L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

ASA – 4ème round à Spa

Les dix-huit académiciens continuent leur tour d’Europe. Après l’épreuve inaugurale en Espagne à Valencia, une escale en France dans les rues de Pau puis, une étape à Oschersleben en Allemagne, les élèves pilotes de l’Auto Sport Academy feront une halte en Belgique à l’occasion des Total 24 Heures de Spa-Francorchamps. Face à son public, le leader Benjamin Bailly aura à cœur de briller et ainsi de confirmer son statut. Avec cinq podiums en six courses dont deux victoires, le bilan du volant RACB National Team est à ce jour très prometteur dans la course à la victoire finale. Toutefois, la partie est loin d’être gagnée.

Benjamin Bailly © DPPI

«  Rien n’est jamais gagné d’avance ! Certes, j’aborde Spa avec 21 points de mieux et donc sans pression particulière mais, je serai très attentif car en sport automobile, tout peut basculer très vite et mes adversaires sont nombreux. Je me méfierai comme toujours de Vincent Beltoise… d’autant plus qu’il a déjà roulé sur ce circuit l’an passé et, en qualif comme en course, la performance était là. C’est un avantage mais j’en ai aussi car si je n’ai pas beaucoup roulé sur ce circuit, je le connais par cœur ! De plus, alors que certains seraient stressés de jouer à domicile, moi au contraire, ça me motive encore plus. J’ai forcement envie de signer de belles performances face à mon public toutefois, je ne dois pas oublier mon objectif qui est le titre. Je ne tenterai donc pas le diable ; je préfère rentrer avec les points de la 2ème place plutôt qu’avec un zéro pointé !  » confie Benjamin Bailly.

Son adversaire direct, Vincent Beltoise totalise autant de victoires. Avant la trêve estivale, le volant du Comité Régional de Sport Automobile Languedoc-Roussillon espère réduire fortement l’écart qui le sépare du pilote belge, voire le surclasser ! Dernier vainqueur en date, Yann Zimmer revient fort au classement général. Passé du 8ème au 3ème rang, le pilote du Comité Bretagne-Pays de la Loire fait désormais partie des hommes en vue, tout comme l’Italien Andrea Cecchellero, vainqueur dans les rues de Pau ou encore Julien Deschamps (2 podiums) qui n’est qu’à une unité de lui. L’ex-membre de l’Equipe de France FFSA Karting est le seul pilote du Top Five à ne pas avoir encore goûté aux joies de la victoire. Mais, nul doute qu’il tentera d’y remédier dès ce week-end.

A cinq points de Julien Deschamps, Franck Matelli fait honneur au Comité Corse qui le soutient. Lors de la dernière course, pris dans un crash qui éliminait plusieurs concurrents, il n’a pu défendre ses chances. Avant cela, il est toujours entré dans les points et compte un podium et deux meilleurs tours en course. A Spa, il espère revenir sur le devant de la scène. William Vermont partage sans doute le même objectif, peut-être plus encore car depuis la course inaugurale, le volant du Comité Nord-Picardie n’est plus monté sur le podium et ses trois dernières courses se sont soldées par un abandon prématuré. Sur le toboggan des Ardennes, il fera tout pour interrompre sa série noire et pourquoi pas ajouter un nouveau podium à son palmarès 2009.

A Oschersleben, le Tchèque Jakub Klasterka ouvrait son compteur de point en empochant deux podiums. Ces bons résultats le faisaient entrer directement en 8ème position et il lui reste à confirmer en Belgique. A deux unités de lui au classement général, on retrouve à égalité de points : Paul Lanchere et Fernando Monje. Le pilote du Comité Centre compte un podium à son actif et il n’a sans doute pas dit son dernier mot. Quant au pilote espagnol, il redoublera d’efforts pour inverser la tendance et enfin démontrer tout son potentiel.

Désormais, tous les académiciens ont un « compte points » créditeur puisqu’en Allemagne, Louis Gervoson, Jonathan Fiorillo, Amir Mesny, Romain Fournillier (volant Normandie) et Clovis Roux (volant Rhône-Alpes) marquaient leurs premiers points. Pour tous les autres académiciens, l’heure sera donc à la quête de nouveaux points afin de bousculer la hiérarchie actuelle. Parmi eux, citons Thibaut Taquet qui semble en bonne place pour faire son entrée dans le Top Ten mais une fois encore, rien n’est acquis tant les courses de Formul’Academy Euro Series sont disputées !

RENDEZ-VOUS

Vendredi 24 juillet – Essais qualificatifs à 9h45 – Course 1 à 16h20 – Samedi 25 juillet – Course 2 à 10h45

A SUIVRE !

N°7, Vincent Beltoise, adversaire direct du leader Benjamin Bailly, volant RACB, qui évoluera à domicile !