" />Retour à la propulsion pour la Lamborghini Huracan EVO RWD – Agenda Automobile
L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Retour à la propulsion pour la Lamborghini Huracan EVO RWD

Marche arrière pour Lamborghini, qui réintroduit la propulsion sur sa Huracan, après avoir disparu du catalogue lors de son restylage, l’an dernier. Le V10 de 610 chevaux est prêt à rugir sur les roues arrière !

Loin des nouveaux véhicules électriques et hybrides, Lamborghini nous propose une nouvelle déclinaison de sa Huracan. Ici, on ne parlera donc pas de zéro émissions, mais de pure passion pour les moteurs thermiques avec une Huracan dans une version qui troque sa transmission intégrale pour une propulsion pure.

Sous le capot, on retrouve le V10 5,2 litres atmosphérique de 610 chevaux et 560 Nm de couple. La Huracan perd donc 30 chevaux par rapport à l’EVO classique, mais qu’importe : avec un poids de 1 350 kg grâce à l’emploi de fibre de carbone, le constructeur promet un 0-100 km/h en 3,3 secondes pour cette nouvelle déclinaison, baptisée en toute simplicité EVO RWD.

Apte aux glissades maîtrisées

Pour manier avec facilité toute cette puissance à disposition sur les roues arrière, le constructeur a intégré un nouveau contrôle de traction P-TCS qui, en mode Sport ou Corsa, autorise la reprise des gaz lorsque la voiture n’est pas tout à fait stabilisée (après un virage, ou une glisse). En mode Strada, le bolide contient davantage son couple pour une conduite plus coulée. Le châssis conserve aussi l’agilité de la EVO puisqu’il bénéficie des quatre roues directrices.

On reconnaîtra la Huracan EVO RWD par son bouclier avant redessiné, et son nouveau diffuseur arrière qui parachève le modèle, bénéficiant aussi d’une nouvelle livrée extérieure Giallo Bellenus. Compatible avec Apple CarPlay et apte à la commande vocale Alexa, la Huracan EVO RWD est aussi à la page au niveau du confort à bord. Mais pour s’en offrir une, il faudra aussi passer à la caisse : la Huracan EVO RWD est tarifée à 191 000 euros, sans oublier le malus correspondant aux 330g/km de CO2 rejetés, soit près de 20 000 euros : on vous laisse faire le calcul…

Tobias ANDRE

Articles Récents :

Inscrivez-vous à la newsletter