L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

L’Alpine A110 R, Radicale pour le dernier modèle !

L’Alpine A110 s’offre un dernier modèle bodybuildé, l’A110 R, pour Radicale ! L’avenir d’Alpine s’inscrira ensuite dans des modèles 100% électrifiés ! La dernière-née des ateliers de Dieppe a été présentée à Tokyo en marge du Grand Prix du Japon de F1.

Alpine A110 R, Radicalement la dernière !

C’est une version fortement attendue qui complète la gamme A110. Une version extrême, allégée, plus affûtée, encore plus inspirée par la course automobile, en un mot plus « radicale » qui vient donc coiffer la gamme A110 par le haut. Expression ultime de la légèreté et de la performance, la Nouvelle Alpine A110 R est conçue pour des sensations uniques sur circuit tout en restant homologuée pour la route.

L’A110 R se différencie d’abord par un travail d’allégement intensif ayant permis de descendre son poids jusqu’à 1082 kilos, soit 34 kg de moins par rapport à l’A110 S. L’aérodynamique a été également retravaillée pour améliorer l’appui au sol et réduire la trainée.

Pour la première fois dans la gamme A110, certaines pièces comme le capot, la lunette arrière et le diffuseur, ont été retravaillées et sont donc spécifiques à cette version. Le châssis qui a bénéficié d’une mise au point exclusive, le moteur 1.8 litre de 300 ch et l’ambiance « racing » à l’intérieur concourent aussi à cette radicalité destinée à rendre l’expérience de pilotage plus intense que jamais.

Avec un 0-100 km/h qui demande seulement 3,9 secondes, la nouvelle Alpine A110 R repousse les limites de la sportivité. Forte de l’engagement en compétition de la marque, elle a bénéficié dans sa conception d’une expertise au plus haut niveau du sport automobile et se montre plus que jamais prête à défier tous les chronos sur circuit. Fabriquée en France, à la Manufacture Alpine Dieppe Jean Rédélé, elle ouvre un nouveau chapitre du savoir-faire de la marque en matière de sportivité.

L’Alpine A110 R, taillée pour le chrono

Esthétiquement, on voit rapidement comment Alpine a réussi à gagner quelques unités sur la balance. Un capot en carbone (re-stylé pour inclure deux prises d’air) permet d’économiser 2,9 kg, et un jeu de roues en carbone, qui présentent un design plus ouvert sur l’essieu avant pour faciliter le refroidissement, et un design en forme de disque à l’arrière pour réduire la traînée, offrent 12,5 kg.

Les sièges Sabelt à simple coque fabriqués en carbone et équipés de harnais à six points contribuent à hauteur de 5 kg et, bien qu’Alpine n’indique pas le poids de l’inhabituelle lunette arrière en carbone (qui cesse par conséquent d’être une fenêtre), il s’agit sans doute de l’élément visuel le plus frappant de toute la voiture.

Certains ajouts en carbone sont spécifiquement conçus pour améliorer la force d’appui à haute vitesse, notamment un diffuseur plus large doté de plus grandes ailettes, qui intègre de larges dérives verticales pour réduire les turbulences aérodynamiques et qui est aidé par des embouts sur les bras de suspension arrière.

Les jupes latérales en carbone s’étendent sur toute la largeur du soubassement, réduisant à nouveau les turbulences et protégeant également la roue arrière des perturbations des remoux d’air, tandis qu’un aileron en carbone avec des supports en col de cygne apportent 29 kg de force d’appui supplémentaire, et des évents à l’avant contribuent à une force supplémentaire de 14 kg à la vitesse maximale de l’A110 R.

La sonorité du moteur est assez différente, grâce à un nouveau système d’échappement qui comporte des tuyaux à double paroi et qui ne contient plus de soupape d’échappement. Le son devrait également être subjectivement plus fort car Alpine a réduit une partie de l’insonorisation et remplacé la cloison en verre séparant le cockpit du compartiment moteur par une cloison en aluminium.

Un ADN pour la piste !

Déjà abaissée de 10 mm par rapport à la S, la R peut être abaissée d’autant pour le roulage sur piste, les barres antiroulis sont respectivement 10 et 25 % plus rigides à l’avant et à l’arrière, et les ressorts sont 10 % plus rigides aux deux extrémités. Les nouveaux amortisseurs peuvent être réglés manuellement, en effet une bague à 20 clics permet d’ajuster la loi effort-vitesse en compression / détente. Des disques de frein en matériau composite et des pneus Michelin Pilot Sport Cup 2 semi-lisses sont montés sur cette A110 R.

La A110 R est habillée en couleur de lancement par le Racing Mat Blue, qu’elle partage avec la A522, la F1 d’Alpine F1 Team. Dans l’habitacle, les principaux indices de l’identité de la R, outre les baquets en carbone et l’absence totale de visibilité arrière, sont les poignées de porte en tissu de style Porsche RS et les mètres de microfibre qui recouvrent presque toutes les surfaces.

Ce qu’Alpine n’a pas dévoilé, c’est le prix, mais lorsque les commandes seront ouvertes ce mois-ci, les acheteurs peuvent s’attendre à devoir débourser beaucoup plus que les 72 500 € que la S coûte en France.