L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Trouver la formule d’assurance adéquate pour son auto

A chaque usage son assurance auto : faisons le point sur les différentes solutions qui existent pour assurer sa voiture et avoir l’esprit serein en cas de problème.

C’est une obligation légale : toute voiture immatriculée doit être assurée, qu’elle soit roulante, ou non. En réalité, c’est le propriétaire du véhicule qui est assuré… d’être pris en charge lorsqu’un problème survient, qu’il soit de l’ordre d’un dommage (corporel ou matériel) ou d’une panne couverte par le contrat. Car en fonction du contrat souscris, l’assistance fournie par l’assurance auto souscrite sera différente : celle-ci dépend en grande partie de la façon dont vous voulez être protégé et donc de l’usage que vous faites de votre véhicule. Contrat, protection, assurance, dommages… On vous explique en détails comment trouver la formule adéquate pour son assurance automobile.

Trois niveaux d’assurance auto

De base, un contrat d’assurance est dit au tiers : il prend en charge les frais liés à des dégâts corporels ou matériels lorsque le propriétaire du véhicule est responsable. Ce contrat, dit de responsabilité civile automobile, est celui qui protège le moins l’assuré, en particulier lors d’un accident responsable.

On peut évoluer sur une offre tous risques qui peut comprendre l’assistance et le rapatriement de votre véhicule quelque soit la distance qui vous sépare de votre domicile ou de votre point de chute. Ici, les offres varient en fonction des assureurs : au final, il n’y a pas vraiment de normes entre les différents contrats proposés, ce qui rend la comparaison plutôt complexe. En tout cas, lorsque l’on parle d’un contrat « tous risques », on se sent plutôt rassuré, mais il vaut mieux se renseigner avant un éventuel sinistre.

Entre les deux, des contrats d’assurance intermédiaires sont également disponibles : il s’agit d’assurances auto au tiers « améliorées » avec des options que l’on peut prendre en fonction de ce que l’on a besoin, comme la couverture en cas de bris de glace, de vol ou d’incendie. C’est une position intermédiaire qui permet de personnaliser sa protection en fonction de ses besoins, mais qui réduit la couverture en cas d’accident responsable.

A choisir en fonction de sa situation

Alors, quelle assurance auto choisir ? Si tout était simple, tout le monde choisirait une assurance tous risques qui couvre tous les pépins du quotidien, allant jusqu’au remplacement des clés perdues… à condition de vouloir mettre le prix ! Car celui-ci évolue aussi en fonction de la couverture demandée et de l’usage que l’on fait de son véhicule : potentiel kilométrique, motorisation, âge et expérience du propriétaire mais aussi lieu de stationnement de votre voiture, bref : tout entre en compte pour faire influer le prix final alors il vaut mieux calibrer son contrat en fonction de son usage et de ses attentes.

Un petit rouleur pourra se tourner vers un contrat lui garantissant un certain nombre de kilomètres à l’année, tandis qu’une personne qui prend souvent le volant préférera souscrire à une option d’assistance garantissant le prêt d’un véhicule pendant toute la durée des réparations en cas de sinistre. D’autres privilégieront une option bris de glace prenant en charge le remplacement d’un phare ou d’un pare-brise cassé tandis que certains préfèreraient assurer également le contenu de leur véhicule (GPS, téléphone laissé en évidence, etc.). S’il s’agit d’un véhicule qui a déjà bien vécu, il est peut-être plus intéressant d’opter pour une protection au tiers, là où les loueurs de véhicules neufs (en LOA ou LLD) imposeront leurs propres conditions d’assurance.

On conseille également de faire attention au cadre dans lequel le véhicule sera assuré : s’il n’est couvert que dans le cadre de trajets personnels ou pour aller au travail, voire même pour réaliser des missions professionnelles, il vaut mieux le préciser au moment de la construction du contrat pour éviter tout dégagement de responsabilité de l’assureur en cas de sinistre.

Faire jouer la concurrence à son avantage

On choisit souvent de faire confiance à son assureur d’habitation, son banquier ou bien celui conseillé par une connaissance : c’est un moyen de procéder mais il est aussi possible de passer par le biais d’un comparateur d’assurance qui a l’avantage de connaître en temps réel les meilleures conditions à un instant donné.

Internet permet aujourd’hui de trouver des comparateurs d’assurance auto où l’on peut affiner sa recherche en fonction des éléments sur lesquels on a envie d’être protégé. La comparaison finale permet d’avoir un affichage clair du niveau de protection de l’assuré en fonction du contrat proposé : ce niveau est divisé en trois catégories que sont la protection du conducteur, l’assistance de panne et la franchise tous accidents. Avec autant d’assureurs auto sur le marché et un nombre croissants de véhicules en circulation, il serait dommage de ne pas faire jouer la concurrence à son avantage pour obtenir un contrat intéressant répondant à ses attentes.

L’Agenda de l’Automobile

A lire également…

Inscrivez-vous à la newsletter