L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Detroit 2012 : Lexus LF-LC Concept

Profitant du Salon Automobile de Détroit, Lexus a dévoilé un concept de coupé sport à motorisation hybride. Baptisé LF-LC, ce prototype doit donner un avant-gout du nouveau design de la marque haut de gamme de Toyota.

Calandre fuselée

Le constructeur japonais peut enfin oublier l’épisode des photos qui avaient fuité sur le web depuis quelques semaines. Dévoilé sur le stand Lexus à l’occasion du Salon de Détroit, le concept car LF-LC explore le futur du style Lexus. En l’espèce, le design est l’oeuvre du bureau de style Calty, installé à Newport Beach en Californie. Dans son hypothétique future version de série, ce coupé plus civilisé que la radicale LFA pourrait succéder au SC430 qui n’est plus commercialisé depuis 2010.

« Nous vivons le plus grand changement de l’histoire de Lexus, inspiré par une nouvelle génération de design distinctif », explique Karl Schlicht, le directeur de la division plan produits et marketing de Lexus Europe. « La nouvelle GS et sa grille de calandre fuselée incarnent et symbolisent cette transformation. Lexus ajoute désormais un nouveau chapitre avec ce concept de coupé révélé à Detroit. Arborant des lignes séduisantes, le coupé hybride 2+2 préfigure les codes stylistiques qui caractériseront la vague des nouveaux modèles Lexus au cours des 24 prochains mois ». Tout un programme !

La calandre fuselée et sculptée est le premier élément distinctif de ce nouveau style Lexus. Tout comme la poupe du véhicule qui est censée répondre à la face avant. Les courbes et les angles vifs se marient plutôt bien sur ce concept qui ferait tourner pas mal de têtes à Detroit. Le toit en verre fait partie intégrante de ce design et repose sur un montant allégé, en porte-à-faux, avec un décrochement de la vitre et un habillage en aluminium poli. De profil, force est de constater que la LF-LC est sacrément réussie. La puissance et le dynamisme sont parfaitement joués par ces lignes pures qui n’ont rien de très original. Et c’est peut être pas plus mal…

Habitacle du futur

Comme sur bien des prototypes, l’habitacle de la Lexus LF-LC offre un dessin et des équipements dignes d’un vaisseau spatial. Le design est épuré et le conducteur est censé avoir la sensation de se retrouver comme dans un « cocon » grâce aux contre-portes évidées et à la console centrale haute et galbée. Ce qui, selon Lexus, doit recentrer le poste de conduite sur les commandes et le pilotage. Les équipements de (très) haute technologie sont bien sur présents dans ce concept car premium. Le système de commande par écran tactile et les deux écrans LCD 12,3 pouces assurent l’affichage des informations et de la navigation. On retrouve même des commandes tactiles sur les portières afin de commander les vitres, modifier les réglages des rétroviseurs, des sièges etc.

Face au conducteur, l’instrumentation associe la technologie analogique et à cristaux liquides. En fait, ce compteur se divise en trois niveaux superposés. Le niveau inférieur affiche la température, le carburant et sert de fond pour le compteur Eco. Le niveau intermédiaire correspond à l’anneau central analogique de l’indicateur de vitesse. Et le niveau supérieur correspond aux indicateurs pour le tachymètre, l’indicateur de vitesse et le compteur Eco.

Moteur mystère

Là où le constructeur japonais se fait le plus mystérieux à propos de ce concept, c’est au niveau de sa motorisation. Toutes les informations sont réunies en deux petites phrases : « La LF-LC est animé par un moteur avant et une propulsion arrière. Il reçoit la dernière génération du Lexus Hybrid Drive, gage de performance et de rendement ». Et puis c’est tout. Pour en savoir plus, il faudra donc se montrer patient…

Mise à jour (13/01/12) : La Lexus LF-LC Concept vient de recevoir le prix du plus beau concept-car du Salon de Detroit 2012.

JMS