L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

La Corvette Stingray se découvre à Genève

Pour conclure notre couverture du Salon de Genève, nous vous présentons une voiture qui se découvre, la Corvette Stingray Cabriolet. Cette nouvelle version de la Stingray ne s’est pas faite attendre après la sortie du coupé au Salon de Détroit (voir ici). Les deux modèles ont été conçus en même temps et sont l’occasion de fêter en cette année 2013 les 60 ans de Corvette et les 50 ans de la dénomination Stingray.

Corvette-Stingray-21

Ceci n’est pas une révolution! Cette C7 Stingray a simplement choisi de s’aérer en enlevant le toit. Toutefois, il faut reconnaître que son style attire un peu plus le regard que sa devancière, avec un style plus affûté, surtout au niveau de la poupe. La carrosserie  a été élaborée avec des  matériaux légers, comme le capot en fibre de carbone, ou comme les ailes en composites.

Corvette-Stingray-34

Sa structure en aluminium gagne en rigidité, ce qui est essentiel pour un cabriolet. Le poids est devenu un élément clé aujourd’hui dans le monde de l’automobile. Avec ses 1475 kg, le cabriolet est très proche du coupé, grâce à une capote en toile traditionnelle triple épaisseur totalement électrique qui peut se replier  avec une télécommande. Cette opération est possible en roulant jusqu’à 50 km/h.

Sur le plan de la motorisation, n’oublions pas que nous sommes face à une Américaine. Avec son gros V8 6,2l, il faut avouer que pour un Européen cela peut déstabiliser.  L’injection directe fait son apparition avec un calage variable d’arbre à cames. La Corvette Stingray Cabriolet développe  450ch et son couple maximal  est à 610 Nm.  Chevrolet propose comme sur le coupé le Pack Performance Z51, destiné à la conduite fréquente sur circuit. Il comprend un différentiel électronique à glissement limité, un graissage par carter sec, un pack de refroidissement des freins, une écope de refroidissement sur le bas des ailes arrière pour le différentiel et la transmission ainsi qu’un pack aérodynamique qui améliore la stabilité à haute vitesse.

Voilà, le Salon de Genève a une nouvelle fois été le théâtre de belles découvertes. Il se termine ce dimanche.

Photos JMS