L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

C-rendu – Dijon, un grand moment !

Compte rendu et photos de l’organisateur :

Pour sa première venue sur le circuit de DIJON Prenois, l’équipe Sagas en collaboration avec celle de Trajectoire, proposait un nouveau format.  Les équipages avaient en effet le choix entre :

la formule DECOUVERTE : 1h30 de roulage avec chronométrage les nouveaux pouvaient ainsi facilement intégrer les principes de la régularité,

la formule DRIVING : 1h30 d’essais plus une épreuve d’endurance régularité de 2 heures, idée souvent retenue pour des voitures à tester

la formule LIFE : qui offrait le même programme que la formule Driving plus une épreuve d’Endurance Régularité de 4 heures l’après midi.

Avec presque 40 voitures pour seulement sa 3° épreuve, Sagas Tours a démontré sa capacité à rassembler un plateau sur ce mythique circuit de Dijon.

Le meeting a classiquement commencé le vendredi après midi par les vérifications techniques et administratives, occasion pour les pilotes de prendre possession des box et d’y installer voitures et matériel, avant de se rendre au pot d’accueil dans les salons de l’Holiday Inn Toison d’or où SAGAS Tours avait décidé de faire vivre la convivialité.

Christian Dazy, Christophe Vaison et Daniel Vercamer se retrouvent eux en direct sur le plateau de VOOTV qui a décidé de consacrer son sujet d’actualité à SAGAS TOURS ce week end à Prenois.

Ce week-end, c’est presque 150 convives qui se sont retrouvés dans une joyeuse ambiance de passion et d’échange, profitant au maximum de ce superbe établissement. La nuit fut presque un peu courte pour certains, mais le chrono d’une journée bien remplie était déjà déclanché au petit-déjeuner.

PORSCHE 906  D VERCAMER vainqueur des 2 H [Résolution de l'écran]

Après le beau soleil du vendredi, les premières gouttes apparues le samedi matin ne calmaient pas les ardeurs. La staff avait décidé de profiter de l’hospitalité du Cavalino et du bar du RC pour s’installer ainsi au plus près de l’action.  Dès 8 h toute la sécurité habituelle de Dijon Prenois était en place, l’équipe dirigée par Vincent confirmait ainsi son haut standard de qualité, le meeting allait donc se dérouler dans de bonnes conditions.

Les essais débutent à 8h30. Vers 9 h la pluie redouble, mais n’affecte pas la bonne humeur. Les mécaniciens s’affairent dans les stands pour changer les pneumatiques et tester diverses solutions pour adapter les voitures à ces conditions humides. D’aucuns essaient d’assouplir un peu l’auto, d’autre plus simplement s’attachent à faire fonctionner correctement les essuies glace ce qui suppose parfois le démontage d’un rétro collé par temps sec. Les chronométreurs et autres panneauteurs pataugent en bordure de piste, mais exécutent leur mission d’importance avec un grand sérieux.

Le temps passe très vite dans ces conditions, surtout pour les équipages composés de 3 voir 4 pilotes qui doivent en quelques tours prendre leurs marques et valider ainsi le temps de référence choisi collectivement pour la voiture. Certains testent même deux voitures, comme le règlement de Sagas Tours permet d’utiliser une voiture différente dans l’épreuve de 2 h et celle de 4 h, les classements étant distincts.

LOTUS Eleven B Menasson aime l'eau [Résolution de l'écran] soirée à Holiday Inn [Résolution de l'écran]

