L'AGENDA DE L'AUTOMOBILE

Francfort 2011 – Jaguar C-X16 Concept

[flickr_set id= »72157627662208564″ thumbnail= »square » overlay= »true » size= »original »]

Un prototype ? Vraiment ? Heureusement que cette Jaguar a le mot « concept » dans son nom. Présenté ce matin sur le stand Jaguar au Salon de Francfort, le coupé C-X16 Concept est terriblement abouti. Et pour cause, il préfigure en détails ce que sera le futur petit coupé sportif hybride (eh oui, les deux notions peuvent très bien aller ensemble) du constructeur de Coventry.

Petit frère du XK

Jaguar C-X16 Concept Francfort 22Pionnier des prochaines sportives Jaguar, le prototype C-X16 Concept prépare le retour de Jag’ dans la grande famille des « petits » coupés. Longue de 4,44 m, large de 2,05 m et haute de 1,30 m, cette Anglaise est plus proche de la nouvelle Porsche 911 type 991 (4,49 m) que de la Porsche Cayman (4,34 m). On retrouve ainsi les proportions d’une Aston Martin V8 Vantage.

Propriété du groupe indien Tata, Jaguar poursuit donc sa renaissance entamée avec les récentes XF et XJ. Confié à Ian Callum et son équipe de designers, le style de cette C-X16 a un petit quelque chose de Jaguar Type E. Modèle culte qui fête ses 50 ans cette année. Long capot, ok, mais surtout, lunette arrière à ouverture latérale en guise d’hommage. Un détail que l’on ne devrait vraisemblablement pas retrouver dans la version de série. Quoique, sait-on jamais…

Pour donner un look racé à son petit coupé, le constructeur a opté pour 3 lignes maîtresses distinctives qui sont « la ligne d’embouti des ailes avants, les épaulements arrières et une ligne de toit étirée ». Étirée au maximum de ce qui était possible, pourrait-on ajouter… Et l’on ne peut que constater un résultat des plus réussi. Nul doute que cette future « baby Jag’ » – comme certains osent déjà l’appeler – va faire tourner des têtes une fois lâchée sur les routes.

300 km/h en vitesse de pointe !

Jaguar C-X16 Concept Francfort 25Si esthétiquement le C-X16 Concept ne cache pas ses velléités de sportive, sous le capot, Jaguar tente le pari de l’hybride. Mais attention, Jaguar n’est pas Toyota et le X-C16 Concept n’est pas une Prius. Ici, l’hybride prend la forme d’un système KERS (système de récupération de l’énergie cinétique au freinage) digne d’une Formule 1. Le moteur électrique développe 70 kW (l’équivalent de 95 chevaux) pour un couple de 235 Nm. Il est alimenté par un pack de batteries lithium-ion refroidi par eau. Si le conducteur veut utiliser cette réserve de puissance, il n’a qu’à appuyer sur un bouton situé sur le volant et baptisé « Push to Pass ». Eh oui, comme en F1 ! Les camping-cars sur la route des vacances ne devraient pas résister bien longtemps… Notons également que d’après le constructeur, le coupé C-X16 est capable d’atteindre les 80 km/h avec avec le seul moteur électrique.

Côté thermique, Jaguar a doté son « proto » d’un V6 3.0l tout en alliage suralimenté par compresseur. Dérivé du moteur Jaguar AJ-V8, il développe 380 chevaux et 450 Nm de couple. Épaulé par le moteur électrique, il permettrait au coupé de 1600 kg d’atteindre les 300 km/h en vitesse de pointe. Quant au 0 à 100 km/h, il s’abattrait en 4,4 secondes d’après les données transmises du constructeurs. Des chiffres à vérifier en piste bien sûr… Enfin, la transmission est assurée par une boîte auto ZF à 8 rapports avec module de sélection Quickshift.

Pour parfaire le côté hybride de la bête, le constructeur de Coventry a doté le X-C16 Concept du système Stop & Start de la berline XF. Il permet de maintenir la consommation à 6,9 litres/100 km en moyenne et surtout, de réduire les émissions de CO2 à 165 g/km. Bien sûr, tout ceci mérite une nouvelle fois quelques vérifications sur la future version de série.

Comme un avion

Orienté vers le conducteur, l’habitacle biplace de la Jaguar est habillé d’un cuir rouge vermillon du plus bel effet. Enfin, pour qui aime le rouge… Suédine, aluminium usiné anodisé, fibre de carbone et chrome noir sont autant d’autres matériaux nobles que l’on retrouve à l’intérieur du concept-car. Les commutateurs à bascule et le levier de sélecteur en forme de « joystick » trahissent – ou subliment, c’est selon – l’inspiration tirée du monde de l’aéronautique. Reste à savoir si ces commandes resteront en l’état dans la version de série. Affaire à suivre…

 

 

 

Inscrivez-vous à la newsletter