L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Clap de fin pour la Citroën e-Méhari

Citroën e-Méhari

Après trois années de présence au catalogue Citroën, la e-Méhari prend une retraite quelque peu anticipée.

Fruit d’une collaboration entre le groupe Bolloré et PSA, la Citroën e-Méhari était une citadine 100% électrique qui misait tout sur son capital sympathie : découvrable et épurée, elle devait se frayer un chemin dans une offre de véhicules électriques encore timide, où la Renault Zoé jouait les fortes têtes mais se montrait trop sérieuse. Plus originale, la e-Méhari reprend la base de la Bolloré Bluesummer, tout en la mettant davantage à la sauce Citroën.

Citroën e-MéhariCes efforts de chevronisation de la Bluesummer ont conduit à une toute dernière optimisation, en 2018. La e-Méhari recevait de véritables vitres en verre, un hard-top et un intérieur entièrement repensé autour d’une planche de bord beaucoup plus flatteuse. Ces améliorations devaient lui permettre de revenir dans la course et de marquer des points auprès d’une clientèle citadine soucieuse de confort au quotidien : airbags, condamnation centralisée, alerte de sous-gonflage et commutation automatique des feux font partie de cette nouvelle dotation.

Une technologie dépassée

Citroën e-MéhariAlors, si les efforts de Citroën sur sa e-Méhari sont certains, ceux-ci n’ont pas réussi à faire décoller les ventes : seulement 228 exemplaires ont été vendus sur l’année 2018. Si l’on ne peut pas incriminer son look néo-rétro censé faire honneur à la Méhari originelle (puisque la mode des revivals est toujours aussi présente dans le paysage automobile), on pointe du doigt la technologie électrique mise au point par Bolloré. La batterie mise au point par le constructeur des feu Bluecar se décharge même à l’arrêt, et ne propose qu’une autonomie de 150 kilomètres pour une capacité de 30 kWh… Quant à son rechargement, il fallait compter plus de 15 heures.

Si l’on ne regrettera pas son agrément plutôt spartiate, on déplore tout de même la disparition de la philosophie de cette petite voiture : espérons que Citroën nous propose rapidement autre chose du même genre : car le catalogue du constructeur commence à être bien maigre en nouveautés, hormis le SUV C5 Aircross.

Lire aussi : L’Audi TT revient au catalogue

Saito BARDEN

Cet article vous a plu ? Partagez-le !


Laisser un commentaire