10 heures : départ de l’épreuve Driving, on roule dans l’eau, conditions qui semblent favoriser les petites voitures agiles et bien menées sous la pluie. Après 15 tours soit globalement à mi course , une première hiérarchie se dégage on trouve en tête l’équipage Daniel VERCAMER/PERSYN sur la Porsche 906 suivi de près par l’alpine 310 d’Olivier ARNOULD et Denis GILLET. Daniel BALLE et Philippe SENEZ et leur désormais célèbre Ford Capri Gpe 2 pointent à la 3 ° place, avec dans ses rétroviseurs la redoutable GUILIA des frères DE HALLEUX. Les écarts sont faibles puisque seulement 290 points séparent le 1° du 4 °. Viennent ensuite MARTIN/CUYNET/ROUX sur la Porsche 911 sc, l’équipage Suisse Romanoni/Gentille sur l’alfa Berlina 1750 toujours dans son état collection, BRIET père et Fils sur la carrera, Les futurs vainqueurs de l’épreuve des 4 h Claude CORTALS &PHILIPPE MENAGE sur la fiat 850 sont à la huitième place précédent un autre équipage Belge à bord de la très rare NSU Kohlmus de Robert MICHEL & Yves de KELPER et Xavier VAN DEN BROUCKE.

En fin de peloton naviguent ( sans mauvais jeu de mot) Gérard MORAND et Daniel EHANO sur une très belle 914/6

La Ginetta G4 de Gérard EDDAIKRA, Jacques PLAISANT, Laurent CHABERT et Jean-Jacques PATERNIT qui tout juste sortie de restauration, connaît de gros soucis de tenue de route qui finiront d’ailleurs par provoquer l’abandon. Dommage, mais on a bon espoir de revoir cette belle voiture en 2010 , mieux chaussée et équilibrée.

La pluie est toujours invitée avec plus ou moins de violence, ce qui limite à peine les ardeurs des pilotes, qui font preuve d’une belle habilité. La dépanneuse est sagement restée dans le parc. Après une série de rebondissements dont l’abandon de quelques pilotes dont les voitures sont trop brutes de mécaniques et d’autres qui ne possèdent pas de pneus adaptés qu’aucun autre équipage ne peut dépanner, le drapeau à damiers consacre à la première place de l’épreuve de 2 heures

Daniel VERCAMER PESYN sur la très belle Porsche 906 (première participation, première victoire) suivi par Olivier ARNOULD et Denis GILLET sur l’Alpine A310 en constant progrès, et les vainqueurs de Charade et du Trophée des 1OO tours Daniel BALLE et Philippe SENEZ toujours placés.

Il est déjà midi, et les collaborateurs d’Ursula Chambeland ont tout mis en ouvre pour offrir un déjeuner de qualité dans ce Cavallino feutré et très pratique au dessus des box. Ceux qui avaient besoin de s’en convaincre n’ont qu’à jeter au passage un coup d’œil sur les deux buffets de fromage et dessert. Les gourmands et les gourmets vont être satisfaits. Toutes et tous apprécient également le confort de l’endroit et son immédiate proximité des stands.

RARE NSU Kolmus de R MICHEL [Résolution de l'écran] superbe E TYPE sortant de restauration JJ MARTENS [Résolution de l'écran]

A 13H20 tous les pilotes sont dans les voitures, la file d’attente se constitue dans la pit lane.

Dans ce type d’épreuve le temps ne sert pas à établir un ordre de départ, les pilotes sont donc installés dans l’ordre où ils se présentent. 13h25 départ pour le tour de formation derrière le safety car. Comme pour l’épreuve du matin, c’est Bernard Dressen qui officie en tant que directeur de course. Le départ est donc donné à 13h30 sur une piste toujours humide.

Après 15 tours la domination Belge se précise. Claude CORTHALS et Philippe MENAGE sont en tête, précédent de 192 points un autre équipage Belge, les frères DE HALLEUX qui eux mêmes devancent Arnaud CAILLARD et David BOIS les vainqueurs de l’épreuve de l’Anneau du Rhin qui roulent ici sur leur MG V8. Les écarts sont serrés et on retrouve ainsi à la 4 ° place Marc BOREL CAMENSULI toujours sur une Guilia, la famille COEL et ALMES sur la superbe 2002 groupe 2 jaune et LIQUIERE Père et Fils sur la très rapide 914/6

MAURAND/EHANO ont retenu les leçons du matin et pointent à la 9° place.

