L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Vidéo : la McLaren Speedtail au Salon de Genève 2019

McLaren Speedtail 2019

Présentée en fin d’année dernière, la McLaren Speedtail est l’un des modèles les plus extrêmes de la marque. Son design épuré renferme des spécifications techniques impressionnantes.

Nouveau porte étendard du constructeur, la McLaren Speedtail  rejoint la Senna dans la catégorie des Ultimate Series dans le catalogue. Présentée en photos en fin d’année 2018, nous avons pu la découvrir au Salon de l’Automobile de Genève. On remarque d’emblée son profil « disproportionné » doté de formes douces qui viennent creuser la carrosserie pour lui donner du mouvement, même à l’arrêt.

McLaren Speedtail 2019La face avant signe son appartenance à la famille McLaren avec des feux en boomerang qui s’intègrent parfaitement dans les lignes de l’car. Le grand pare brise est surmonté d’un pavillon dont la chute de toit s’effectue en douceur sur la partie arrière du véhicule. De profil, on remarque alors le déséquilibre instauré entre une partie avant très ramassée, et un arrière élancé doté d’un porte-à-faux significatif.

La Speedtail cumule les superlatifs

McLaren Speedtail 2019L’habitacle est composé de trois places avant, en hommage à la McLaren F1 de 1992 : le siège conducteur est placé au centre, légèrement avancé par rapport aux deux autres afin d’accentuer l’effet de cockpit. On a presque l’impression d’être dans une navette spatiale ! Et ce sentiment est confirmé dans l’agencement des boutons, dont certains sont placés au plafond. Et pour faire encore plus high tech, cinq écrans sont disposés face aux occupants, dont deux servant à la rétrovision. Avec la Speedtail, on entre dans un domaine qui ne laisse la place à aucune concession, que ce soit dans les formes, l’esprit ou les performances du véhicule. Ce qui compte avant tout, c’est de faire plaisir à l’acheteur potentiel.

Sous le capot de la McLaren Speedtail, un moteur hybride combinant un bloc thermique V8 biturbo de 4 litres de cylindrée développant 746 chevaux, et un moteur électrique de 308 chevaux : on obtient 1050 chevaux et 1150 Nm de couple permettant d’aller jusqu’à 403 km/h. Produite à 106 exemplaires qui ont tous trouvé preneur, le prix de la Speedtail commençait à 2,4 millions d’euros, sans les éventuelles options de matériaux et de finitions disponibles chez McLaren Special Operations.

Lire aussi : Circuit Paul Ricard : à ne pas rater en 2019 !

Tobias ANDRE

Inscrivez-vous à la newsletter