L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

DS Wild Rubis: le petit bijou de Citroën

La marque aux chevrons semble développer une politique avec deux gammes bien distinctes: les Citroën classiques et les DS. La gamme griffée au 2 lettres séduit de plus en plus. A l’occasion du Salon de Shanghai, la marque française propose son dernier petit bijou du genre, la DS Wild Rubis.

Premier constat, Citroën ne cherche pas à imiter ses confrères germanophones et a  choisi un luxe à la française. Le DS Wild Rubis suit ses aînés, la DS3, DS4 et DS5 et ce concept  préfigure le futur SUV de la ligne DS. En le présentant au Salon de Shanghai, on se doute bien que Citroën cherche à séduire les Chinois et leur important marché. Dans cette logique de luxe et de mode à la parisienne, Citroën vient d’ouvrir son premier magasin « DS WORLD » comme une bijouterie à Shanghai. Le show room dans la Capitale française n’est prévu que dans un second temps.

Mais revenons à l’automobile. Ce crosover DS arrivera sur le marché fin 2014. Sur le plan du design, on note entre ses phares en diapason avec des projecteurs full LED, la disparition des chevrons made in Citroën sur la calandre pour ne laisser place qu’aux deux lettres du logo DS. Comme son nom l’indique la Wild Rubis  se veut sophistiquée, avec du chrome, et des feux arrières bien agencés. Pour ses mensurations,  4,7 m de long, 1,95 m de large et 1,59 m de haut, avec un empattement de 2,9 m de long. La dernière création offre donc des dimensions généreuses et  s’appuie sur des roues de 21 pouces.

La concurrence dans ce segment sera de taille à l’horizon 2014 avec la sortie du Audi Q5. Face à elle, le 21 avril prochain au Salon de Shanghai, elle devra faire face au BMW X4. Le charme à la française opèrera-t-il?

[youtube]http://youtu.be/06G4e15a46Y[/youtube]

Inscrivez-vous à la newsletter