Après 30 tours, beau tir groupé de la Scudéria Belzebuth qui place 3 GUILIA aux 2°, 3° et 4° place. Les Frères DE HALLEUX sont toujours 2° BOREL/CAMENSULI sont passés 3° , Mikael BENSEMHON et Mike JORDAN font une superbe remontée à la 4° place.

On note l’entrée dans le top 10 de la Ford Escort Lotus Pilotée par jean daniel COUSSIN, Sylvain TEGONI, Philippe DE DAIN et Philippe DE SOUZA. MOUCHENIK BERJUIN ont enfin trouvé la panne de leur Alfa GTV qui tourne depuis 9 tours. La météo a fait quelques dégâts, il ne reste que 27 voitures en course.

Au Final le classement des 4 heures est établi sur 35 tours. CORTHALS/ MENAGE l’emportent sur la petite Fiat 850 coupé rappelant ainsi à ceux qui les auraient oubliées leurs brillantes carrières de Pilotes à très haut niveau. Les frères DE HALLEUX confirment brillement les performances déjà entrevues à Charade et finissent sur la 2° marche à moins de 150 points des vainqueurs !!

BOREL/CAMENSULI complètent le podium. CAILLARD/BOIS à la 4° place et une très belle remontée du rapide équipage Jurassien Philippe MARTIN, Gérard CUYNET, Michel ROUX

Belle entrée dans le Top 10 du spécialiste Christian VAN LANDUYT sur son magnifique Bertone jaune.La 2° Alfa du Team pilotée par stefano FRESCHIA et pointe à la 12 ° place. Seulement 20 points séparent le 9 et le 10°, c’est le plus petit écart.

Nos amis Belges en grand spécialistes , ont pris le pouvoir !!

Vers 18H3O tous les présents sont conviés à la remise des prix, richement dotées en coupes et récompenses diverses. Jean-Pierre Munch remercie les participants, les collaborateurs du circuit, son staff sagas, et en profite pour esquisser quelques dates du calendrier 2010 attendu.

Un pot amical conclut cette agréable journée, où l’on sert contrairement à ce qu’annoncent certains mal informés, non pas du Canada dry, mais un sympathique Crémant d’Alsace qu’on se le dise ! Rendez vous en 2010 !

Voir les photos en mode diaporama

[flickr_set id= »72157622841243705″ thumbnail= »square » overlay= »true » size= »original »]

DIJON    un grand moment

Pour sa première venue sur le circuit de DIJON Prenois, l’équipe Sagas  en collaboration avec celle de Trajectoire, proposait  un nouveau format.

Les Equipages avaient en effet le choix entre

la formule DECOUVERTE  1h30 de roulage avec chronométrage les nouveaux pouvaient ainsi facilement intégrer les principes de la régularité,

la formule DRIVING 1h30 d’essais plus une épreuve d’endurance régularité de 2 heures, idée souvent retenue pour des voitures à tester

la formule LIFE qui offrait le même programme que la formule Driving plus une épreuve d’Endurance Régularité de 4 heures l’après midi.

Avec presque 40 voitures pour seulement sa 3° épreuve, Sagas Tours a démontré sa capacité à rassembler un plateau sur ce mythique circuit de Dijon.

Le meeting a classiquement commencé le vendredi après midi par les vérifications techniques et administratives, occasion pour les pilotes de prendre possession des box et d’y installer voitures et matériel, avant de se rendre au pot d’accueil dans les salons de l’Holiday Inn Toison d’or où SAGAS Tours avait décidé de faire vivre la convivialité.

Christian Dazy, Christophe Vaison et Daniel Vercamer se retrouvent eux en direct sur le plateau de VOOTV qui a décidé de consacrer son sujet d’actualité à SAGAS TOURS ce week end à Prenois.

Ce week-end, c’est presque 150 convives qui se sont retrouvés dans une joyeuse ambiance de passion et d’échange, profitant au maximum de ce superbe établissement. La nuit fut presque un peu courte pour certains, mais le chrono d’une journée bien remplie était déjà déclanché au petit-déjeuner.

