L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Rallycross – Kerlabo-Cohiniac

Meslier et Jeanney au firmament…

Il y a quatre nouveaux vainqueurs pour cette septième course. Ainsi David Meslier (Renault Clio II RS « WRC ») remporte sa première course de l’année en D1, alors que Davy Jeanney (Peugeot 206 Super 1600) signe son premier succès en D1A. Et ce n’est pas tout ! En D3, première victoire en rallycross de Christophe Wilt (Renault Clio III V6 Nissan T3F), et quatrième vainqueur différent en D4. Cette fois ci, ce fut au tour de Dominique Gerbaud (VW Golf IV F 2000) de s’imposer. Seul, Xavier Briffaud renouvelle son succès de Bergerac en Logan Cup !


Championnat de France de Division 1 – Trophée YACCO

Marc Laboulle (Citroën Xsara « WRC ») est resté comme à son habitude, impérial aux essais chronométrés puis dans les deux premières manches, s’accaparant sa sixième pole position en sept courses. C’est la troisième manche qui a désigné celui qui se placerait à sa gauche en première ligne. Philippe Tollemer (Citroën Xsara « WRC ») s’est montré le plus rapide dans le troisième round, mais, c’est David Meslier (Renault Clio II RS « WRC »), auteur du second temps qui s’est retrouvé en première ligne. Impressionnant depuis le début de saison, Jean-Michel Limou (Citroën Xsara « WRC ») s’est positionné en seconde ligne juste à côté de Tollemer. Meilleur le samedi que le dimanche, Jérôme Grosset-Janin (Citroën C4 « WRC ») complétait la grille de départ de la finale A. Il était en compagnie d’Olivier Bossard, vainqueur de la finale B, qui avait loué pour cette seule course, la Citroën Xsara « WRC » à Pailler Compétition. Au top départ, les yeux trop rivés sur le flash rouge, Laboulle a raté son envol. Au contraire, Meslier et Tollemer l’ont parfaitement réussi. Pire, Laboulle s’est même retrouvé quatrième dans le premier virage derrière Grosset-Janin, troisième. Il n’y avait pas d’autre solution que d’emprunter le tour joker, plus lent de deux secondes dès le premier tour. Laboulle s’y est vite engouffré. Devant Meslier menait alors que Tollemer second faisait l’erreur d’emprunter le tour lent dès le deuxième tour. Trop tôt sans doute. Et une place de gagné pour Laboulle. Devant, Meslier choisissait le quatrième des six tours pour s’acquitter du tour lent. Grosset-Janin prenait la tête… pour peu de temps. Meslier récupérait la première place, talonné par Laboulle dans le dernier tour. C’est assurément la plus belle finale A, la plus passionnante à suivre depuis le début de saison. Au Championnat, Laboulle voit son avance tomber de 15 à 12 points.

Championnat de France de Division 1A –Trophée TECHNOPLUS

Une nouvelle fois, Samuel Peu (Citroën Saxo kit car) a fait l’étalage de sa nette supériorité. Meilleur temps en première manche, il a eu un « coup de moins bien » en seconde manche. C’est le troisième et dernier round qui a désigné le pole man. Auteur du meilleur chrono, Peu s’est accaparé une nouvelle pole position. A sa gauche, Davy Jeanney (Peugeot 206 Super 1600) est revenu de loin. En première manche, le samedi, il n’est pas passé dans le tour joker. Sanction, deux minutes de pénalité avec une 18me place à la clé… En réalisant le meilleur chrono en seconde manche, puis le second en troisième manche, il arrivait à grimper en première ligne de la finale A. Juste derrière, il y avait David Deslandes (Citroën Saxo Super 1600), le vainqueur de la dernière course à Lavaré, et Eric Guillemette (Renault Super 1600). En troisième et dernière ligne, on retrouvait le remarquable Sébastien Le Ferrand (Citroën Saxo D1A) et le vainqueur de la finale B, le fils d’Olivier Bossard, Steven, 19 ans, qui roulait pour la première fois en course avec la Citroën C2 Super 1600 paternelle. Tout comme Laboulle, Peu a raté son départ de la pole position. Au contraire, Jeanney a parfaitement démarré, juste devant Peu. Ce dernier tentait un pari : prendre le tour lent dès le second tour. Peu s’est retrouvé troisième, derrière Guillemette. Celui-ci choisissait le troisième tour pour passer dans le tour joker. Il se retrouvait définitivement quatrième derrière Deslandes. Devant, Jeanney restait prudent. Pour ne pas renouveler sa bévue du samedi, il passait dans la partie « lente » du circuit au cinquième tour. Il ressortait juste devant Peu qui termine à 65/1000e de seconde derrière Jeanney sur la ligne d’arrivée ! Troisième Deslandes, quatrième Guillemette et cinquième le prometteur Steven Bossard. Au Championnat de D1A, Peu agrandit encore l’écart : il a 34 points d’avance sur Deslandes et Guillemette, ex aequo.

Coupe de France de Division 3 – Trophée KUMHO

En début de saison, le spécialiste de l’autocross, Christophe Wilt a acheté la Renault Clio III V6 Nissan T3F de Guillaume Maillard. Petit à petit, il a apprivoisé cette voiture. C’est à Kerlabo qu’il a pu enfin se mettre en évidence. Meilleur temps en première puis en seconde manche, il a conquis sa première pole position. Il fallait conclure. Pas facile, d’autant plus qu’à côté de lui, il y avait un transfuge temporaire de la D1, Mickaël Poirier qui prête d’habitude sa Citroën C2 V6 Nissan T3F à ses partenaires. Juste derrière en finale A, il y avait Marc Morize (Peugeot 207 V6 Nissan T3F) pas très en forme ce week-end, et Christophe Saunois (Nissan Micra V6 PR T3F). En troisième ligne, on retrouvait Henri Navail (Renault Clio II V6 Nissan T3F) et Jean-Luc Lachat (Renault Mégane II V6 Nissan T3F), le vainqueur de la finale B. Au top départ, Wilt est parti en tête, suivi par Poirier et Morize. Celui-ci a pris le tour joker au premier tour. Devant Wilt maîtrisait suivi par Poirier. Ce dernier passait le tour joker au quatrième tour, Wilt au sixième. Les positions en tête restaient figées. Premier Wilt, second Poirier, alors que Navail talonnait Poirier dans le dernier tour. Morize, « seulement » quatrième perd encore un peu de terrain par rapport à Navail qui n’est plus qu’à neuf ponts de Morize.

Coupe de France de Division 4 – Trophée FFSA.TV

Yvonnick Jagu (Audi A 3 F 2000), le leader de la Coupe de France de D4 n’a pas gagné depuis Lavaré. Petit à petit, il a perdu des points précieux. Pole man à Kerlabo, il aurait pu à nouveau augmenter l’écart sur son poursuivant, Dominique Gerbaud (VW Golf IV F 2000). Celui-ci était qualifié à côté de lui en première ligne. Derrière on retrouvait David Vincent (Renault Clio II RS F 2000), le vainqueur de la dernière épreuve à Lavaré, et Emmanuel Anne (Renault Clio II RS F 2000). Au top départ, Gerbaud a surpris Jagu. Gerbaud virait en tête dans le premier virage. Jagu ne tardait pas pour passer dans le tour lent. C’est au deuxième des six tours qu’il « évacuait » ce tour peu rapide. Devant, Gerbaud agrandissait l’écart, sur Vincent nouveau second. Ce dernier baissait le rythme en raison d’un problème de boîte de vitesses. Jagu reprenait la seconde place et talonnait à l’arrivée Dominique Gerbaud qui remportait sa première course 2009. Du coup, Gerbaud n’est plus qu’à un point de Jagu après six courses.

Logan Cup Rallycross

David Olivier le fragile leader de la Logan Cup avec un point d’avance avant Kerlabo pensait s’imposer à nouveau. Auteur de la pole position Il est parti en tête devant Xavier Briffaud. Mais Olivier partait dans un gros travers et Briffaud s’est infiltré à la corde, prenant la tête de la finale A. Olivier passait dans le tour lent au second tour. Il se retrouvait temporairement quatrième. Devant, Briffaud attendait le cinquième tour pour le passage dans le tour joker. Eveno s’est retrouvé leader. Mais celui ci n’avait pas encore passé le tour lent. En y passant au sixième tour, il perdait toutes ses chances de victoire. Briffaud passait la ligne d’arrivée avec 463/1000e d’avance sur Olivier, 994/1000e sur Eveno. Ouf ! Seul changement en tête des cinq divisions : Briffaud prend le leadership de deux points devant Olivier.

Kerlabo-Cohiniac (22) 25-26 juillet Classements

Division 1 – Trophée YACCO : 1. D. Meslier (Renault Clio II RS « WRC ») – 2. M. Laboulle (Citroën Xsara « WRC ») – 3. J-M. Limou (Citroën Xsara « WRC ») – 4. J. Grosset-Janin (Citroën C4 « WRC ») – 5. P. Tollemer (Citroën Xsara « WRC ») – 6. J. Juin (Peugeot 206 « WRC »), etc.

Division 1A – Trophée TECHNOPLUS : 1. D. Jeanney (Peugeot 206 Super 1600) – 2. S. Peu (Citroën Saxo kit car) – 3. D. Deslandes (Citroën Saxo Super 1600) – 4. E. Guillemette (Renault Clio Super 1600) – 5. S. Bossard (Citroën C2 Super 1600) – 6. S. Le Ferrand (Citroën Saxo D1A), etc.

Division 3 – Trophée KUMHO : 1. C. Wilt (Renault Clio III V6 Nissan T3F) – 2. M. Poirier (Citroën C2 V6 Nissan T3F) – 3. H. Navail (Renault Clio II V6 Nissan T3F) – 4. M. Morize (Peugeot 207 V6 Nissan T3F) – 5. J-L. Lachat (Renault Mégane II V6 Nissan T3F) – 6. C. C. Saunois (Nissan Micra V6 T3F), etc.

Division 4 – Trophée FFSA.TV : 1. D. Gerbaud (VW Golf IV F 2000) – 2. Y. Jagu (Audi A 3 F 2000) – 3. D. Vincent (Renault Clio II RS F 2000) – 4. V. Leray (Peugeot 306 S16 F 2000) – 5. A. Masset (Renault Clio II RS F 2000) – 6. E. Anne (Renault Clio II S F 2000), etc.

Logan Cup Rallycross :
1. X. Briffaud – 2. D. Olivier – 3. M. Eveno – 4. F. Drouet – 5. A. Cazalas – 6. C. Dupont – 7. M. Chateaux – 8. D. Launay, etc.

Championnats de France (manche 7/11)

Division 1 – Trophée YACCO : 1. M. Laboulle 122 pts – 2. D. Meslier 110 pts – 3. H. « Knapick » 92 pts – 4. J-M. Limou 88 pts – 5. J. Grosset-Janin 80 pts, etc.

Division 1A – Trophée TECHNOPLUS : 1. S. Peu 132 pts – 2. D. Deslandes 98 pts – 3. E. Guillemette 98 pts – 4. D. Jeanney 94 pts – 5. R. Ferrero 78 pts, etc.

Coupes de France (manche 6/10)

Division 3 – Trophée KUMHO : 1. M. Morize 101 pts – 2. H. Navail 92 pts – 3. S. Dréan 75 pts – 4. C. Saunois 60 pts – 5. C. Wilt 59 pts, etc.

Division 4 – Trophée FFSA.TV : 1. Y. Jagu 98 pts – 2. D. Gerbaud 97 pts – 3. D. Vincent 87 pts – 4. L. Jacquinet 64 pts – 5. E. Anne 64 pts, etc.

Logan Cup Rallycross (manche 5/9)

1. X. Briffaud 91 pts – 2. D. Olivier 89 pts – 3. A. Cazalas 72 pts – 4. M. Eveno 70 pts – 5. F. Drouet 57 pts, etc.

Prochaine épreuve : Rallycross de Lohéac (35) les 5 et 6 septembre

Source : FFSA