L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Passion – Le rôle du co-pilote

Il est souvent pas connu du public, en tout cas du grand public, mais son rôle est primordial et il accompagne le pilote dans l’aventure, bonne ou mauvaise… Serge Le Gars, co-pilote de la Mistubishi Evo X N°29 occupe le siège de droite de Richard Frau pour les « Monte Carlo« . Il nous parle de sa mission et de sa passion :

Sport -cars : « Quel est ton parcours en rallye ? »

Serge Le Gars : « J’ai 40 ans et et mon premier rallye en tant que co-pilote fut le Monte Carlo en 1995 sur une 205 Rallye. Ensuite, j’ai fait un peu de formule de promotion en Fiat cinquecento, Peugeot et Citroen. Par la suite, j’ai une partie de ma carrière en rallye sur terre et mon premier succès fut sur une Lancia Groupe A en 1998 au terre des Cardabelles. Il y a eu aussi un rallye en cinquecento kit car DG RACING. Je suis un peu le « co-pilote des premières victoires » comme celle de Brice Tirabassi (Mitsubishi), de Sébastien Rousseaux (Subaru P7 WRC) ou encore de Marc Dalmasso (Lancia)… J’ai eu aussi deux  titres « officieux » de champion de France de rallye terre en groupe N et j’ai été un des 5 premiers copilote en France a avoir roulé en wrc 98 (subaru) avec Francis Mariani. Enfin, j’ai aussi fait l’ouverture du Monte Carlo avec Stephane Ortelli.« 

Sport-cars.fr  » Comment es-tu devenu copilote ? »

Serge Le Gars : « Un jour, alors que je travaillais dans une agence de location de voitures, un des mécaniciens de l’agence m’a parlé d’une place disponible de co-pilote. C’est ainsi que tout à commencé et cela m’a mené à courir pour plusieurs team en France et Europe (PH sport, Barroso sport, Skoda rallye team italie, MRT italie nocentini, JPS, Colsoul rallye sport, Cilti sport, Guy Chirat développement, All stars (Prodrive) etc.)

Sport-cars : Comment se prépare une telle épreuve ?

Serge Le gars :  » Le rallye de Monte Carlo demande un mois de travail : organisation logistique (réservation des hôtels, récupération des dossiers et road-book, étude des cartes, plan d’assistance, plan pneu de 30 pneus), relation avec les ouvreurs, copie des notes de tout le cahier…C’est un gros investissement car, comme tous les amateurs, j’ai un travail et il reste prioritaire. »

Sport-cars : « Quel ton rôle pendant le rallye ? »

Serge Le gars : « Je suis celui qui guide le pilote pendant toute l’épreuve en lui disant à quel moment on part, en lui donnant les temps de parcours, le temps restant, en gérant le plan pneu, en discutant avec les ouvreurs pour ajuster les notes après leur passage quelques heures avant nous dans la spéciale, voire en m’asseyant à la portière pour faire contre poids comme quand on perd une roue !! (voir photo ci-dessous) Et je sers aussi à motiver le pilote. A l’encourager à garder le rythme, où à lui dire qu’il doit rester sage en raison d’un danger signalé par les ouvreurs. Enfin, et surtout, je lui « envoie » les notes ! »

Sport-cars.fr « Envie de prendre le volant ? »

Serge Le gars : « Non. Car je n’en ai pas envie et que cela ne me tente pas et car je me sens bien a ma place. Je pense souvent a relever d’autres challenges, comme aller courir à l’étranger pour voir autre chose et rencontrer d’autre personnes. Bref, la découverte m’attire ! »

Sport-cars.fr « Tu as fait combien de Monte Carlo ? »

Serge Le Gars : « J’ai une longue histoire avec le ce rallye ! J’en suis à mon sixième avec une place de deuxième du groupe N comme meilleur résultat. »

Sport-cars.fr « Une conclusion sur le Monte Carlo 2010 ? »

Serge Le Gars : « L’expérience sur ce rallye et primordial comme la sagesse et la patience toute une philosophie… mais a vaincre sans bataille on triomphe sans gloire. Nous avons été très loin d’une victoire car nous n’avons pas réuni les éléments nécessaire pour une bataille : pas de neige, voiture pas encore assez développée par rapport à une Evo 9 et choix de pneus trop sécuritaire. Concernant l’équipe Colsoul, ils ont, comme à l’habitude réalisés un boulot exemplaire ! La motivation est toujours intacte et ce sont des hommes toujours prêts pour l’aventure humaine que représente le rallye. »