L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Faire remplacer ou réparer son pare-brise ?

Carglass

Vous avez entendu quelque chose qui a percuté votre pare-brise… et c’est trop tard, le mal est fait : un bel impact est apparu. Mais faudra-t-il le faire réparer ou le remplacer ? On vous explique cela…

Passez chez un spécialiste

Il existe une multitude de spécialiste du pare-brise mais on connait tous le fameux « Carglass répare, Carglass remplace » avec avec la petite musique qui va avec. Il vous suffit de vous rendre dans un centre comme celui du pare brise à annonay pour qu’un spécialiste vous renseigne. Il va examiner votre pare-brise et très rapidement vous dire s’il faut tout changer ou si une réparation est envisageable.

La réparation du pare-brise est possible sous certaines conditions : l’impact doit être plus petit qu’une pièce de deux euros, se situer à bonne distance du bord et hors du champ de vision du conducteur.

Si ces critères ne sont pas remplis il faudra procéder au remplacement du pare-brise. Il en est de même si une fissure est observée.

Organiser la réparation ou le changement

Le plus simple est d’avoir souscrit une assurance « bris de glace ». En effet, dans ce cas, la réparation de votre pare-brise sera prise en charge par votre assureur. Les centres et leurs techniciens sont agréés par la plupart des assureurs, ce qui signifie que vous n’aurez rien à avancer pour la réparation de votre pare-brise. Cependant dans le cas d’un remplacement de votre pare-brise il peut y avoir une franchise à payer. Mais le centre de réparation saura vous accompagner dans vos démarches administratives. 

Dans le cas d’une simple réparation, l’opération sera menée par les techniciens en une demi-heure environ.

Prendre soin de son pare-brise

La première étape est de bien nettoyer le pare-brise de votre voiture : vérifiez l’état de vos balais d’essuie-glace afin de vous assurer que leur passage ne va pas provoquer des micro-rayures. N’oubliez pas le liquide de lave-glace : pensez à vérifier son niveau ou le faire faire lors d’un contrôle en atelier.

La seconde chose est d’éviter les chocs thermiques. Certains modèles sont équipés d’un système de dégivrage du pare-brise qui évite de devoir gratter le matin en hiver. Mais si ce n’est pas le cas, il y a fort à parier que que devrez utiliser une raclette spécifique pour gratter le givre. Dans ce cas, vérifiez qu’elle est en bon état ! Et surtout, oubliez l’idée de la casserole d’eau bouillante En effet, le choc thermique créé pourrait même fragiliser le pare-brise, allant jusqu’à le casser !

Inscrivez-vous à la newsletter