L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

La voiture Noire, a-t-elle refait surface ?!

Une des histoires les plus folles de l’automobile nous arrive tout droit des Etats-Unis ! Et si La Voiture Noire, la Bugatti perdue pendant la guerre était en fait en cours de restauration ?

La Voiture Noire

Pour les plus jeunes d’entre vous, ce nom vous évoquera sans doute une des dernières Bugatti produites en un seul exemplaire exposée lors du salon de Genève 2019. Mais saviez-vous qu’il s’agissait d’un hommage vibrant à la véritable Voiture Noire. Sous ce nom rempli de mystère se cache une Bugatti Type 57SC Atlantic. On comptabilise 4 modèles construits, tous vendus à de richissimes personnes en 1936. Toutes, sauf une, celle de Jean Bugatti ! Un seul exemplaire de couleur noire, que le patron gardait précieusement. Un modèle sport du châssis Type 57 surbaissé et équipé d’un compresseur développant 200 chevaux. 

C’était sans compter sur les prémices de la guerre. Les Allemands envahissent la France en 1940. Après l’invasion de la Pologne, Jean Bugatti (le fils d’Ettore), décide de ne pas laisser son patrimoine en Alsace aux mains des Allemands. Il est donc décidé d’exfiltrer en secret La Voiture Noire en pleine nuit dans un train de marchandise en direction de Bordeaux. Ce sont les dernières notes des archives officielles détenues. Le train n’arrivera jamais à Bordeaux. Certains parlent d’un déraillement, mais la SNCF n’en a aucune trace dans ses archives. D’autres avancent que le train a été saisi par les envahisseurs et que la Bugatti est devenue un trésor de guerre oublié comme bons nombres d’œuvres d’art. Le châssis #57453 a disparu de la surface du globe. Et pourtant !

U.S.A

Et pourtant ces derniers jours, une allusion des plus folles surgit du web ! Un garage aux Etats-Unis serait en possession de La Voiture Noire ! D’après la personne ayant posté les photos, la Bugatti n’aurait jamais pris le train. Elle aurait été intégralement démontée et conservée chez un ami de la famille à l’abri des regards indiscrets.

 Le compte à par la suite été supprimé et le garage basé dans le Connecticut à par la suite dû faire un communiqué :

« Malheureusement, les photos ont été publiées par un stagiaire sans autorisation de le faire… Pour le moment, nous ne pouvons ni confirmer ni infirmer les allégations. »

Le mystère s’épaissit à moins que ce soit une simple fausse rumeur. En effet, de nombreux experts se sont tout de suite penchés sur les photos publiées. Pour le porte-parole du Bugatti Club d’Australie, il s’agirait d’une réplique moderne inachevée. Il se pourrait que cette réplique repose sur un châssis de 57 et non pas de 57SC. Certains éléments semblent pourtant d’origine, mais vu le peu de photos, il est difficile d’avoir un avis tranché. En revanche, si La Voiture Noire existait encore bel et bien, Volkswagen, qui détient Bugatti, estimerait La Voiture Noire à plus de 100 millions d’euros ! On vous tient informé…