Après le beau soleil du vendredi, les premières gouttes apparues le samedi matin ne calmaient pas les ardeurs.

La staff avait décidé de profiter de l’hospitalité du Cavalino et du bar du RC pour s’installer ainsi au plus près de l’action.

Dès 8 h toute la sécurité habituelle de Dijon Prenois était en place, l’équipe dirigée par Vincent confirmait ainsi son haut standard de qualité, le meeting allait donc se dérouler dans de bonnes conditions

Les essais débutent  à 8h30. Vers 9 h  la pluie redouble, mais n’affecte pas la bonne humeur. Les mécaniciens s’affairent dans les stands pour changer les pneumatiques et tester diverses solutions pour adapter les voitures à ces conditions humides.

D’aucuns essaient d’assouplir un peu l’auto, d’autre plus simplement s’attachent à faire fonctionner correctement les essuies glace ce qui suppose parfois le démontage d’un rétro collé par temps sec.

Les chronométreurs et autres panneauteurs pataugent en bordure de piste, mais exécutent leur mission d’importance avec un grand sérieux.

Le temps passe très vite dans ces conditions, surtout pour les équipages composés de 3 voir 4 pilotes qui doivent en quelques tours prendre leurs marques et valider ainsi le temps de référence choisi collectivement pour la voiture.

Certains testent même deux voitures, comme le règlement de Sagas Tours permet d’utiliser une voiture différente dans l’épreuve de 2 h et celle de 4 h, les classements étant distincts.

10 heures départ de l’épreuve Driving, on roule dans l’eau, conditions qui semblent favoriser les petites voitures agiles et bien menées sous la pluie.

Après 15 tours soit globalement à mi course , une première hiérarchie se dégage on trouve en tête l’équipage Daniel VERCAMER/PERSYN sur la Porsche 906 suivi de près par l’alpine 310 d’Olivier ARNOULD et Denis GILLET.Daniel BALLE et Philippe SENEZ et leur désormais célèbre Ford Capri Gpe 2 pointent à la 3 ° place, avec dans ses rétroviseurs la redoutable GUILIA des frères DE HALLEUX. Les écarts sont faibles puisque seulement 290 points séparent le 1° du 4 °. Viennent ensuite MARTIN/CUYNET/ROUX sur la Porsche 911 sc,l’équipage Suisse Romanoni/Gentille sur l’alfa Berlina 1750 toujours  dans son état collection,  BRIET père et Fils sur la carrera, Les futurs ,vainqueurs de l’épreuve des 4 h Claude CORTALS &PHILIPPE MENAGE sur la fiat 850 sont à la huitième place précédent un autre équipage Belge à bord de la très rare NSU Kohlmus de Robert MICHEL & Yves de KELPER et Xavier VAN DEN BROUCKE.

En fin de peloton naviguent  ( sans mauvais jeu de mot) Gérard MORAND et Daniel EHANO sur une très belle 914/6

La Ginetta G4 de Gérard EDDAIKRA,Jacques PLAISANT,Laurent CHABERT et Jean-Jacques PATERNIT  qui tout juste sortie de restauration, connaît de gros soucis de tenue de route qui finiront d’ailleurs par provoquer l’abandon. Dommage, mais on a bon espoir de revoir cette belle voiture en 2010 , mieux chaussée et équilibrée.

La pluie est toujours invitée avec plus ou moins de violence, ce qui limite à peine les ardeurs des pilotes, qui font preuve d’une belle habilité.La dépanneuse est sagement restée dans le parc.

Après une série de rebondissements  dont l’abandon de quelques pilotes dont les voitures sont trop brutes de mécaniques et d’autres qui ne possèdent pas de pneus adaptés qu’aucun autre équipage ne peut dépanner,  le drapeau à damiers consacre à la première place de l’épreuve de 2 heures

Daniel VERCAMER  PESYN  sur la très belle Porsche 906  première participation, première victoire  suivi par Olivier ARNOULD et Denis GILLET sur l’Alpine A310 en constant progrès, et les vainqueurs de Charade et du Trophée des 1OO tours  Daniel BALLE et Philippe SENEZ  toujours placés.

