L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

News – Petit lifting pour l’Audi S4

Arrivée à mi-carrière, soit quatre ans de service, l’Audi A4 a subi un lifting discret pour lui permettre d’attaquer les prochaines années mieux armées face à la concurrence. Et donc, sans surprise, les versions S4 et S4 Avant ont bénéficié de la même séance de maquillage. Pour le relooking extrême, il faudra repasser…

Avant retouché

C’est sans doute sous cet angle – de face – que l’Audi S4 restylée arbore le plus de nouveautés. Les phares ont changé. Plus acérés, ils collent mieux aux récentes productions du constructeur d’Ingolstadt. Et ils sont équipés d’une nouvelle bande d’éclairage diurne à LED. La calandre ensuite. Celle-ci est un peu plus large et surtout légèrement biseautée pour se conformer à cette nouvelle calandre Singleframe à lamelles horizontales chromées que l’on retrouve sur les récentes Audi. Le bouclier enfin. Les prises d’air sont plus imposantes et le tout a été retravaillé dans le détail pour donner l’impression d’une S4 élargie par rapport à sa devancière. Les feux antibrouillards ne sont plus ronds mais trapézoïdaux et répondent à une certaine symétrie avec les optiques.

Arrière modernisé

Aucun changement à signaler en vue de profil donc passons directement à l’arrière de la bête. Le bouclier est très légèrement creusé et les feux, qui conservent la même forme, reçoivent simplement un nouveau bandeau à diodes. Et puis… c’est tout !

Intérieur affiné

Dans l’habitacle du best-seller d’Audi, peu de choses ont également été revues. Certaines commandes ont été redessinées et le système de navigation MMI a été simplifié (4 boutons au lieu de 8, ndlr). Des modifications subtiles mais plutôt bien vues pour l’agrément de conduite.

Moteur inchangé

Sous le capot, qu’elle soit en version berline ou Avant, la S4 est équipée du V6 3.0 TFSI qui développe 333 chevaux et un couple de 440 Nm dès 2500 tr/min. Ok, rien de nouveau par rapport à la précédente S4 là non plus. Rappelons quand même que ce V6 se contenterait en moyenne de 8,1 litres de sans plomb pour parcourir 100 km (chiffre assez surréaliste pondu par Audi…) et qu’il permet à la S4 d’abattre le 0 à 100 km/h en 5 secondes tout rond. Comme sur toute allemande de ce calibre, la vitesse de pointe est limitée électroniquement à 250 km/h. Quant au prix, il est de 58.890 euros pour la berline et de 60.220 euros pour la variante Avant. Sans compter les 1600 euros de malus écologique. Les deux versions sont disponibles dès maintenant en concessions.

Au final, ce lifting minime ne révolutionne en rien l’Audi S4. Ce qui n’est pas le but d’un restylage, nous sommes d’accord. Qui plus est chez le constructeur aux anneaux où ce n’est déjà pas le genre de la maison de bouleverser la conception ou le style d’un modèle lorsque la nouvelle génération arrive.