L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Dakar 2020 : victoire d’étape pour le team privé SRT

Le Team SRT signe une très belle victoire d’étape pour cette huitième étape en Arabie Saoudite. L’équipe est prête à continuer sur sa lancée dès demain.

Loin des bolides favoris pilotés par des équipages de renommée, le duo franco-belge composé de Mathieu Serradori et de Fabian Lurquin ont réussi à s’imposer sur la huitième étape du Dakar 2020. Partis en seizième position, les pilotes du Serradori Racing Team ont tout donné sur cette spéciale, tandis que les stars n’ont pas réussi à tirer parti de la piste composée principalement de sable mou.

Serradori, quant à lui, a su tourner ces difficultés à son avantage, jusqu’à dépasser Fernando Alonso au PK 212, qui brigue tout de même la place du plus rapide sur l’étape. Le pilote local Al Rajhi suit de près le pilote originaire de Fréjus, sans jamais pouvoir combler l’écart. Le pilote Varois profite ensuite d’une deuxième moitié de parcours plus clémente pour rouler plein gaz sur une quarantaine de kilomètres avant d’arriver sur une section de dunes.

Un team privé sous les feux de la rampe

C’est le cœur empli d’émotions que Mathieu Serradori prend la parole à la fin de la course : « J’avais la rage au départ. J’étais dans ma course je savais que nous pouvions réaliser un bon chrono mais je n’imaginais pas cela ». Fabian Lurquin, le copilote, entend bien célébrer cette victoire sur place avant de reprendre la route demain matin, et continuer sur cette belle lancée : « C’était notre étape, nous sommes tellement heureux. Profitons de ce moment ! ».

Toute l’équipe de SRT savoure sa première place, devant les équipes au plus gros budget et leurs voitures d’usine. La vaillante CR6 développée par Century Racing et Julien Hardy est également sous les projecteurs, au plus grand plaisir de tous les acteurs qui soutiennent SRT dans leur course au Dakar. Au général, SRT pointe à la septième place et se rapproche donc progressivement du Top 5, derrière les ténors que sont Carlos Sainz, ou encore Stéphane Peterhansel.

Cette étape réussie pour le team privé donne beaucoup d’espoirs pour la suite de l’aventure, qui avait déjà vécu le Dakar l’an dernier avant d’abandonner à l’issue de la quatrième journée. Nous leur souhaitons bonne chance, et bonne route pour la suite !

L’Agenda de l’Automobile

A lire également…

Inscrivez-vous à la newsletter