L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Oreca fidèle aux Peugeot…

Hier, trois semaines après sa déroute aux 24 Heures du Mans, Peugeot Sport a levé le voile sur les raisons qui avaient contraint ses quatre autos à l’abandon.

Après les problèmes, liés au châssis sur la première, le mal mécanique subi par les trois autre Peugeot – deux officielles et l’Oreca – dans l’épreuve mancelle a été évoqué, mais en partie seulement.

Les 908 HDi FAP, qui avaient dominé les essais et le début de la course avant de s’incliner devant les Audi ont pourtant été victimes de leurs nouvelles bielles en titane. L’ultime en action ayant été celle de l’équipe provençale Oreca – dont la présence fut lamentablement ignorée…

Lire la suite.