L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Tout savoir sur les principaux championnats de voitures de sport

Maintenant que vous êtes incollables sur les différentes catégories de voitures (voir notre précédent article ici), il ne reste plus qu’à savoir quel championnat regarder pour apercevoir la voiture de vos rêves.

– Championnat du Monde d’Endurance :

Commençons par le plus haut niveau : le championnat du monde. L’année précédente, l’ILMC (Intercontinental Le Mans Cup) avait jeté les bases avec des courses organisées à travers le monde. Cette année, la mention « Championnat du monde » fait son apparition avec le World Endurance Championship (WEC pour les intimes). Il est organisé en partenariat par l’ACO (Automobile Club de l’Ouest, organisateur des 24h du Mans) et la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile, organisant la plupart des championnats à travers le monde). Il est important de noter que Le Mans fait partie du championnat, comme cette année en ILMC. Les voitures de catégorie LMP1, LMP2, FLM, GTE-Pro et GTE-Am peuvent y concourir. Bien sûr, à la fin de chaque course, chaque voiture marque des points dans la catégorie qui lui est propre.

– ALMS et ELMS :

A l’échelon inférieur, on trouve les American et European Le Mans Series (ALMS et ELMS). Le championnat est de format identique au WEC mais Le Mans est ici une course hors championnat. Toutes les courses se déroulent sur le continent et il n’y a donc pas de voyage lointain. Les catégories acceptées sont identiques mais, pour la 1ère fois, les GTC (Porsche Cup etc…) sont acceptées.

GT World :

Nouvellement crée et qui dont le calendrier vient d’être révélé, le World GT1 va prendre son envol. Mais attention au piège : ce sont des GT3 qui vont rouler ! Pour l’instant, trois équipes se sont officiellement engagées mais, maintenant que le calendrier a été dévoilé, tous leurs petits copains de jeu vont venir les rejoindre. Le calendrier a été annoncé et le 1er meeting se tiendra en France, à Nogaro. Voilà une occasion à ne pas rater pour les fans de sport auto et amoureux de belles mécaniques (ce terme ne désigne pas que les voitures !).

Super GT et DTM :

Pour les fans de l’empire du soleil levant, le championnat principal est le Super GT. Rassemblant des voitures de deux classes (GT 300 et GT 500) parfaitement préparées et au look dantesque, les courses y sont souvent animées. « L’équivalent » européen est le DTM, mais la recherche aérodynamique y est plus évoluée. Cependant, les deux championnats sont assez comparables puisque les constructeurs n’hésitent pas à y investir pour voir leurs voitures aux avant-postes et que des pilotes très connus y courent.

– Championnats de GT 3 et GT 4 :

En ce qui concerne les GT3, les championnats où ces voitures sont admises sont légion. A l’échelon, européen, on trouve les Blancpain Endurance Series, composées de courses de 3h en plus des 24h de Spa. Les GT4 y sont également admises. Il y a également le FIA GT3 European Cup, dont les deux courses de chaque week-end durent une heure. Mais le GT3 est également très populaire dans les championnats nationaux tels le GT Tour (Français), British GT (Royaume Uni), ADAC GT Masters (Allemand), Belcar (Belge), Spanish GT (Espagnol), Italian GT (Italien), Dutch Supercar Challenge (Hollandais). Bien entendu, chacun a des
formats de meeting qui lui sont propres. Elles peuvent également courir en Open GT, parmi des GT2. De plus en plus de séries accueillent les GT3 et sont en plein essor, que ce soir au Moyen Orient ou en Asie. Cependant, leur médiatisation est très faible en Europe. On notera aussi que les GT3 s’exportent aussi aux USA (après quelques modifications). En effet, celles-ci trouvent leur place en Grand-Am aux côtés des Daytona Protoype dont les fabricants châssis et moteur peuvent être différents (tout comme les prototypes LMP1 et LMP2). L’épreuve phare de ce championnat est bien sûr la Rolex 24, qui est une course de 24h se tenant à Daytona au mois de Janvier. Quant aux GT4 European Cup et Dutch GT4, ils sont, comme leur nom l’indique, réservés aux voitures de catégorie GT4 et se déroulent respectivement en Europe et aux Pays-Bas.

– Championnats mono-marques :

Enfin, finissons par les championnats mono-marques. Le plus relevé d’entre eux est sans conteste la Mobil 1 Porsche SuperCup qui se tient en ouverture des Grand Prix de F1. Toujours en relation avec la marque de Stuttgart, il existe la Porsche Carrera Cup, déclinée dans la plupart des pays européens. Quant à Ferrari, ils ont bien entendu, eux aussi, leur propre championnat : le Ferrari Challenge. Maserati en a profité en créant le Maserati Super Trofeo. Mais les constructeurs français (même s’ils ne disposent pas du même « calibre » de sportives) ne sont pas en reste : les rencontres Peugeot Sport existent depuis longtemps et une RCZ Cup est en train de voir le jour, succédant à la 206 CC Cup. Renault a également deux championnats : la Clio Cup et la Mégane Trophy (véritables prototypes de 300ch pour 900kg !).

Bien entendu, je n’ai pas listé tous les championnats existants au monde mais seulement les principaux parce que sinon, ce n’était plus un article, mais un roman que vous auriez eu sous les yeux !

Retrouvez Jordan Tresson sur son blog : http://jordantresson.blogspot.com/