Il est déjà midi, et les collaborateurs d’Ursula Chambeland ont tout mis en ouvre pour offrir un déjeuner de qualité dans ce Cavallino feutré et très pratique au dessus des box.

Ceux qui avaient besoin de s’en convaincre n’ont qu’à jeter au passage un coup d’œil sur les deux buffets de fromage et dessert. Les gourmands et les gourmets vont être satisfaits.

Toutes et tous apprécient également le confort de l’endroit et son immédiate proximité des stands.

A 13H20   tous les pilotes sont dans les voitures, la file d’attente se constitue dans la pit lane.

Dans ce type d’épreuve le temps ne sert pas à établir un ordre de départ, les pilotes sont donc installés dans l’ordre où ils se présentent. 13h25 départ pour le tour de formation derrière le safety car. Comme pour l’épreuve du matin, c’est Bernard Dressen qui officie en tant que directeur de course.

Le départ est donc donné à 13h30 sur une piste toujours humide.

Après 15 tours la domination Belge se précise.Claude CORTHALS et Philippe MENAGE sont en tête, précédent de 192 points un autre équipage Belge, les frères DE HALLEUX qui eux mêmes devancent Arnaud CAILLARD et David BOIS les vainqueurs de l’épreuve de l’Anneau du Rhin qui roulent ici sur leur MG V8. Les écarts sont serrés et on retrouve ainsi à la 4 ° place Marc BOREL  CAMENSULI toujours sur une Guilia,la famille COEL et ALMES sur la superbe 2002 groupe 2 jaune et LIQUIERE Père et Fils sur la très rapide 914/6

MAURAND/EHANO ont retenu les leçons du matin et pointent à la 9° place.

Après 30 tours beau tir groupé de la Scudéria Belzebuth qui place 3 GUILIA aux 2°, 3° et 4° place.les Frères DE HALLEUX sont toujours 2° BOREL/CAMENSULI sont passés 3° , Mikael BENSEMHON et Mike JORDAN font une superbe remontée à la 4° place.

On note l’entrée dans le top 10 de la Ford Escort Lotus Pilotée par jean daniel COUSSIN, Sylvain TEGONI, Philippe  DE DAIN et Philippe DE SOUZA.

MOUCHENIK  BERJUIN ont enfin trouvé la panne de leur Alfa GTV qui tourne depuis 9 tours. La météo a fait quelques dégâts, il ne reste que 27 voitures en course.

Au  Final le classement des 4 heures est établi sur 35 tours. CORTHALS/ MENAGE l’emportent sur la petite Fiat 850 coupé rappelant ainsi à ceux qui les auraient oubliées leurs brillantes carrières de Pilotes à très haut niveau. Les frères DE HALLEUX confirment brillement les performances déjà entrevues à Charade et finissent sur la 2° marche à moins de 150 points des vainqueurs !!

BOREL/CAMENSULI complètent le podium. CAILLARD/BOIS à la 4° place et une très belle remontée du rapide équipage Jurassien Philippe MARTIN, Gérard CUYNET, Michel ROUX

Belle entrée dans le Top 10 du spécialiste Christian VAN LANDUYT sur son magnifique Bertone jaune.La 2° Alfa du Team pilotée par stefano FRESCHIA et   pointe à la 12 ° place.

Seulement 20 points séparent le 9 et le 10°, c’est le plus petit écart.

Nos amis Belges en grand spécialistes , ont pris le pouvoir !!

Vers 18H3O  tous les présents sont conviés à la remise des prix, richement dotées en coupes et récompenses diverses.

Jean-Pierre Munch  remercie les participants, les collaborateurs du circuit , son staff sagas, et en profite pour esquisser quelques dates du calendrier 2010  attendu.

Un pot amical conclut cette agréable journée, où l’on sert contrairement à ce qu’annoncent certains mal informés, non pas du Canada dry, mais un sympathique Crémant d’Alsace qu’on se le dise !   Rendez vous en 2010