L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

L’Alpine A110S muscle son jeu avec 292 chevaux

Alpine A110S 2019

La nouvelle Alpine A110S dispose d’une motorisation plus pêchue, associée à des trains roulants spécifiques. Voilà de quoi ravir les passionnés qui demandaient davantage à la Berlinette.

Le retour de l’Alpine A110 en 2017 a ravi les spécialistes qui avaient vu d’un bon œil cette nouvelle Berlinette dont les formes s’inspiraient grandement de son aïeule. Mais l’on pouvait tout de même lui reprocher un manque de puissance sous son capot, malgré les grands efforts réalisés sur le style intérieur et extérieur du coupé.

Alpine A110S 2019Pour mettre tout le monde d’accord, Alpine présente donc l’A110S. Pour reconnaître cette version plus radicale, elle ajoute à son catalogue une livrée gris mat et de nouvelles jantes 18 pouces. Extérieurement, la carrosserie demeure identique à l’A110 de base. On notera tout de même que le drapeau tricolore placé sur l’aile arrière change de couleur pour adopter une teinte orange qui est un rappel de la lettre S du modèle, elle aussi peinte dans cette couleur.

Alpine A110S 2019La principale amélioration est donc purement mécanique. L’Alpine conserve le moteur de la version « normale », à savoir le 4 cylindres 1.8 litres turbocompressé équipant la Mégane RS Trophy, mais il gagne 40 chevaux pour afficher une puissance de 292 chevaux. Pour cela, les ingénieurs ont augmenté la pression de suralimentation, entraînant ainsi un allongement de la courbe de puissance jusqu’à 6.400 tours par minute. Le couple reste inchangé avec 320 Nm, tandis que le 0-100 km/h est abattu en 4,4 secondes. Sur la balance, l’Alpine A110S pèse seulement 1.114 kilos, et pour gagner encore du poids, un toit en carbone est proposé en option afin de gagner 1,9 kilos.

Mise à niveau mécanique plutôt qu’esthétique

Alpine A110S 2019Pour emmener toute cette puissance, le châssis est abaissé de 4 millimètres, les ressorts de suspension sont rafermis et les barres anti-roulis sont rigidifiées. Le mode de calcul de l’ESP a été modifié pour être moins intrusif et laisser le pilote plus libre de ses mouvements. Les freins sont équipés de disques de 320 mm de diamètre, fabriqués dans un composé bimatière pour une efficacité accrue. A l’intérieur, l’ambiance de l’A110S est reconnaissable à ses surpiqûres orange. Pour ceux qui ont l’habitude des circuits, un mode de télémétrie est ajouté. Les mélomanes pourront compter sur le pack audio Focal de série, tout comme les radars de stationnement qui rassureront les maladroits.

L’Alpine A110S est ouverte aux réservations dès maintenant, soit par le biais de l’application dédiée, soit directement ce week-end aux 24 Heures du Mans. La nouvelle sportive arrivera en concessions en octobre 2019, à un tarif de 66.500 euros, contre 59.700 euros pour la version Légende de l’A110.

Lire aussi : Ferrari présente sa supercar hybride, la SF90 Stradale

Tobias ANDRE

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire