L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

#GPFranceF1 : 10.000 jeunes ont fait l’ouverture au Circuit Paul Ricard !

Le 60e Grand Prix de France F1, deuxième du renouveau sur le circuit Paul Ricard après dix ans d’absence, battra-t-il le record d’affluence de l’an passé ? 74.000 billets vendus et 160.000 spectateurs sur trois jours… Nous le saurons dimanche soir. Néanmoins, dès hier, le « Youth day » autrement dit la « Journée de la jeunesse » a connu un beau succès d’affluence en présence de quelque 10.000 jeunes élèves, collégiens et lycéens venus découvrir les coulisses de l’événement à l’initiative de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Pour la deuxième année consécutive, à la veille de la première journée d’essais officiels du 60e Grand Prix de France F1, le circuit Paul Ricard a accueilli 10.000 jeunes de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, a inauguré le « Village Sud » du #FrenchGP en présence de Christian Estrosi, Président du GIP (Groupement d’Intérêt Public) du Grand Prix. Lycéens et élèves ont été invités à découvrir les coulisses et les animations proposées dans le Village Sud au public du Grand Prix.

La Région Sud partenaire privilégié du Grand Prix de France

A l’origine du retour, en 2018 après dix ans d’absence, du Grand Prix de France F1 sur le circuit Paul Ricard, la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur participe à nouveau, en tant que premier financeur public, à l’édition 2019 de cet événement sportif qui attire les feux de l’actualité mondiale sur l’ensemble du territoire.

Un GPF1 est un rendez-vous incontournable, autant pour les professionnels que pour les passionnés de sport automobile, et le Grand Prix de France n’échappe pas à la règle. Il est une fenêtre ouverte sur le monde avec en particulier 70 millions de téléspectateurs recensés l’année dernière dans 67 pays. C’est aussi une occasion exceptionnelle pour la Région Sud et ses trois « marques monde », Provence, Alpes et Côte d’Azur de renforcer son rayonnement.

70 millions de téléspectateurs et d’importantes retombées

Le Grand Prix de France F1, ce n’est pas seulement un sommet du sport et des compétitions automobiles, ce sont aussi d’importantes retombées économiques et un fort impact touristique.
Ainsi, l’édition 2018 a permis 78 millions de retombées économiques, a vu 160.000 entrées au cours des trois journées, a créé 550 emplois locaux créés ou maintenus et a réuni trois millions de téléspectateurs français.

Le « Village Sud » du circuit Paul Ricard

Plus gourmand que technique, avec ses dégustations de chocolats, de calissons, d’huiles d’olive, de sirops provençaux; ses ateliers sur les plantes à parfum; ses jeux concours, la stand de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur installé au coeur du « Village Sud » du circuit Paul Ricard proposera ses animations jusqu’à dimanche après-midi.

« Back to the future » 

Les élèves, collégiens et lycéens présents jeudi ont ainsi pu participer à des activités inédites, visite du paddock, rencontres avec les écuries, visite des garages, conférences et tours du circuit Paul Ricard en bus.
En cette occasion, le Grand Prix de France F1 avait ouvert son nouveau village « Back to the Future » et la Fan zone.
Et en complément des activités proposées aux jeunes visiteurs, une attention toute particulière était portée sur les métiers et les filières de la Formule 1, agrémentée de conférences pédagogiques ainsi que d’ateliers de sensibilisation à la sécurité routière.

Après la journée dédiée à la jeunesse, ce vendredi c’est journée spéciale de découverte de la F1, avec les séances d’essais libres et les animations du Village; demain samedi, séance de qualifications et animations; et enfin dimanche, 60e Grand Prix de France F1.

Le président Renaud Muselier chez Renault F1 Team avec  l’une des très nombreuses délégations d’élèves, de collégiens et d’étudiants invités de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur au circuit Paul Ricard, à la veille des premiers essais du 60e Grand Prix de France F1.
Photo : JP GARUFI.

Lire aussi : à bord de la BMW M4 DTM

Charles-Bernard ADREANI
Photos Raymond PAPANTI

#GPFrance : les jeunes à l’assaut du Circuit Paul Ricard

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire