les 35 candidats étaient cette fois anglais et écossais, italiens, néo-zélandais, suédois, même mi-suisse mi-autrichien, et venus d’un peu partout en France. De Paris et d’Île-de-France, de Normandie et de Moselle, d’Auvergne Rhône-Alpes et de Lyon, d’Occitanie de Perpignan et Montpellier jusqu’au fin fond de la Lozère en passant par Alès, venus de Monaco aussi, et en de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, d’Aix-en-Provence à Vence en passant notamment par Brignoles. Parmi eux, une seule fille affrontait les chronomètres en Principauté sur la piste Kart Indoor Monaco le samedi, avant que les 12 meilleurs ne se retrouvent le dimanche sur le circuit Karting Vallée de l’Arc à Trets le dimanche.

Angelina Proenca entourée de ses parents, François et Emilie, lors de la première journée du Volant MEKC EK2 Junior 2022 sur la piste Kart Indoor Monaco, à la veille de sa  victoire au scratch en Cadets sur le circuit du Luc.

Arrivée en compagnie de François et Emilie ses parents, mais non qualifiée dans le dernier carré au milieu des gros bras – car il faut les remuer les karts de loc… -, la perpignanaise âgée de 12 ans, compétitrice depuis deux ans en Minimes puis en Cadets dans la Ligue Provence-Alpes-Côte d’Azur-Corse, n’était pas déçue d’avoir vécu cette expérience, bien au contraire. Le lendemain, survoltée, elle s’imposait dans la course Cadets organisée sur le circuit du Luc devant tous les garçons. Une façon pour Angelina de saluer de la plus belle manière sportive qui soit la mémoire de Nico, l’un des mécaniciens de son équipe, Sonic Racing Kart, récemment disparu.

A Trets, la longue journée des équipes MEKC et Blue Shock Race

A Trets, aux commandes des châssis Charles Leclerc by Birel ART propulsés par des moteurs BSR (18kw) sur le circuit Karting Vallée de l’Arc, le Top 12 du dernier carré était composé d’autant de pilotes habitués aux batailles en premières lignes que d’authentiques outsiders.
Pour les mousquetaires MEKC – Robin Lauriot, Anthony Somma, Florent Jimenez et Clivio Piccione – comme pour Artis Daugins et Aigars Zviedris (Blue Shock Race 100% Electric Power) et les mécaniciens des deux équipes, la journée entamée bien avant le lever du soleil chez Stéphane Rivals s’annonçait longue.
Sur un de circuit de Trets technique, rendu glissant par les pluies de la veille et de la nuit, avec un vent naissant qui allait mettre du temps à chasser les nuages, il faisait plus que frais. Fort heureusement, les pneus pluie allaient permettre au warm-up de bien se dérouler avant que la piste ne sèche et que ne soient définitivement chaussés les slicks.

Malgré Paul Alberto, Louis Iglesias sans faute jusqu’au podium, avec Hugo Nee et Téo Blas

Le Top 6 : Hugo Nee, Louis Iglesias, Téo Blas, Ethan Chaix, Paul Alberto et Louis Castellini, soit trois favoris et trois outsiders réunis dans l’ultime ligne droite de la détection de talents MEKC EK2 Junior 2022. Que seuls les chronos au millième de seconde départageront.

Le Top 12 du dernier carré par ordre alphabétique : Paul Alberto, Mathis Aumaitre, Téo Blas, Louis Castellini, Ethan Chaix, Louis Iglesias, Hugo Martiniello, Sean Menegatto, Hugo Nee, Lucas Niel, Marius Rey et Oscar Repetto.
Pour éviter de se faire piéger, il fallait trouver l’équilibre entre enthousiasme et méfiance, car toute sortie de piste faisait perdre un run, et manger une bordure équivalait à une pénalité de 2/10e de seconde. La plupart en sortirent indemnes, d’autres non. De chronos en poursuites, de tours secs en de runs à la recherche de performances absolues et de régularité, tout pouvait arriver entre les membres du Final 6 : Paul Alberto, Téo Blas, Louis Castellini, Ethan Chaix, Louis Iglesias et Hugo Nee.
Sans faute, sans faille, sans bavure, faisant corps avec sa machine, sous le regard avisé de papy François Iglesias, qui construisit son premier kart alors qu’il avait 16 ans, Louis raflait la mise devant un Hugo Nee, 13 ans, qui arrachait des larmes de bonheur à Marie son adorablement discrète et déterminée maman.

