L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

BMW – Des « M » diesel ???

Les BMW et moi, on forme un vieux couple : depuis la 316 E21 orange achetée par mes parents en 1976 ! 316, 520i E28, 325td et 116i sont entrées dans leur parc (ils les gardent longtemps). Et je ne l’ai pas caché, j’aime les BMW… Mais là, je commence à douter…

Quand le site Autocar affirme que la division « M » de BMW continue de travailler à la réduction des émissions de carbone, en développant des technonologies hybrides, cela me convient.

Mais quand le patron du développent Albert Biermann déclare à Autocar que « M » réfléchit à l’opportunité de moteurs diesels dans sa gamme, cela me reste un peu en travers de la gorge. Md

Avec des voitures comme les X5 et X6 M, le couple caractéristique des moteurs diesel serait le choix idéal  à partir du moment où la sportivité n’est pas la qualité principale de ces voitures. Je ne pense pas qu’il y ait un marché pour ces voitures avec de gros moteurs diesel performants à ce jour, mais si cela devait changer, nous serons en bonne place pour prendre l’avantage sur la concurrence » dit Albert Biermann.

Et bien j’ai envie de répondre à ce monsieur plusieurs choses :

1 – Arrêtez de fabriquer des 4×4 qui sont l’anti-thèse de la voiture de sport. Ils sont lourds donc gourmands et peu agiles, hauts sur pattes donc peu efficaces etc… et vous ferez un vrai geste pour l’environnement ! Ou laissez ces produits à Alpina, dont la philosophie de luxe sportif est plus en rapport avec la cible.

2 – Concentrez-vous sur la M3 actuelle qui, de parole de chef des ventes BMW, ne se vend pas.

3 – Faites-nous un Z4 M avec le moteur et la boite de la M3 actuelle, et tant qu’on y est, passez-le en CSL avec toit fixe en carbone, gros et vrais freins…

Bref, revenez vers vos passionnés !

Mais que répond M. Biermann à l’idée du Z4 M ? Accrochez-vous, on croit réver : « Une Z4M aurait du mal à prendre sa place sur le la marché, utiliser le V8 de la M3 le situerait trop près de la M3 Cabriolet et le six cylindre n’est plus assez respectueux de l’environnement (il parle sans doute du six cylindre de la M3 E46 ?)

Là, c’est le bouquet !

Et le Z3M ? il n’était pas trop proche de la M3 cabriolet ? Quelle est la différence entre un Z4M V8 et une M3 V8 cabriolet ? Il y en a plein !

D’un coté, on a un roadster, donc avec deux places, contre quatre au cabriolet. Une philosophie totalement différente en terme de produit et de cible marketing. Et le cabriolet est bien trop lourd pour être une voiture de sport !

La seule ouverte que ce monsieur voit est le futur et possible Z2… qui pourrait avoir une version M.

Bref, mes rêves de journées circuit en CSL ne sont pas prêts de s’arréter.

P. HORTAIL

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire