L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Essai Honda Civic Diesel 2.2 i-DTEC et 1.8 i-VTEC

La Honda Civic évolue. Non, ce n’est pas une révolution. Mais la nouvelle venue peaufine la mouture précédente sans renier les gènes d’une voiture qui en est à 9ème génération !

Essai Honda Civic 2012 12

Style plus consensuel

La précédente, je dois l’avouer, m’avais laissé pour le moins perplexe en terme de design (extérieur comme intérieur). La nouvelle Honda Civic conserve cette ligne si typique tout en étant plus « classique ». Le style « Cab Forward » (à habitacle avancé) est accentué par des vitres latérales et une lunette arrière relativement réduites. On aime ou pas, mais il faut reconnaître que cela nous change de pas mal de modèles déjà en circulation.

On remarquera les feux arrière qui Essai Honda Civic 2012 10forment une sorte d’aileron et qui, selon Honda, améliorent l’aérodynamique de la voiture, tout comme le troisième feu stop en forme de lame horizontale qui fait office de becquet.

Vu de face, on retrouve la ligne de l’ancienne Honda Civic qui intègre de nouveaux phares double xénon. Les nouveaux rétroviseurs extérieurs intègrent des répétiteurs de clignotants à LED.

La lunette arrière a été redessinée et dotée d’un essuie-glace et d’un dispositif de dégivrage. La vitre supplémentaire descend maintenant plus bas, ce qui améliore la visibilité lors des marches arrière.

Un effort a été fait en matière d’aérodynamique grâce à la canalisation de l’air s’écoulant sous la carrosserie qui se caractérise par un soubassement entièrement caréné et par la mise en oeuvre d’un d’un obturateur derrière la calandre de la Civic Diesel que nous avons testée. Il s’ouvre ou se ferme automatiquement en fonction de la température du liquide de refroidissement, de la vitesse et de la température extérieure. Ce système a pour mission de réduire de réduire la consommation de carburant car il ne s’ouvre que si le refroidissement du moteur l’exige.

Intérieur plus sage

Essai Honda Civic 2012 20

Si l’ancienne version recevait un tableau de bord dans le plus pur style « Koendelietzsche«  à la grande époque, on apprécie fortement ce retour au calme stylistique qui permet de disposer d’une plus meilleure ergonomie.

« La nouvelle planche de bord comprend deux zones distinctes, l’interface d’information et l’interface de conduite » explique Honda. En effet, on dispose dans le champ de vision des informations essentielles à la conduite. L’interface d’information (radio, navigation, chauffage…) est plus proche du centre de la planche de bord.

Une fois en route, on apprécie la grande la console centrale, entre les sièges avant ainsi que les prises 12V, port USB et jack auxiliaire. Le coffre est grand et offre 477 litres, dont un volume de 76 litres aisément accessible sous le plancher.

Parlons des « Sièges Magiques »… très appréciés, notamment par Essai Honda Civic 2012 4les propriétaires de chiens (véridique), ils permettent de relever à la verticale les assises de la banquette arrière et ainsi de transporter des objets volumineux. Petit bémol : certains plastiques sonnent « creux » et on aimerait bien qu’ils soient de meilleure qualité.

Moteur performant

Nous avons pu tester deux motorisations, une diesel, l’autre essence.

Essai Honda Civic 2012 9Une de nos  montures recevait le moteur diesel 2.2 i-Dtec qui émet 110 g/km de CO2 pour une puissance de 150 ch à 4000tr/min et un couple de 350 Nm dès 2000 tr/min. Relativement discret, il permet de bonnes relances et de passer de 0 à 100 km/h en 8.5 secondes.  Si on conduit avec le pied léger, Honda annonce une consommation moyenne de 4,2 l/100 km. En réalité, nous étions plus proche des 6 litres, ce qui reste un bon résultat !

Pour obtenir ce chiffre, les ingénieurs ont travaillé notamment sur les rapports de boîte. Mais la principale contribution vient du moteur i-DTEC lui- même, avec son système start-stop et sa rampe commune optimisée. De plus, les frictions internes du moteur ont été réduites par tous les moyens, notamment l’optimisation du flux d’huile.

L’autre voiture prise en mains, plus Essai Honda Civic 2012 13longuement, était équipée du 1.8 i-VTEC.  Il délivre une puissance de 142 ch à 6500 tr/min et un couple maximal de 174 Nm à 4300 tr/min pour 137 grammes de CO2 par kilomètre, ce qui représente une réduction de 10 % par rapport au 1,8 litre actuel. Ses performances se sont améliorées également, puisqu’il propulse la Civic de 0 à 100 km/h en 9,1 secondes.

La boîte automatique conventionnelle qui équipait (exclusivement) le 1.8 i dispose de palettes au volant. Douce et relativement rapide (moins qu’une double embrayage), elle apporte un confort de conduite qui incite à une conduite tranquille.

Conclusion

Offrant un bon niveau de confort, une tenue de route rassurante et un moteur performant, la nouvelle Civic se positionne, avec sa ligne plus sage, comme une alternative aux traditionnelles Mégane, 308 et C4.

J’AIME

Les performances

La tenue de route

J’AIME…moins…

La ligne

La qualité de certains plastiques.

Texte et photos : Philippe HORTAIL

[flickr_set id= »72157629129893607″ thumbnail= »square » overlay= »true » size= »original »]