L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Mercedes-AMG GT Black Series, nouvelle Safety Car en F1 en 2022

En préambule de la nouvelle saison 2022 de F1, Mercedes-AMG a dévoilé la nouvelle Safety Car, une AMG GT Black Series remplaçante de l’AMG GT R depuis 2019.

AMG GT Black Series, l’héritière

Mercedes-AMG fournit les Safety-Car pour la F1 depuis 1996. Et au cours de ces 26 dernières années, les modèles AMG se sont succédés dans leur tâche de voiture de sécurité. La tout première fut la C 36 AMG (W202), puis le coupé CLK 55 AMG (C208) pour 1997-1999, la CL 55 AMG, SL 55 AMG, même le petit roadster SLK 55 AMG eut droit à cet honneur de 2004 à 2005.

Puis en 2010, c’est devenu plus sérieux avec les exubérantes SLS AMG et SLS AMG GT dès le Grand Prix d’Allemagne 2012, puis vint le tour de la Mercedes-AMG GT S dès 2015, AMG GT R dès 2019 et désormais la AMG GT Black Serie à partir de 2022.

Comme le modèle de l’an passé, la Safety Car est toujours rouge avec des graphismes blanc et surtout les logos de Crowdstrike. Mais ce qui frappe immédiatement c’est l’absence de rampe de feux sur le toit. En effet, cette dernière a migré dans l’imposant aileron arrière, et c’est spectaculaire.

Une Safety Car radicale

L’aileron arrière se distingue par trois parties de panneaux LED (la lame supérieure principale de l’aileron arrière compte 13 lumières orange – trois sur les bords extérieurs de chaque côté qui brillent régulièrement et sept autres lumières au centre qui clignotent si nécessaire).
La plaque d’immatriculation est également illuminée, et les feux gagnent une couleur et une nouvelle fonction. En effet, les couleurs Orange signifient que les pilotes doivent suivre la Safety Car, en revanche si cette dernière entre au milieu du peloton, les LED vertes indiqueront que les voitures peuvent doubler la AMG GT Black Series.

A l’avant, trois petits modules lumineux orange et un grand module vert sont positionnés de chaque côté du logo AMG, au niveau des pare-soleil. 

À l’intérieur, la voiture de sécurité AMG GT Black Series est livrée avec l’aménagement « Track » qui comprend un arceau de protection en titane tubulaire boulonné et des sièges baquets légers. Ce qui diffère de la version routière, ce sont les ceintures de sécurité à six points, un porte-gobelet pour les bouteilles d’eau sur les coussins latéraux des sièges et deux tablettes montées sur la console centrale et sur le tableau de bord.

Ces derniers diffusent en direct la caméra de recul et la diffusion TV permettant au copilote Richard Darker de garder un œil sur ce qui se passe sur la piste (le pilote étant Bernd Maylander).

Et sous le capot, cette AMG GT Black Series embarque toujours le V8 biturbo 4,0l qui délivre 720 ch pour 800 Nm de couple, le tout associé à une boîte à double embrayage à 7 rapports. Elle atteint le 0 à 100 km/h en 3″2 et dispose d’une VMAX de 325 km/h.

A côté du Safety Car, la Medical Car change de modèle. L’ancienne C 63 AMG Estate est remplacée par la AMG GT 63 S 4MATIC+, le coupé 4 portes dérivé de la AMG GT. La voiture médicale suit le peloton pendant le premier tour car les voitures de course sont particulièrement serrées dans cette phase critique de la course. En cas d’incident, cela garantit que les médecins peuvent atteindre le lieu de l’accident le plus rapidement possible et commencer immédiatement à administrer les premiers soins.

Gaël ANGLEVIEL