L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Rallye du Kenya, Ogier s’envole vers la 8eme couronne !

Il s’en est passé des choses durant ce rallye du Kenya ! Un rallye riche en rebondissement qui a vu Sébastien Ogier décroché sa quatrième victoire la saison !

Rallye du Kenya

Dernière saison ou non, on peut dire que Sébastien Ogier ne se repose pas sur ses lauriers ! Il signe au Kenya sa quatrième victoire de la saison et prend une grosse longueur d’avance au championnat du monde WRC des pilotes. Pour autant, tout n’était pas acquis ce week-end. Le Rallye du Kenya autrement nommé Safary Rally revenait au calendrier WRC après 19 ans d’absence. Le dernier à l’avoir remporté est le regretté Colin McRae en l’an de grâce 2002. Un rallye cassant et sablonneux qui a tout de suite mis les pilotes au parfum. Les meilleurs pilotes du championnat en ont, eux aussi fait les frais et c’est non sans surprise que Elfyn Evans (Toyota), Dani Sordo (Hyundai) et Oliver Solberg (Hyundai) ont dû abandonner dès la troisième spéciale !

La remontée fantastique

Sébastien Ogier subit lui aussi les affres du terrain Kenyan et voit un de ses amortisseurs le lâcher. Le Français perd alors deux minutes au général et se classe septième après la quatrième spéciale. Mais c’était sans compter sur la malchance de Hyundai et de Thierry Neuville ! Après l’abandon de la marque Coréenne au Portugal et en Sardaigne, c’est donc Thierry Neuville et casse une suspension se voit contraint d’abandonné. Jamais deux sans trois, mais s’en est trop pour Andrea Adamo, le patron de Hyundai Motorsport, qui promet de trouver une solution rapidement :

« Il n’y a pas d’excuses, cela ne devrait tout simplement pas arriver. Nous devons comprendre ce qui se passe. Nous avons les mêmes pièces que l’année dernière, lors de rallyes comme la Turquie et la Sardaigne ; nous avons amélioré les performances, mais nous manquons de fiabilité, et nous devons comprendre pourquoi. Peut-être que le stress est différent, je ne sais pas, je ne suis pas ingénieur. C’est tout simplement inacceptable. »

C’est donc après une remontée rudement bien menée que Sébastien Ogier a remporté le rallye du Kenya. Il devance son coéquipier Japonais, Katsuta qui faute de pneumatiques en bonne condition n’a pas pu conserver sa première place après l’abandon de Neuville. Tänak finit tout de même troisième et remporte quelques points pour Hyundai.

Sébastien Ogier et Toyota confortent donc leur avance au championnat du monde avant le rallye d’Estonie le 15 juillet prochain.

Inscrivez-vous à la newsletter