L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Ferrari présente sa supercar hybride, la SF90 Stradale

Ferrari SF90 Stradale 2019

La fée électricité n’épargnera pas Maranello, qui vient de lever le voile sur sa supercar hybride. La SF90 Stradale affiche des performances exceptionnelles, combinées à des rejets de CO2 en baisse… Les temps changent !

C’est dans un look tout en sobriété et en douceur que Ferrari dissimule sa technologie hybride. En effet, la SF90 Stradale opte pour un dessin épuré qui n’est pas sans rappeler les récentes créations de McLaren : le capot est raccourci, tandis que l’arrière renferme une technologie de pointe, et que l’on n’espérait pas voir arriver sur ce genre de véhicule.

Ferrari SF90 Stradale 2019Sous les ailes gonflées de la SF90 Stradale se cache le 8 cylindres de la F8 Tributo, gonflé à 4.0 de cylindrée pour obtenir 780 chevaux. Une première pour un V8 Ferrari, qui inaugure aussi un système hybride combinant ce gros moteur thermique, à trois moteurs électriques cumulant 220 chevaux. Un premier moteur électrique se situe entre le moteur thermique et la boîte de vitesse à huit rapports, tandis que les deux autres blocs sont greffés sur l’essieu avant.

Au total, la SF90 dispose de 1.000 chevaux sous le capot : elle dépasse ainsi la puissance record de la LaFerrari qui affichait une puissance de 963 chevaux cabrés. De ce fait, la SF90 Stradale rentre dans le cercle très fermé des Ferrari qui bénéficient de quatre roues motrices, aux côté de la Ferrari GTC4 Lusso.

En rupture avec la tradition Ferrari

Du côté des performances pures, le 0-100 est abattu en 2,5 secondes : ce temps permet de remarquer que les ingénieurs en charge de la supercar hybride ont su gérer le poids total de l’engin malgré la présence des lourdes batteries électriques lithium-ion de 7,9 kWh offrant une autonomie de 25 km. Il aura fallu utiliser du carbone, et abaisser le centre de gravité pour améliorer la stabilité : la SF90 Stradale ne pèse que 1570 kg sur la balance !

Ferrari SF90 Stradale 2019L’intérieur suit le même souffle technologique en proposant des touches sensitives avec retour haptique. Un écran incurvé de 16 pouces remplace l’instrumentation classique, et c’est aussi une grande première dans le monde de l’automobile : décidément, cette Ferrari arrive à dépoussiérer son image en se dotant d’un dessin qui rompt avec le style traditionnel, et en s’équipant de moteurs électriques, en phase avec son époque. Quant au prix, il pourrait dépasser les 400.000 euros : 2.000 réservations ont déjà été enregistrées pour ce modèle qui ne sera pas limité en nombre d’exemplaires produits, et là aussi, Ferrari bouleverse ses traditions.

Lire aussi : Lever de rideau sur la nouvelle Opel Corsa F

Tobias ANDRE

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire