L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Repoudrage annoncé pour le KIA Stinger

L’original coupé KIA Stinger prépare sa remise à niveau esthétique, et surtout technique afin de lui redonner un nouveau souffle.

En 2017, KIA surprend en présentant son Stinger, berline GT qui entend bien rivaliser avec la concurrence allemande en place : Série 4 Gran Coupé, Giulia ou encore A5 Sportback sont dans la ligne de mire du constructeur qui propose une alternative aux références du segment.

Pour tenir le coup, un moteur quatre cylindres 2,0 litres de 255 chevaux et un V6 3,3 litres de 370 chevaux apportent tout la dynamique nécessaire pour tenir la cadence face à sa concurrence cible. Les gros rouleurs et les flottes peuvent se rabattre sur une motorisation 2,2 litres diesel de 200 chevaux.

Malgré tous ces efforts et le courage de la marque, s’aventurer en terrain ennemi n’est pas chose facile. Sur le marché français, seuls 79 exemplaires ont été vendus en 2019. Outre-Atlantique où KIA attendait de belles retombées, les résultats ne sont pas non plus au rendez-vous.

Une seconde chance pour la berline

Mais KIA persiste et signe en lançant un restylage de son vaisseau seulement trois ans après sa commercialisation. Voyons ça comme une envie de perfectionner le modèle pour lui donner sa chance. En l’occurrence, une seconde chance pour un véhicule qui a le mérite de proposer autre chose dans le paysage automobile.

Ce modèle camouflé surpris par Autopostkorea témoigne des améliorations esthétiques qui seront réalisées : une nouvelle signature lumineuse anime le regard de la GT qui s’équipe de nouvelles jantes et de boucliers retouchés.

Du côté des motorisations, les deux blocs devraient rester au catalogue et être équipés d’une hybridation légère 48V, tout comme la version diesel. La marque en profiterait pour mettre à jour son système multimédia embarqué, tandis que les aides à la conduite, déjà très complètes, pourraient inclure une fonction de conduite semi-automatique de niveau 2. La marque devrait officialiser ces changements avant la fin de l’année.

Saito BARDEN

Photos : AutopostKorea

A lire également…

Inscrivez-vous à la newsletter