L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Néo-Rétro : transformer son Citroën SpaceTourer en Type HG

Citroen SpaceTourer Type HG

Le carrossier Caselani présente un nouveau kit Type HG destiné aux Citroën SpaceTourer : ainsi équipé, le van familial se transforme en digne héritier des camions « nez de cochon ».

Aujourd’hui, on s’arrache le vieux Citroën type H : ses tôles et son nez anguleux lui donnent une personnalité unique, très prisé des collectionneurs mais aussi de celles et ceux se lançant dans la restauration rapide itinérante en transformant un véhicule en foodtruck.

Surfant sur l’idée, Caselani propose depuis 2017 de recarrosser les camionnettes modernes que sont les Citroën Jumpy et Jumper pour leur donner l’allure d’un Type H, jusqu’à réinstaurer l’allure de tôles nervurées et le fameux « nez de cochon » ornant la face avant.

Trois ans après, le carrossier italien persiste et signe en déclinant son kit rendant hommage aux Citroën Type H sur le van familial Citroën SpaceTourer.

Citroën Type HG : Disponible en kit ou déjà monté

C’est au tour des versions civiles Spacetourer d’arborer ce look néo-rétro. Resté à l’état de projet, Citroën avait envisagé (à l’époque) de faire évoluer sa camionnette en estafette de transport de personnes mais le Type G restera à l’état de projet. Le carrossier Caselani termine le projet de Citroën avec son kit qu’il nomme Type HG et qui est disponible dans les trois longueurs du modèle : XS (4,60 m), M (4,95 m) et XL (5,30 m).

Le kit est composé de panneaux de carrosserie, de jantes spécifiques pour un look vintage équilibré et réussi. La transformation est homologuée et ne pose donc aucun problème pour une utilisation normale sur route ouverte.

Le kit Type HG pour Citroën SpaceTourer peut se monter sur toutes les motorisations du catalogue, y compris dans sa déclinaison 100% électrique de 136 chevaux avec une batterie de 50 kWh ou 75 kWh (respectivement 230 ou 330 kilomètres d’autonomie). Il est possible d’opter pour l’achat d’un véhicule carrossé par Caselani, moyennant un coût supplémentaire de 10 000 euros par rapport au modèle de base.

Tobias ANDRE

A lire également…

Inscrivez-vous à la newsletter