Le 3e homme du jour était Téo Blas, 11 ans et authentique débutant, fils d’un ex-pilote. Bon sang ne saurait mentir, chez les Iglesias aussi étant donné que papa, Yannick, venu assister au nouvel exploit sportif de son digne héritier a été Champion de France de kart, et tonton Jérémy Champion du monde KZ en 2020. Voici quelques années, l’un des protégés du clan Iglesias était le regretté Jules Bianchi, dont Louis porte fièrement le #17 sur son casque. Et le hasard ne faisant jamais rien par pur hasard, outre la réputée écurie Kart In Pro Compétition, les Iglesias sont également aux commandes de l’historique circuit de Kart Jean Vial de Brignoles, où un certain Franck Montagny…

152 pilotes aux détections, 75 en Championnat MEKC 2022

Les détections de talents du 1er Monaco E-Kart Championship sont maintenant terminées. En trois semaines, 152 pilotes y ont donné le meilleur d’eux-mêmes : 35 en Mini, 35 en Junior et 82 en Senior.
D’août à décembre 2022 ils seront 75 – 25 par catégorie – à disputer les 12 courses du MEKC en Principauté, en France et en Italie. Il s’agira du premier championnat de kart 100% électrique pour lequel les premières inscriptions ont déjà été enregistrées. D’ici là, des journées de tests et six journées d’essais officiels seront organisées, et notamment annoncées sur MEKC.org.

Classement final du Volant Monaco E-Kart Championship EK2 Junior

Le duel fratricide qui opposait Paul Alberto – ici en action – à Louis Iglesias fut une super-finale avant l’heure entre les deux compères. Et l’aixois s’inclina pour quelques millièmes de secondes devant celui qui est son coéquipier chez Kart In Pro Compétition et son complice depuis 6 ans déjà.

1. Louis Iglesias ; 2. Hugo Nee; 3. Téo Blas ; 4. Paul Alberto; 5. Ethan Chaix ; 6. Louis Castellini ; 7. Hugo Martiniello ; 8. Mathis Aumaitre ; 9. Lucas Niel; 10. Marius Rey, 11. Oscar Repetto; 12. Sean Menegatto; 13. Emilio Ortolani; 14. Andrea Rigoli; 15. Gabriel Hugon; 16. Dylan Thomassin; 17. Hyacinthe Dessolin; 18. Alessandro Colesanti; 19. Martin Lacquemanne; 20. Nathan Dion; 21. Zago Micheangelo; 22. Tom Martinez; 23. Arthur Barriot; 24. Loan Sineya; 25. Angelina Proenca; 26. Sean Cavinet; 27. Elie Benguigui; 28. Enzo Dubois; 29. Enzo Saint Leger; 30. Gaby Chavanne Bouchardy; 31. Anatol Clauer; 32. Blake Barham; 33. Balthazar Bourgoin ; 34. Bastien Chaudières ; 35. Nathan Allouch.

Charles-Bernard ADREANI
Photos : Julien PRADAS / @__jp_photography

Le brignolais Louis Iglesias, lauréat du Volant EK2 Junior du 1er Monaco E-Kart Championship sur le circuit Karting Vallée de l’Arc à Trets et son méga-chèque de 50.000€, sera le 3 e pilote officiel MEKC 2022, avec le carcassonnais Mateo Rivals qui s’est imposé en EK3 Mini et le clusien Andy Ratel vainqueur en EK1 Senior.