L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Venturi vers un nouveau record de vitesse en électrique avec sa VBB-3?

 Née en 1984, Venturi a présenté son premier modèle deux ans plus tard à l’occasion du Mondial de l’automobile. En 2000, cette marque de GT française prend un virage radical et se tourne vers l’électrique. Fétish, la première voiture de sport électrique arrivera 4 ans après.

Venturi VBB-3 7

Au fil des ans, le Venturi/Buckeye Bullet Team a gagné en expérience et depuis 2009, il détient le record du monde de vitesse pour un véhicule électrique. En partenariat avec l’Ohio State University, Venturi Automobiles lance dans le cadre de ses « VENTURI GLOBAL CHALLENGES « , un nouveau programme de records du monde de vitesse en véhicule électrique.

 Appelez-la VBB-3

Venturi VBB-3 22

La Venturi VBB-3 est la troisième génération de la gamme « Venturi Jamais Contente », hommage à la voiture électrique du pilote Camille Jenatzi dont c’est le centenaire de la disparition cette année. Avec ses 3 000 ch (oui j’ai bien écrit 3 000), elle sera la voiture électrique la plus puissante. Fidèle à Roger Schroer, pilote d’essais au Transportation Research Center (Ohio), la marque tentera de battre son propre record du monde FIA établi en 2010 avec la VBB-2.5 qui était de 495 km/h. La Venturi VBB-3 a pour mission d’atteindre les 600 km/h en 2013 et 700 km/h en 2014. Pour réussir ces exploits il faut un lieu totalement adapté à ce genre de tentative de l’extrême. En août 2013, c’est dans l’Utah, que Venturi va prendre la mesure de son nouveau modèle. Plus précisément sur le lac salé de Bonneville où elle participera du 10 au 16 août à la Speedweek. Les tentatives de record FIA  se feront quelques jours plus tard, du 12 au 18 septembre.

Les deux précédents records donnent la mesure de la performance de Venturi avec 487 km/h en 2009 et 495 km/h en 2010. Pour parvenir à ce type de performance, Venturi peut compter sur une équipe animée d’un esprit sportif. Elle est composée de 30 personnes au bureau d’étude Venturi à Monaco et 20 étudiants ingénieurs et doctorants de l’Université de l’Ohio.

Gildo Pallanca Pastor président de Venturi Automobiles explique que « concevoir le plus puissant véhicule électrique au monde c’est conforter notre avance dans le domaine de la propulsion électrique mais surtout innover pour optimiser l’efficacité énergétique, un des grands enjeux de l’industrie automobile mais plus largement de notre société. »  Giorgio Rizzoni, président du CAR (Ohio State Center for Automotive Research) souligne, quant à lui, que « ce programme offre à nos étudiants une expérience unique d’étendre leur formation. Il est l’aboutissement de 20 ans de courses de véhicules électriques à l’Ohio State. Nous n’avons pas connaissance d’autre programme qui ait embrassé la compétition automobile électrique de façon continue pendant deux décennies, et nous sommes reconnaissants à Venturi de nous donner la possibilité de rechercher et de relever de nouveaux défis dans ce domaine.« 

[vimeo]http://vimeo.com/41278203[/vimeo]