L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Pikes Peak: Sébastien Loeb et sa 208 T16 touchent les nuages

Il l’a fait. Quand Sébastien Loeb se lance dans une nouvelle aventure, c’est rarement pour faire de la figuration. Lorsqu’il a annoncé son intention de faire Pikes Peak, au fond de lui c’était pour gagner. Et une fois encore le pilote Alsacien a surclassé ses concurrents pourtant habitués à cette montée infernale du Colorado.

Sebastien Loeb - Action

Sébastien Loeb est parvenu dimanche à exploser l’ancien record de Pikes Peak à bord de son bolide,  sa Peugeot 208 T16. Le chrono affole tous les compteurs: 8’13’’878 sur les 20 kilomètres menant au sommet de Pikes Peak, soit plus de 1’30 de mieux que le précédent record. Personne ne pouvait suivre le nonuple champion du monde de rallyes et sa monture. Une performance d’autant plus remarquable que Sébastien Loeb vivait sa première expérience à Pikes Peak. Parmi ses concurrents directs dans la catégorie unlimited (catégorie reine), le Français Jean-Philippe Dayraut et sa Mini Pelras (3e participation) et le vainqueur en titre Rhys Millen avec son nouveau proto PM850T Hyundai Genesis. Tous les deux connaissaient parfaitement le tracé, mais ils n’ont rien pu faire face à la fougue de l’Alsacien et sa Peugeot. Le Néo-Zélandais termine 2e  avec un temps de 9’02″192 tandis que le vainqueur du Trophée Andros complétait le podium en franchissant la ligne d’arrivée au bout de 9’42″740.

La 208 T16 et son pilote remportent ainsi la course de côte la plus haute du monde et surtout l’une des plus dangereuses car les précipices sont impressionnants. Avec une moyenne de 145 km/h, il fallait avoir le coeur bien accroché.

Retour sur la journée de Sébastien Loeb

Peugeot 208 T16 Pikes Peak7 heures du matin (heure locale): Sébastien Loeb arrive sur la zone de départ pour assister au briefing. L’attente va être longue, car avant le départ des voitures, 83 motos s’attaquent à cette ascension extrême. Sur le site de Redbull (voir ici), le pilote fait part de son inquiétude pendant ces premières heures: « Nous n’avions aucune indication précise de notre heure de départ et je voyais les nuages s’accumuler au sommet. J’étais assez inquiet car nous redoutions la pluie ».

11h30 (17h30 en France): Ca y est. Sébastien Loeb et sa 208 T16 sont sur la ligne de départ prêts à en découdre sur cette route sinueuse pour atteindre les nuages. La pluie redoutée a retardé son heure de gloire, mais le Français dispose de conditions d’adhérence optimale. Son ascension est impressionnante, rien ne semble pouvoir venir perturber une mécanique bien huilée. Loeb et sa machine ne font qu’un. La victoire est à l’arrivée.

www.bwin.fr/liveBets.aspx

Même en battant son propre record (9’02″192 au lieu de 9’46″164) Rhys Millen ne pouvait pas rivaliser avec la Peugeot 208 T16 et son pilote pour cette édition 2013.Sebastien Loeb and Rhys Millen - Lifestyle

Toujours sur le site de Redbull, Loeb expliquait à l’arrivée:  » Je pensais pouvoir signer un chrono de 8’20, voire de 8’15 mais, là, c’est encore mieux. Au moment du départ, j’ai vraiment ressenti une pression particulière car cette montée représente l’aboutissement de huit mois de travail pour toute l’équipe Peugeot Sport et pour nos partenaires Red Bull, Total et Michelin. J’hésitais à attaquer à fond ou à assurer un chrono mais, une fois au départ, je n’ai pas pu m’empêcher d’aller aux limites de cette voiture fantastique. » Ari Vatanen et Robby Unser avaient déjà fait les beaux jours de Peugeot sur cette montée mythique du Colorado. Sébastien Loeb marque à son tour son empreinte.

Crédit Photos: © Flavien Duhamel / RBMH

Retrouver la vidéo de RedBull lors des essais de Pikes Peak:

[youtube]http://youtu.be/5giJm60tJ20[/youtube]

Fiche technique Peugeot 208 T16

Moteur

Type : V6 bi turbo

Cylindrée : 3,2l

Nombre de soupapes : 24

Emplacement : Central arrière

Nombre de cylindres : 6 en V à 60°

Puissance : 875 ch

Couple : 90mkg

Régime maxi : 7800 tr/mn

Vitesse maxi : 240 km/h

0 à 100 km/h : 1’’8

0 à 200 km/h : 4’’8

0 à 240 km/h : 7’’

Transmission

Mode : 4 roues motrices

Boîte de vitesse : Longitudinale 6 vitesses à commande séquentielle actionnées par palettes au volant.

Châssis 

Structure : Tubulaire en acier

Carrosserie : Carbone

Suspensions/Freins/Direction

Suspension : A double triangles et poussant / basculeur aux 4 coins

Ressorts : Barres de torsion

Amortisseurs : Pressurisés

Barre anti-devers : AV et AR

Direction : Directe à assistance hydraulique

Freins : Double circuit hydraulique, étriers monoblocs en alliage léger

Disques : En carbone AV et AR ventilés

Disques AV – 380 mm

Disques AR – 355 mm

Roues : 18 x 13 / Spécifiques en magnésium inspirées de la technologie F1

Pneus : Michelin 31/71/18

Dimensions

Longueur : 4.500 mm

Largeur : 2.000 mm

Hauteur : 1.300 mm

Porte à faux AV : 1.690 mm

Porte à faux AR : 1.690 mm

Empattement : 2.695 mm

Aileron : 2.000 mm

Capacité du réservoir : 40l

Poids : 875 kg