L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

L’Alpine A110 E-ternité, cap sur le futur électrique de la marque

Alpine a décliné son A110 en version 100% électrique pour ce prototype en annonçant la future orientation de la gamme pour le A fléché !

Alpine A110 E-ternité, le futur sera électrique

Présentée en avant-première lors du Grand Prix de France F1 au Circuit Paul Ricard, Alpine a décliné sa sportive en version 100% électrique pour célébrer les 60 ans du modèle.

Conçu pour égaler les « performances, l’équilibre et l’agilité » du modèle thermique, le prototype est équipé d’une batterie de 60 kWh. Elle utilise des modules provenant de la Mégane E-Tech. Cependant, il ne s’agissait pas d’un swap pour de l’électrique. Les ingénieurs ont dû créer des boîtiers de batterie spécifiques pour l’A110 et optimiser la répartition du poids.

Le prototype comporte quatre modules de batterie placés à l’avant et huit autres à l’arrière. Cela donne à la voiture une répartition du poids de 42 / 58. Ce qui est presque identique à la configuration 43 / 57 du modèle standard.

Electrique… mais performante !

Bien que le bloc-batterie pèse 392 kg, le poids total de la voiture n’a augmenté que de 258 kg. Il s’agit d’un gain relativement modeste et la batterie permet au prototype d’avoir une autonomie WLTP de 420 km.

Toujours dans le domaine des performances, l’A110 E-ternité dispose d’un moteur électrique monté à l’arrière qui développe 178 kW (243 ch). Le couple est de 300 Nm, légèrement inférieur au modèle thermique. Ainsi, son 0 à 100 km/h est un peu plus lent, effectué en 4″5. Sa vitesse de pointe est moindre, elle se limite à 250 km/h.

Les changements se poursuivent ailleurs, puisque le prototype dispose d’une boîte de vitesses unique et d’une suspension révisée. Cette dernière comporte des ressorts uniques, une barre antiroulis arrière modifiée, des renforts arrière et des amortisseurs Ohlins.

Alpine a répondu à la demande d’une version décapotable. En conséquence, le prototype a été équipé d’un panneau de toit amovible qui permet une expérience en plein air sans impact sur la rigidité.

Un autre prototype A110 E-ternité a été créé et équipé de composants écologiques en lin. Ils sont aussi résistants que la fibre de carbone. Ce matériau est utilisé sur « le capot, le toit, la lunette arrière, la calandre, les coques des sièges et la jupe arrière ».

Du changement à l’intérieur

Dans l’habitacle, l’A110 E-ternité a été équipée d’un « système multimédia innovant » qui utilise la tablette personnelle du conducteur comme écran d’infotainment. C’est un peu particulier, mais Alpine affirme que cela permet d’obtenir un « système d’exploitation toujours à jour combiné aux dernières technologies d’écran ». Le modèle a également été équipé d’un système audio de pointe, avec huit haut-parleurs.

Bien que l’A110 E-ternité soit un prototype, la société a qualifié le modèle de « laboratoire roulant ». Cela fait écho aux déclarations de Luca de Meo, PDG du groupe Renault. Il avait déjà déclaré : « Je veux électrifier Alpine pour préserver son nom pour l’éternité. »