L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

RALLYE TERRE – DIOIS / D’une pierre deux coups

La météo a donné le ton dés le départ de cette 18ème édition du Terre du Diois et a proposé un rallye glissant et non cassant, comme le prétend la légende… En résumé, de nombreux abandons (Ferrier, Munster, Carbonaro et Privé), surtout liés à la mécanique mais aussi des rebondissements incessants au classement général… Seul Dominique Bruyneel (Subaru S5 WRC) a, dès le début, pris les choses en main et a monopolisé la tête de cette épreuve en multipliant les temps scratchs. Cette victoire lui permet également d’accéder à la première place du Championnat de France des Rallyes Terre.

Dominique Bruyneel© Gérard Auriol

Au fil des kilomètres, sur les pistes du Diois, rendues très glissantes par la pluie, la liste des favoris a diminué. Christophe Ferrier (turbo explosé) et Bernard Munster (embrayage) ont abandonné dés la première spéciale. Dominique Bruyneel a attaqué d’entrée de jeu et a signé 5 des 10 temps scratchs sans jamais être vraiment en danger… Thomas Privé, après quelques problèmes de relance hier en début de journée, a tenté de prendre la tête et pointait à l’issue de la première étape à 16s4 du pilote belge. Mais, lors de la deuxième étape, une crevaison lui fait tout d’abord perdre 1m30 et une transmission le contraint à abandonner… Dominique Bruyneel n’a donc plus de rivaux et termine tranquillement la journée sans prendre de risques.

Derrière eux, Paul Chieusse, Laurent Carbonaro, Cédric Chérain et Bob Colsoul se bagarrent pour le pied du podium et pointent à quelques secondes les uns des autres en fin de première étape. Fautes de Laurent Carbonaro dans l’ES 8 qui sort de la route et de Thomas Privé qui abandonne dans l’ES9, et qui laissent Paul Chieusse remonter sur la deuxième marche et les 2 pilotes belges accéder aux 3èmes et 4èmes places.

Au championnat de France des Rallyes Terre, les belges prennent l’avantage avec Dominique Bruyneel qui s’installe en tête du classement du Championnat avec 38 points. Bob Colsoul (37 points) et Jean Luc Taormina (30 points) se positionnent en 2ème et 3ème places.

Suite du Championnat de France des Rallyes Terre le mois prochain (25-26 juillet) sur les routes du Terre de Langres, où les belges devraient marquer de leur présence.

Trophée 2 roues motrices
Leader du Trophée 2 roues motrices avant de parcourir cette épreuve, Jérôme Jacquot (Citroën C2R2 Max), a su garder la tête, malgré une crevaison hier, qui lui a fait perdre beaucoup de temps. Jean Luc Taormina (Renault Clio R3) termine 2ème devant Cédric Beynet (Peugeot 306 S16).

Citroën Racing Trophy
3 équipages s’affrontaient sur les pistes du pays Diois ce week end et c’est Frantz Comoli au volant de la Citroën C2 R2 Max qui l’emporte, en se classant également 1er du Groupe R. Il devance Thierry Venturini et Jérôme Jacquot.

Déclarations

Dominique Bruyneel (Subaru S5 WRC)
« Absolument content même si on a eu peur dans l’avant dernière quand je prends une pierre dans la trajectoire. On est tout de suite parti sur un bon rythme. Ce matin, c’était encore chaud. On avait une petite avance sur Thomas, mais bon, on a bien débuté avec un scratch, après il fallait gérer… L’erreur d’Auxerre est effacée. »

Paul Chieusse (Peugeot 206 WRC)
« C’est bien. On a souffert mais on a roulé réguliers. Aujourd’hui, j’allais mieux. Ce matin, dans la longue, on a crevé mais bon, sans perdre trop de temps. Dans l’ensemble, je suis content mais ce fut un rallye très difficile à cause des conditions météo et de la piste. Dominique a fait un très beau rallye. »

Cédric Chérain (Subaru Impreza)
C’est génial ! La 3ème course, un podium et une victoire de groupe. On a marqué des gros points pour le championnat. Si on me l’avait dit au début, je ne l’aurais pas cru. L’auto a marché comme une horloge. A la fin de la saison, on essaiera de finir sur le podium du groupe N et si on finit 5 ou 6ème
du général, ce sera très bien. »

Jérôme Jacquot (Citroën C2R2 Max), 1er Trophée 2 roues motrices
« Le bilan est positif dans l’ensemble dans le sens où hormis la crevaison on était toujours leader en 2 roues motrices. L’essentiel était de finir devant, c’est fait. Je serai à Langres… On verra par la suite… »

18ème Terre de Provence – 3ème manche du Champ. de France des Rallyes Terre – 5-7 Juin 2009
10 épreuves spéciales, 5 différentes. 455,75 km dont 136,60 chronométrés
84 engagés – 74 partants – 39 classés

Performers : Dominique Bruyneel : 5 meilleurs temps. Thomas Privé : 1 meilleur temps. Philippe Gache : 1 meilleur temps ; Christophe Ferrier : 1 meilleur temps ; Paul Chieusse : 2 meilleur temps

Leaders : ES 1 à 3 : Dominique Bruyneel ; ES 4 : Thomas Privé ; ES 5 à 10 : Dominique Bruyneel

Principaux abandons : Bernard Munster (Mécanique dans ES1 : Embrayage) ; Philippe Gache (Mécanique dans ES5 : Commande de Boite) ; Jean Marc Falco (Mécanique dans ES6) ; Laurent Carbonaro (Sortie de route sans gravité dans ES 8) ; Thomas Privé (Mécanique dans ES9 : Transmission avant) ; Christophe Ferrier (Embrayage dans ES1 et sortie de route dans ES 10)

Classement
1. Bruyneel – Descamps (Subaru S5 WRC), 1A8W, en 1h43m9s
2. Chieusse – Meffre (Peugeot 206 WRC), 2A8W, à 1m33s6
3. Cherain – Robert (Subaru Impreza WRX), 1N4 à 2m58s4
4. Colsoul – Colsoul (Mitsubishi Lancer Evo10), 2N4 à 3min11s2
5. Lavigne – Guillot (Skoda Fabia WRC), 3A8W à 4m41s9
6. Gillouin – Vauclare (Citroen Saxo T4), 1A6K à 5m58s2
7. Hennion – Isnard (Subaru Impreza STI), 3N4 à 6m49s2
8. Bernardoni – Roume (Mitsubishi Lancer Evo6), 4N4 à 6m56s
9. Mallen – Terrasse (Mitsubishi Lancer Evo9), 5N4 à 8m54s5
10. Comoli – Galmiche (Citroen C2R2 Max), 1R2B à
39 classés (Classements officieux et sous réserve)

Classement officieux du Championnat de France des Rallyes Terre
1. Dominique Bruyneel 38 points
2. Bob Colsoul 37 points
3. Jean Luc Taormina 30 points
4. Cédric Chérain 29 points
4. Paul Chieusse 29 points
5. Laurent Carbonaro 26 points

Source : FFSA