L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Le Mondial de l’Auto 2020 de Paris annulé

La crise sanitaire liée au COVID-19 aura eu raison du Mondial de l’Automobile 2020, qui devait se tenir du 1er au 11 octobre 2020.

Le coronavirus et son impact sur l’économie mondiale met un coup de frein à l’actualité automobile. Après le Salon de Genève 2020 qui ne s’est pas tenu, les organisateurs du Mondial de l’Automobile de Paris ont annoncé l’annulation pure et simple du rendez-vous prévu en octobre prochain. Cette décision arrive dans un contexte également tendu pour les salons en général puisque leur format était repensé pour accueillir les nouvelles solutions de mobilité et conquérir un nouveau public.

« Au regard de la gravité de la crise sanitaire sans précédent face à laquelle le secteur automobile, frappé de plein fouet par l’onde de choc économique, joue aujourd’hui sa survie, nous sommes contraints d’annoncer que nous ne serons pas en mesure de maintenir dans sa forme actuelle le Mondial de l’auto à la Porte de Versailles pour son édition 2020.« 

C’est un nouveau coup dur à encaisser pour les acteurs de l’automobile qui se préparent à subir de plein fouet la crise liée au Coronavirus. Alors que les concessions restent fermées et que les carnets de commandes se bloquent avec une industrie en hibernation, le Mondial de Paris aurait pu être une façon de rebondir après le confinement, et des vacances d’été sacrifiées au nom d’un retour à la stabilité économique.

Les organisateurs laissent tout de même une lueur d’espoir pour les constructeurs qui pourront s’organiser sur les parties prévues en dehors de l’exposition statique Porte de Versailles. Les centres d’essais et les démonstrations seraient donc maintenues tandis que la tenue des stands, nécessitant beaucoup de préparation en amont et de moyens humains et financiers, est annulée.

Un signal pessimiste pour la suite

Ce n’est pas la seule conséquence du coronavirus et de la mondialisation du confinement : les salons de Genève et Paris ne sont pas les seuls impactés puisque le salon de Detroit prévu en juin 2020 est également suspendu tandis que celui de New York est repoussé d’avril à août. Les choses devraient reprendre un rythme normal en Allemagne avec le renouveau du Salon de Francfort qui migrera à Munich lors de sa prochaine édition, en 2021.

Par effet papillon, la crise sanitaire du Coronavirus bouleverse le quotidien de tous et demande à chacun des sacrifices conséquents. Déjà en pleine mutation avec les enjeux écologiques d’électrification, la sphère automobile sera également fragilisée. Un salon, même dans une forme réduite avec un budget limité, aurait permis de redonner espoir et confiance auprès des clients et des spécialistes. Ces annulations de salons envoient un signal de détresse à tous, nous alertant que les conséquences (sociales, économiques, médicales) s’installeront sur le long terme.

L’Agenda de l’Automobile

A lire également…

Inscrivez-vous à la newsletter