L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Renault Clio 5 : on garde les mêmes et on recommence

Renault Clio 5 2019 RS Line

La Renault Clio 5 fait partie des nouveautés à ne pas manquer sur l’année 2019. Alors que l’extérieur évolue très peu, l’intérieur fait entièrement peau neuve. Que retenir de la nouvelle citadine du Losange ?

Renault Clio 5 2019Pourquoi changer une équipe qui gagne ? Fer de lance du constructeur, la Renault Clio 5 s’inspire grandement de son aïeule, la Clio 4. Certains s’attendaient à un renouveau stylistique important pouvant insuffler une nouvelle identité à la marque, mais il n’en est rien : ainsi, la nouvelle citadine conserve son grand logo animant la face avant. La Clio 5 joue plutôt la cohérence avec l’ensemble de la gamme actuelle, et se dote donc de nouveaux projecteurs dotés d’un décroché, que l’on connaissait déjà sur les Mégane et Talisman.

Renault Clio 5 2019La Clio 5 est une grosse mise à jour du best-seller Clio 4, qu’elle améliore sur certains points : les nouveaux traits de style permettent de mieux intégrer la poignée de porte des places arrière. La poupe garde ses hanches rondes, tandis que les feux arrière gagnent un traitement plus qualitatif, grâce à un éclairage diurne rouge qui s’étire légèrement vers le centre du hayon.

Au final, l’extérieur gagne en fluidité de formes et semble bénéficier de meilleures finitions : cette impression générale devra être confirmée face à un modèle réel.

Un intérieur plus qualitatif pour la Clio 5

Si le budget n’est pas passé dans le renouveau de l’extérieur, il a plutôt été investi dans l’ambiance intérieure avec un tout nouvel agencement beaucoup plus qualitatif que l’ancienne version, où les agencements en plastique dur ne flattaient pas le regard.

Renault Clio 5 2019 IntérieurLa planche de bord semble gagner en qualité perçue : elle est séparée de l’habitacle par des aérateurs dont les lignes horizontales parcourent tout le poste de conduite. Des plastiques moussés viennent parachever l’ambiance qui se veut plus soignée, et aussi personnalisable.

Le point fort est l’apparition d’une grande tablette tactile en format portrait : son nouveau système Smart Cockpit devrait gagner en facilité d’usage. Renault conserve tout de même des boutons physiques situées en bas de la console centrale : ils permettent de gérer la ventilation. Juste en bas, une zone de recharge sans fil permet de faire progresser la Clio 5 en niveau d’équipement. De même pour le poste de conduite, qui perd ses compteurs à aiguilles au profit d’un écran numérique de 7 ou 10 pouces de diagonale, selon le niveau de finition.

Une base technique renouvelée

La Clio 5 inaugure la nouvelle plateforme CMF-B permettant d’accueillir une motorisation hybride. Ce nouveau châssis fait perdre 14 mm au véhicule, qui gagne tout de même 7 centimètres de large. L’espace à bord s’en retrouve pourtant augmenté : le volume de coffre passe à 391 litres, contre 300 litres sur la Clio 4. Quant à l’offre de motorisation disponible à sa commercialisation, nous devrions en savoir davantage lors du Salon de l’Automobile de Genève, en mars prochain. Une version RS Line est déjà prévue, semblant confirmer qu’une variante sportive soit à l’étude.

Lire aussi : La Fiat 500 à l’honneur

Tobias ANDRE

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire