L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Essai Skoda Enyaq iV : le premier SUV électrique de Skoda

La Skoda Enyaq iV, dans sa livrée 80, est celui qui dispose de la plus grosse batterie dans sa gamme. En route pour un premier essai.

Depuis son rachat par Volkswagen il y a trente ans, Skoda a toujours hérité des moteurs et des technologies du groupe allemand. Mais depuis quelques années elle innove davantage. Parfois elle est même la première à recevoir un nouvel équipement. Par exemple c’est la Skoda Scala qui a été d’abord été équipée de la connexion Apple Carplay ou Androit Auto sans fil. Alors que Volkswagen a commencé à supprimer les prises USB classiques de ses voitures pour les remplacer par des USB-C, cela a une vraie utilité.

L’Enyaq est le premier modèle 100 % électrique de Skoda. Il reprend la plateforme de la Volkswagen ID.3, étirée de 32 cm pour construire l’ID.4. Mais il présente surtout la particularité d’être fabriqué en République Tchèque, dans l’usine historique de Mladá Bodeslav. C’est la première fois que la plateforme électrique de Volkswagen sort des frontières industrielles allemandes. C’est donc tout un symbole, et une importance accordée à Skoda par le géant germanique.

Skoda veut accélérer avec l’Enayq

Augmenter sa production, son nombre de concessions mais aussi ses ventes : c’est le projet de Skoda. En France, la marque veut passer de 2% à 3,6% de part de marché d’ici 2025, avec le soutien financier de la maison Mère. En termes de finition, aussi, des efforts seront consentis. Notre modèle d’essai, un haut de gamme bien équipé, reçoit des matériaux choisis et témoigne d’un assemblage sérieux.

47 770 € pour ce nouveau SUV Skoda Enyaq, capable de parcourir plus de 400 km en tout électrique.

Skoda veut aussi légitimer des prix plus élevés : 47 770 € pour cette version 80, à grosse batterie. Un prix auquel on peut retrancher 3 000 € de bonus, mais où il convient d’ajouter le prix d’une ambiance à choisir entre neuf propositions. Ce qui fait grimper la facture jusqu’à près de 2 000 € de plus. Avec les options, il est donc facile de dépasser la barre des 50 000 €.

L’intérieur de l’Enyaq interroge

L’ergonomie des commandes est bonne, le grand écran central de 13 pouces impressionne. En revanche, le compteur digital de 5,3 pouces, juste sous les yeux du conducteur, est très petit. Ce n’est pas le cas de l’affichage tête haute, très large, qui adopte la dernière fonctionnalité de réalité augmentée, comme sur les Volkswagen. Ainsi, les informations s’affichent « sur la route », et c’est assez bluffant. 

Alors qu’il est électrique, et donc débarrassé de boîte de vitesse, de moteur thermique ou de transmission, l’Enyaq est affublé d’une planche de bord imposante. Curieux à bord d’un modèle 100 % électrique, qui gagne en principe de la place dans l’habitacle. Même remarque à l’arrière : le plancher est plat, mais la console centrale déborde sur l’espace pour les jambes du passager central. Toutefois, l’habitabilité est suffisante, la sellerie est vaste et confortable, appréciable aux deux rangs. Le coffre, aussi, donne satisfaction avec 585 litres de volume de chargement en configuration à cinq places.

Un grand coffre de 585 litres pour cette nouvelle Skoda

La Skoda Enyaq est agréable à conduire

Pas besoin de déverrouiller la voiture ou d’appuyer sur un bouton pour démarrer. A partir du moment où on a la clé sur soi, la voiture est prête à l’emploi. Le levier de vitesse est un commutateur qu’on prend avec le bout des doigts pour passer en D et démarrer. Les premiers mètres font remarquer le silence qui règne dans l’habitacle, même si les bruits de roulement sont présents. L’intensité sonore se joue aussi selon la taille des jantes, de 19 à 21 pouces. Le confort aussi, est variable, et le comportement peut évoluer. En 21 pouces, la monte pneumatique est asymétrique (pneus plus larges à l’arrière qu’à l’avant). Cela joue surtout sur l’assise en conduite dynamique, et sur la consommation. Mais l’Enyaq dispose d’un Cx de seulement 0,26, ce qui lui permet aussi de ne pas épuiser ses batteries trop rapidement.

Un Enyaq plutôt dynamique

La voiture ne prend pas trop de roulis et sait rester confortable, même si les suspensions n’aiment pas les aspérités à petite vitesse. Les dimensions de l’engin demandent un peu d’accoutumance, mais la prise en mains est assez facile. L’Enyaq affiche 204 ch, et sa puissance arrive de manière linéaire. Le côté « couple maximum dès le démarrage », propre aux voitures électriques, est ici relatif. Toutefois, ce SUV Tchèque abat le 0 à 100 km/h en 8,6 s, ce qui est très correct. Il affiche par ailleurs une autonomie de 537 km (homologation WLTP). Nous avons constaté lors de notre essai une consommation moyenne d’environ 20 kWh/100 km. Cela veut dire qu’on peut parcourir jusqu’à 350 km sur voie rapide, et 100 km de plus en milieu urbain. Comme toujours, le problème est davantage du côté du réseau de recharge que de celui du rayon d’action de la voiture. Posséder une box de recharge à domicile devient aujourd’hui incontournable, au regard de la puissance des batteries désormais livrées avec les voitures.

Bilan de l’essai Skoda Enyaq

Moins cher que la Volkswagen ID.4, l’Enyaq reste néanmoins onéreux. Mais il peut représenter une alternative intéressante aux stars de la catégorie, à condition d’être sûr que rouler en électrique est bien ce qui convient à votre style de vie. Auparavant, se tromper entre essence et diesel était gênant mais pas handicapant. En achetant une voiture électrique alors que vos habitudes dictent plutôt l’emploi d’un véhicule thermique, les conséquences ne sont pas les mêmes. Le métier de vendeur automobile n’a jamais été aussi complexe !

Didier Laurent

Fiche technique

Moteur

Type : électrique

Position : sur le train arrière

Puissance : 204 ch 

Couple : 310 Nm 

Transmission

Mode : aux roues arrière

Boîte de vitesses : automatique mono-rapport

Châssis 

Type : monocoque acier

Freinage AV : disques ventilés 

Freinage AR : disques 

Suspensions AV : indépendantes Mc Pherson 

Suspensions AR : multibras 

Direction : électrique

Dimensions 

Long / Larg / Haut (mm) : 4,65/1,88/1,62

Empattement (mm) : 2,76 m

Voies AV/AR (mm) : NC/NC

Pneumatiques : 235x55R19 AV ; 255x40R19 AR

Batteries : Lithium-Ion 77 kWh

Performances 

Vitesse de pointe (km/h) : 160

0 à 100 km/h (s) : 8,6

Conso mixte (kWh/100 km) : 15,2 à 21,6

Temps de recharge (0 à 100 %) : 33h30 sur prise standard ; 7h30 sur Wallbox 11 kW

De 5 à 80 % sur superchargeur (125 kW max côté voiture) : 38 min 

Poids

A vide (kg) : 2 015 à 2 233

Prix : à partir de 47 770 €

Bonus de 3 000 €

Inscrivez-vous à la newsletter