L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Turckheim – C1 Course écourtée pour Schatz

Alors que la piste porte toujours les séquelles de l’huile perdue la veille, Schatz se fait piéger et laisse filer toute chance de victoire.

La fraîcheur matinale favorisant les performances, les pilotes savent qu’il est important d’établir un bon chrono d’entrée de jeu. Schatz part dans cet état d’esprit mais se laisse surprendre en perdant l’adhérence au virage du fer à cheval, outre le demi-train avant droit et la moustache de sa Lola endommagés, le jeune pilote s’en sort avec la main droite plâtrée pour quelques jours suite à la luxation de son puce.

Petit prend ainsi la tête des opérations après être revenu sur Thomas alors que Baudin occupe la troisième marche du podium provisoire devant la Lola de Ritchen dont le problème de sélecteur de boite de vitesse semble enfin résolu.

Aucune inquiétude pour Frantz dans le groupe CN où la bataille pour la seconde place est somptueuse entre Castellana et Reynaud qui parvient à prendre l’avantage pour moins d’un dixième.

Si l’Astra DTM a su prendre le dessus sur les Porsche Cup lors de la manche d’essai, en revanche ces dernières se révèlent plus coriaces lors de cette première manche de course où Cosson confirme son statut d’homme fort de fin de saison.

Pendant que le groupe A reste sous la maîtrise de la puissante BMW de Marchal face à laquelle Fritsch ne peut rivaliser, Cat et Vuillaume parviennent à inverser la tendance dans les groupes N et GT.

Alors que Nugue était attendu en F2000, celui-ci effectue un tête à queue sans aucune conséquence autre que celle du chrono qui laisse le champ libre à la Honda Civic de Janny. Le groupe FC par contre reste une simple formalité pour le CG turbo de Y. Poinsignon.

Faits marquants :

Mouche ne peut que déplorer que la réparation de son berceau moteur n’ait pas tenu, il parvient tout de même à décrocher la quatrième place du groupe N.

– Un cardan cassé viendra empêcher Raynald de pouvoir établir son chrono.